mercredi , 22 septembre 2021

Euro 2021 : Le dispositif de beIN SPORTS pour couvrir l’intégralité de la compétition

Du 11 juin au 11 juillet 2021 se déroule l’édition de l’Euro initialement prévue en 2020.

Chez beIN SPORTS, on commence à être habitués des grandes compétitions. Depuis son lancement à la veille de l’Euro 2012, la chaine sportive a toujours été au rendez-vous des Euro et Coupes du Monde de Football. C’est tout naturellement qu’elle diffusera l’intégralité des rencontres de cet Euro 2020 qui se déroule, une fois n’est pas coutume, en 2021.

Cette année, la diffusion intégrale est particulièrement fournie. En effet, 28 des 51 matchs seront proposés en exclusivité, soit 55% de la compétition, une proportion inédite pour la chaine depuis sa création. Cela comprendra notamment un quart de finale, trois huitièmes de finale et des chocs tels que Angleterre/Croatie, Hongrie/Portugal, Espagne/Pologne, Italie/Pays de Galles en exclusivité. Pour les férus de nouvelles technologies, tous les matchs seront proposés en 4k sur un canal dédié proposé par Canal+, distributeur exclusif de la chaine.

A lire aussi : La répartition des rencontres entre beIN SPORTS, TF1 et M6

Pour commenter les 51 rencontres, 6 paires ont été formées autour des tauliers de la maison que sont Daniel Bravo et Christophe Josse. Les téléspectateurs entendront également Benjamin Da Silva, Omar Da Fonseca, Patrick Guillou, Jean-Charles Sabattier, David Benarousse, Patrick Ferri, Eric Barrere, Robert Malm, Grégory Paisley et Philippe Génin. Une grande partie des matchs sera commentée en cabine depuis Paris, à l’exception des matchs de l’équipe de France sur site, avec l’espoir que la situation sanitaire permettra de suivre la phase finale sur place.

Plus de 10 heures d’antenne chaque jour de compétition

Autour des matchs, l’antenne de beIN SPORTS 1 sera très largement éditorialisée, afin d’accompagner les fans de foot tout au long de la compétition. Une heure avant chaque rencontre, Club Euro permettra de s’imprégner de l’atmosphère, entre les compositions et l’échauffement des équipes. Pour animer ces émissions, des figures de l’antenne seront mobilisées, telles que Vanessa Le Moigne, Florian Genton ou Daren Tullet, renforcées par une recrue de poids, Thomas Thouroude, passé par Canal+ et France Télévisions et qui s’installera durablement sur la chaine à l’occasion du retour de la Ligue des Champions à la rentrée.

Chaque soir, c’est Daren Tullet qui proposera de revenir dans Euro Show sur le meilleur de la journée passée et de celle à venir. A ses côtés, il pourra compter sur l’expertise de Sonny Anderson, Marcel Desailly, Luis Fernandez et Arsène Wenger, alors que Louisa Necib Cadamuro, Jean Pierre Papin et Daniel Bravo interviendront en journée.

Un dispositif au plus près des sélections

Au delà de ces experts, sept journalistes de la rédaction de beIN SPORTS seront envoyés auprès des principales sélections : Samuel Ollivier et Clément Grèzes pour la France, Julien Chaput avec la sélection belge, Margot Dumont côté allemand, Florent Martin chez les anglais, Bel-Abbès Bouaissi côté italien et enfin John Ferreira qui suivra les sélections espagnoles et portugaises. De quoi offrir de nombreux duplex et reportages avec les toutes dernières informations en provenance des centres d’entrainement.

Chaque week-end à 13h, Salon Vip sera présenté par Claire Arnoux et exclusivement consacré à la compétition. Des Salon Vip à domicile sont également annoncés, aux côtés de supporters des bleus pendant les rencontres. Une nouveauté est attendue lors des grands matchs avec un commentaire alternatif sur un canal Max par Bruce et Brak. Les deux stars du e-sport proposeront de suivre à leur manière les parties avec une volonté d’interaction auprès de leurs communautés web. Un autre flux sans commentaire sera également proposé pour chacune des 51 rencontres.

Ce sont ces nombreux atouts qui permettront à beIN SPORTS de vivre au maximum la compétition. De quoi espérer réaliser des audiences au plus haut, et de relancer une dynamique positive en matière d’abonnements, alors que l’offre s’était affaiblie depuis la Coupe du Monde 2018, entre la perte des droits de la Ligue des Champions et de la Ligue 1. Les premiers seront de retour en septembre. Nul ne sait pour les seconds.

A propos de R.M.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.