mercredi , 23 septembre 2020

Handball : beIN SPORTS réduit le nombre de matchs de championnat diffusés

La chaîne et la Ligue affaiblissent conjointement la couverture médiatique de la Lidl Starligue pour les trois prochaines saisons.

beIN SPORTS confirme cet après-midi, dans un communiqué, un nouveau dispositif pour la diffusion de la première division masculine de handball jusqu’en 2023. À partir de septembre, la chaîne cessera la diffusion intégrale du championnat français en ne proposant que trois affiches par journée, retransmises en direct « sur [les] canaux premium ». Les cases retenues sont celles du vendredi à 20h, du samedi à 19h et du dimanche à 17h. Lorsqu’une journée sera programmée en semaine, beIN SPORTS diffusera même uniquement les deux meilleures affiches, le mardi et le mercredi, avec un coup d’envoi entre 20h et 21h.

Les autres matchs à la charge des clubs

Les matchs non retransmis seront produits et diffusés sur les supports digitaux de la LNH et/ou des clubs qui ne bénéficieront pas de l’exposition médiatique habituelle. Le communiqué précise que « les abonnés de beIN SPORTS pourront également bénéficier de ces images sur les antennes et les réseaux [sociaux] de la chaîne ». Cette dernière cherche en effet à amoindrir ses frais de production.

Il y a un an, beIN avait élargi son dispositif, passant de deux matchs à sept par journée. Mais alors qu’il y a encore des incertitudes sur le renouvellement du contrat de RMC Sport pour la Jeep Elite, le handball deviendra en septembre le premier sport collectif dont la première division masculine, habituellement diffusée en intégralité, ne le sera plus à la rentrée. Ce changement intervient alors que la Lidl Starligue passera de 14 à 16 clubs — pour éviter les relégations — et que le calendrier européen est modifié. Dorénavant, les matchs de Coupes d’Europe se tiendront en effet en semaine, entraînant le report des rencontres domestiques au week-end.

Les changements, qui n’ont pas été anticipés lors de la négociation du contrat sur la période 2019/2023, ont permis à beIN d’ouvrir une brèche dans celui-ci et de renégocier dans des conditions plus favorables. Le montant, 4 M€, ne semble en revanche pas impacté le diffuseur qui a visiblement assuré ses engagements sur la saison 2019/2020, pourtant tronquée.
g

À lire également : De nombreux changements à prévoir pour beIN SPORTS en cette rentrée 2020
d

Malgré ce rabais, Florent Houzot (beIN SPORTS France), Olivier Girault (LNH) et David Tebib (Union des Clubs Professionnels de Handball) se réjouissent de cet accord, parlant « d’évolution » et de « nouvelle étape ». Les trois acteurs prônent la continuité du partenariat entre la chaîne et la Ligue depuis 2014, et ce malgré la crise économique. Toutefois, un tel revirement pourrait être annonciateur d’une mauvaise passe pour le hand. Le cycle de droits actuel de la Ligue des champions, dont le prochain n’est pas encore attribué, s’achève cette année avec beIN SPORTS. Ceci n’empêchera pas la diffusion par la chaîne du Final 4 de la saison 2019/2020, décalé à décembre. Aussi, le contrat de la chaîne L’Équipe pour les Coupes de France (F & H) prend fin cette saison. Enfin, la diffusion de la première division féminine, non renouvelée l’année dernière par beIN SPORTS et assurée depuis janvier par Sports en France avec l’appui du gouvernement, n’était prévue que pour une saison.

Le streaming devrait, par conséquent, constituer un relai majeur pour compenser les désengagements des diffuseurs classiques. Ces derniers abandonnent des droits de fond de catalogue peu vecteurs d’audience ou d’abonnements et faisant peser souvent des frais de production supplémentaires. L’heure n’est aujourd’hui plus aux cadeaux pour les ayants droits, alors que des économies sont exigées par le contexte sanitaire comme par la hausse croissante du montant des droits premium.

A propos de Thomas G

Avatar

4 commentaires

  1. Avatar

    Tout ça n’est pas bien grave, 3 matchs par journée, ça reste correct. La LNH peut même être soulagée car elle sauve les meubles malgré la décision de l’EHF d’imposer la Ligue des Champions en semaine. Les 2 vrais questions sont les suivantes : 1° Bein va-t-il garder la Champions League ? 2° Celle-ci va-t-elle résister à la concurrence des autres sports, alors que sa diffusion le week-end permettait de donner une vraie latitude aux diffuseurs en termes d’horaires (essayez donc d’imposer un match de handball un jeudi à 16h, qu’on rigole un peu).

  2. Avatar

    Toujours personne pour diffuser le championnat féminin ?!

    • Avatar

      Sport en France a diffusé un match par journée de championnat cette saison et tout indique que ça va continuer la saison prochaine…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :