lundi , 20 février 2017

Allemagne : Eurosport ne partagera pas les Jeux Olympiques 2018 à 2024

Jeux Olympiques

Le groupe a acquis l’an dernier les droits TV pour l’Europe jusqu’en 2024.

Le groupe Eurosport, propriété de Discovery, a annoncé ce lundi que ses chaines seraient les seules à diffuser en Allemagne les 4 prochains Jeux Olympiques. C’est outre-Rhin un camouflet pour le duo de chaines publiques ARD/ZDF qui diffusait jusqu’à présent ces évènements et qui ont certainement refusé de payer un prix fortement surévalué par le groupe américain.

Une partie des compétitions en clair, l’intégralité payante

Dans la pratique, nos voisins allemands auront accès au meilleur des épreuves sur Eurosport 1 et DMAX, chaines diffusées en clair dans le pays. Discovery monnayera par contre l’accès à un troisième flux, via sa chaine à péage Eurosport 2 et à l’intégralité des épreuves qui seront disponibles sur son service en ligne Eurosport Player.

Avec cet accord global, le CIO a touché 1,3Mds€ de la part de Discovery, mais n’est plus maitre des diffuseurs, même sur des marchés majeurs tels que l’Allemagne. Si l’un des principes du CIO est de trouver le moyen d’assurer une diffusion la plus large possible des Jeux Olympiques à travers le monde et en clair, la visibilité de l’olympisme va clairement diminuer sur ce territoire, qui plus est au regard des horaires défavorables des épreuves des 3 prochaines éditions.

Une politique différente selon les marchés

Le groupe a par ailleurs déjà sous-licencié les olympiades 2022 et 2024 à la BBC en Grande-Bretagne, en échange des éditions 2018 et 2020 que le groupe public avait déjà acquis directement auprès du CIO comme France Télévisions. En France, aucun accord n’a pour l’heure été trouvé avec les chaines gratuites pour les éditions 2022 et 2024, alors que Paris est candidate à l’organisation des jeux en 2024, ce qui pourrait augmenter l’intérêt de diffuseurs tels que TF1 ou M6 sur le terrain de France Télévisions.

Sur de plus petits marchés européens, Discovery a conclu des accords pour les éditions 2018 et 2020. Il s’agit de la Croatie, de la Finlande, de la République Tchèque, de l’Irlande, des Pays-Bas, de l’Autriche et de la Suisse. Fréquemment, les diffuseurs gratuits ont du concéder de laisser à Eurosport certains contenus en intégralité ou exclusivité.

A propos de Télézappeur

Passionné de médias... et bien plus !

2 commentaires

  1. Thomas Roger

    France Télévisions est prévenue … Quelle erreur d’avoir déjà sous licencié Tokyo 2020 à Canal +. Il y aurait pu avoir un échange comme pour la BBC. Du coup, si c’est Paris 2024, il y aurait juste minimum d’heures, pas d’intégralité ! Bon courage au fils Le Lay!

Laisser un commentaire