jeudi , 25 avril 2019

Formule 1, Rallye, Formule E : Dispositif et Programme TV des sports mécaniques ce week-end sur CANAL+

visu_canal_formule_1_f1_wrc_rallye

Ce week-end, du vendredi 26 au dimanche 28 avril 2019, trois sports mécaniques s’entremêleront sur les antennes de CANAL+.

CANAL+, CANAL+ SPORTCANAL+ DÉCALÉ et C8 diffuseront le Grand Prix d’Azerbaïdjan en Formule 1, le rallye d’Argentine en WRC et l’E-Prix de Paris en Formule E. Au milieu de ces trois compétitions, l’émission Invisible proposera un nouveau numéro sur le sport mécanique.

Pour rappel, en octobre dernier, le Championnat du Monde des Rallyes – World Rally Championship (WRC) – est arrivé sur le groupe pour une durée de trois ans. Il a alors rejoint les championnats du monde automobiles (Formule 1, Formule 2, GP3 et Formula-E) déjà présents dans l’offre mécanique du groupe.

Le Grand Prix d’Azerbaïdjan (Formule 1)

Dimanche se déroulera la troisième édition du Grand Prix d’Azerbaïdjan, quatrième manche du Championnat du Monde de Formule 1. Comme à son habitude, le groupe CANAL+ proposera les trois séances d’essais et les qualifications le vendredi et le samedi, avant le Grand Prix le dimanche en fin d’après-midi sur la chaîne mère. Le circuit situé en pleine ville est caractérisé par ses nombreux virages étroits, ainsi que de la plus longue ligne droite de la compétition. Il est alors propice à des surprises, comme cela a été le cas lors des deux précédentes éditions, alors que le classement est actuellement dominé par Lewis Hamilton et Valtteri Bottas de l’écurie Mercedes.

De plus, CANAL+ SPORT diffusera samedi et dimanche les deux courses de Formule 2, qui se dérouleront sur le même circuit de Bakou. Trois Français – Anthoine Hubert, Giuliano Alesi et Dorian Boccolacci – participe cette saison à ce championnat. Le classement est actuellement dominé par l’Italien Luca Ghiotto et le Canadien Nicholas Latifi.

Sur place, les différentes épreuves seront présentées par Thomas Sénécal. Elles seront commentées par Julien Fébreau et Jacques Villeneuve en compagnie du consultant, ancien pilote français, Franck Montagny. Jules Deremble et Laurent Dupin réaliseront les reportages et interviews.

La Formule 1 est également à suivre sur les comptes Facebook et Twitter La F1 sur Canal, et sur le site de la chaîne pour les vidéos.

FORMULE 1 / 2 Logo_media_2 Logo_Sportif ______
VENDREDI 26 AVRIL 2019
247px-F1_logo 10h50 Azerbaïdjan Essais 1 800px-Canal+_Sport_(2013).svg
247px-F1_logo 14h50 Azerbaïdjan Essais 2 800px-Canal+_Sport_(2013).svg
SAMEDI 27 AVRIL 2019
logo_formule_2_f2 09h55 Azerbaïdjan Course 1 800px-Canal+_Sport_(2013).svg
247px-F1_logo 11h50 Azerbaïdjan Essais 3 800px-Canal+_Sport_(2013).svg
247px-F1_logo 14h30 Azerbaïdjan Qualifications 800px-Canal+_Sport_(2013).svg
DIMANCHE 28 MARS 2019
logo_formule_2_f2 11h05 Azerbaïdjan Course 2
800px-Canal+_Sport_(2013).svg
247px-F1_logo 13h15 Azerbaïdjan La Grille
logo canal+
247px-F1_logo 14h10 Azerbaïdjan Grand Prix
logo canal+
247px-F1_logo 16h Azerbaïdjan Le Débrief logo canal+

Le Rallye d’Argentine (WRC)

De jeudi à dimanche, les terres de la province de Córdoba reçoivent la 39e édition du Rallye d’Argentine. Cette cinquième manche du WRC (World Rally Championship) s’annonce déterminante pour la suite de la saison. En tête du classement, le Belge Thierry Neuville, vainqueur du dernier rallye en Corse, le Français Sébastien Ogier et l’Estonien Ott Tänak se positionnent sur le podium en seulement cinq points.

Cinq spéciales seront diffusées en direct sur les dix-huit que compte le rallye : la première vendredi sur CANAL+ SPORT, la dixième et la quatorzième samedi sur CANAL+ DÉCALÉ ; puis la seizième et la dernière, la Power Stage, dimanche sur CANAL+ SPORT.

Elles seront commentées par Stéphane Genti (ou Fabien Gérard) et Nicolas Bernardi. Les meilleurs moments du rallye seront résumés samedi et dimanche matin sur CANAL+ SPORT.

