samedi , 8 juin 2019

JO 2020 : Canal+ souhaiterait revendre ses droits

jo tokyo 2020

A un peu plus d’un an de la compétition planétaire, les intentions de Canal+ concernant les Jeux Olympiques ne seraient pas certaines.

C’est une information plutôt inattendue que dévoile le quotidien L’Équipe dans son édition du jour. Le groupe Canal+ souhaiterait en effet se débarrasser de certains droits déjà acquis.

On connaissait l’existence d’une demande de rétrocession de certaines rencontres de Premier League à RMC Sport afin d’alléger la facture ou d’obtenir une contrepartie telle que des matchs de Ligue des Champions. Au sujet des Jeux Olympiques qui auront lieu à l’été 2020 à Tokyo, ce seraient principalement les importants coûts de production relatifs à l’évènement qui justifieraient la décision.

Des coûts de production jugés trop chers

Il faut dire que la diffusion de nombreux sports en simultané implique la mobilisation de l’intégralité de la rédaction et des services techniques durant deux semaines, avec par ailleurs une diffusion de nuit pour une fin des épreuves en milieu de l’après-midi. A cela s’ajoutent les importants frais de transports. Une raison implicite pourrait également être la volonté du groupe de se positionner sur l’Euro 2020 qui aura lieu quelques semaines plus tôt et nécessitera également d’importants moyens de production du fait des nombreux lieux de compétition.

Pour rappel les droits des JO 2020 font partie d’un ensemble de 4 éditions, entre 2014 et 2020, acquises en 2011 par le groupe France Télévisions pour un montant total estimé à 140M€ à l’époque. L’entité publique a conservé l’exclusivité des Jeux hivernaux de 2014 et 2018 mais a souhaité en 2015 dans une logique d’économie sous-licencier les éditions 2016 et 2020. Canal+ avait alors acquis ces droits, pour un montant inconnu.

Qui pourrait-être intéressé ?

Quelques semaines plus tard, le groupe Discovery, qui détient Eurosport, annonçait la signature d’un contrat à l’échelle européenne auprès du CIO. Contre un chèque global de 1,3 milliard d’euros, le groupe devenait le diffuseur principal des jeux sur le continent entre 2018 et 2024. En France, le deal ne concerne que les éditions 2022 et 2024. Il y a deux semaines, France Télévisions a obtenu auprès de Discovery les droits exclusifs en clair de ces deux compétitions, dont la très attendue édition 2024 de Paris, pour un montant tenu secret.

Dans la démarche du groupe Canal, Eurosport fait donc figure de favori, bien que chaque dépense demeure sous-pesée au sein de la chaine, comme dans l’intégralité d’un secteur extrêmement fragmenté. Cependant, la France est le seul territoire européen sur lequel les droits de cette édition ne sont pas acquis pour le groupe. Par ailleurs, des investissements sont déjà prévus pour assurer une couverture francophone sur Eurosport Belgique. Des économies d’echelle sur place seraient également possibles, rendant la dépense plus intéressante.

L’autre acquéreur qui pourrait être intéressé est beIN SPORTS, qui en 2012 avait diffusé les compétitions de sports collectifs.

Du fait de l’importance du dispositif à mettre en œuvre, une revente devra se faire rapidement, pour permettre au diffuseur payant de se préparer correctement, alors que l’avenir du pôle sports de Canal+, dépourvu de Ligue 1 et Ligue 2 entre 2020 et 2024, s’écrit toujours plus en pointillés au fur et à mesure qu’approche l’échéance.

A propos de R.M.

Avatar

12 commentaires

  1. Avatar

    La fragmentation des droits entre plusieurs acteurs de la télévision payante arrive à un point où il faut que les acteurs s’échangent les droits pour avoir des offres complémentaires. Mais dans cette dynamique, c’est Canal qui va en bénéficier. Ils sont les seuls à être incontournables dans le circuit de la distribution.

    Le deal sur la EPL avec RMC Sport validé, LA Champions League et l’Europa League en échange. Canal risque d’être le grand gagnant de l’affaire en devenant l’offre de foot la plus attractive (EPL, Champion’s, Europa) quand ils vont arriver à la table de négociation pour la Ligue 1 avec Mediapro sachant qu’il n’y a que la case du dimanche soir qui les intéresse (Canal Football Club et Grand match du dimanche même en co-diffusion).

  2. Avatar

    euro 2020 c’est pas Bein qui a dejà les droits ?

  3. Avatar

    Bonjour @AW pour la première league ça sera sur 2 chaîne en même temps pareil sur RMC sport et canal + la PL a était autorisé un communiqué de la part de canal a était fait. Par de exclusivité de premier league sur canal et RMC sport

  4. Avatar

    Bonjour peux être RMC sport seront intéressés discouvery propriétaire des chaîne eurosports ont verra

  5. Avatar

    Que va t-il rester sur canal ? Pas grand chose….

    • Avatar

      La F1, du top 14, la PL, la moto GP, mais au niveau de la ligue 1 grosse interrogation pour le diffuseur en 2020 mediapro ou canal ?
      canal diffuseur de l’euro 2020 et pas bein étonnant ?

      • Avatar

        À propos de MEDIAPRO justement :

        « Nous n’avons pas plus d’information que celles publiées. Enfin si, mais nous n’avons pas la possibilité de les publier pour le moment. Nous attendons des confirmations pour deux points précis.

        Nous n’avons pas écrit que Mediapro n’allait pas exister mais bien que le groupe pourrait faire face à des difficultés financières susceptibles de les empêcher de tenir leurs engagements. »

    • Avatar

      Bonjour Aw la première league ne sera pas que sur canal + ça sera sur RMC sport ousi

      • Avatar

        L’intégralité sur canal de la PL et peut être sur RMC si la PL autorise une rétrocession de certains matchs. Je doute que Canal le fasse sans aucun intérêt certainement celui de récupérer une partie de la ligue des champions.

  6. Avatar

    couts de production , Hanouna peut pas financer ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.