RALLYE Logo_media_2 Logo_Sportif ______
JEUDI 25 MARS 2019
logo_wrc 20h05 Argentine Les previews de la course 800px-Canal+_Sport_(2013).svg
VENDREDI 26 AVRIL 2019
logo_wrc 00h Argentine Spéciale 1 – SSS Villa Carlos Paz  (1.9 km) 800px-Canal+_Sport_(2013).svg
SAMEDI 27 AVRIL 2019
logo_wrc 11h20 Argentine Meilleures moments 800px-Canal+_Sport_(2013).svg
logo_wrc 13h30 Argentine Spéciale 10 – Mataderos / Cuchilla Nevada 1 (22.67 km)  Logo_Canal+_Décalé
logo_wrc 19h Argentine Spéciale 14 – Mataderos — Cuchilla Nevada 1 (22.67 km) Logo_Canal+_Décalé
DIMANCHE 28 MARS 2019
logo_wrc 10h35 Argentine Meilleures moments
800px-Canal+_Sport_(2013).svg
logo_wrc 13h30 Argentine Spéciale 16 – Copina / El Cóndor (16.43 km)
800px-Canal+_Sport_(2013).svg
logo_wrc 17h05 Argentine Spéciale 18 (Power Stage) – El Cóndor (16.43 km)
800px-Canal+_Sport_(2013).svg

ah

L’E-Prix de Paris (Formule E)

Le ABB Championnat FIA de Formule E, de son nom complet, est composé de 13 étapes au cœur de villes majeures comme New York, Paris ou Rome, avec des circuits au milieu de lieux emblématiques. La huitième manche se déroule ce samedi dans les rues de Paris, sur le circuit des Invalides. Ce parcours de 1,93 km – le plus petit du championnat – compte 14 virages. Parmi les participants figurent le Français Jean-Eric Vergne, vainqueur de l’épreuve parisienne la saison passée, et actuel septième au classement.

Margot Laffite sera à la présentation, Stéphane Genti et Loïc Duval aux commentaires, accompagnés de la reporter Amandine Morhaïm près de la course.

La course sera également retransmise sur Eurosport 2 et en clair sur C8. Cela est en effet possible grâce à un accord avec le groupe Discovery qui détient les droits à l’échelle européenne. Le groupe CANAL+ obtenait alors une sous-licence de l’intégralité de la compétition, ainsi qu’une co-diffusion en clair sur C8 ou CSTAR de 6 des 13 prix chaque saison.

FORMULE E Logo_media_2 Logo_Sportif ______
SAMEDI 27 AVRIL 2019
logo_formula_e_fia 11h45 Paris Qualifications Logo_Canal+_DécaléLogo_Eurosport_1_2015
logo_formula_e_fia 16h Paris E-Prix 800px-Canal+_Sport_(2013).svgLogo_C8Logo_Eurosport_2_2015

ah

Un nouveau numéro d’Invisible sur les sports mécaniques

Cette semaine, Invisble analysera une « composante incontournable » des courses de Formule 1 : l’arrêt aux stands (le pitstop). L’émission sera diffusée samedi à 17h15 sur CANAL+ SPORT, puis le lendemain à 12h40 sur CANAL+.

L’écurie Renault F1 Team a ouvert les portes de ses stands aux équipes d’INVISIBLE, une opportunité exceptionnelle dans un milieu qui n’autorise que rarement les caméras à s’approcher des monoplaces. Grâce à des images inédites, l’émission met en lumière les coulisses d’un changement de pneus, également appelé « pitstop », en plein cœur d’une course. Les mécaniciens du constructeur sont alors mobilisés avec une rigueur extrême. Ce numéro d’INVISIBLE dévoile notamment les détails de l’une des pièces maîtresses du changement de pneu : l’écrou. Cette composante demande des mois de recherche pour sa conception et peut permettre aux pilotes de gagner de précieux centièmes.

Une interview exclusive avec le pilote de l’écurie au losange Daniel Ricciardo est également au programme de l’émission. L’Australien évoque les émotions ressenties par un pilote lorsqu’il arrive aux stands. Il revient notamment sur le Grand Prix de Monaco de 2016, au cours duquel un « pitstop » lui a coûté la victoire.

Pour plonger dans l’Invisible, les équipes de CANAL+ ont recueilli des images lors des derniers essais de pré-saison de Formule 1 à Barcelone à l’aide d’une caméra Phantom. Avec ses 1000 images/seconde, cette dernière est capable de ralentir 40 fois le temps pour découvrir des détails invisibles à l’œil nu.

Le programme de l’émission :

  • « Invisible » : Les secrets du « pitstop » dans les stands de l’écurie Renault F1 Team
    •  » L’interview » : Le pilote Daniel Ricciardo évoque ce qui se passe dans sa tête au moment d’un arrêt aux stands.
  • « La question simple » : Pourquoi un « pitstop » réunit-t-il autant de personnes ?
  • « Bloc-notes » : Analyse d’un arrêt parfait en pleine course.
  • « L’Histoire » : Comment la technologie a-t-elle évolué pour permettre des « pitstops » toujours plus rapides ?
  • « Le haut du pavé » : Sur le circuit de Magny-Cours en 2004, Michael Schumacher réalise une prouesse stratégique légendaire grâce à ses quatre arrêts aux stands de l’écurie Ferrari.

A propos de Thomas G

Avatar

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.