lundi , 21 juin 2021

Droits TV Ligue 1 (2021/2024) : Amazon récupère les lots de Mediapro contre 250M€ par saison

Énorme surprise lors de l’attribution des droits de la Ligue 1 pour les 3 saisons à venir.

Le conseil d’administration de la LFP a décidé d’attribuer les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 à un trio Canal+/Amazon/beIN SPORTS pour la saison à venir. C’est une énorme surprise alors que le projet de chaine supportée par Canal+ et beIN SPORTS semblait favori.

Le printemps 2021 avait vu Canal+ tenter de mettre en place aux côtés de la LFP une solution satisfaisante pour toutes les parties. Sachant que les conditions posées par la chaine cryptée étaient importantes : disposer des deux meilleures affiches sur ses deux créneaux historiques (samedi 17h, dimanche 21h), ne pas régler seul la facture, ne pas faire entrer dans la bergerie un acteur extérieur tel qu’Amazon ou DAZN et revoir le format des compétitions en passant à 18 clubs afin de rendre le championnat de Ligue 1 plus homogène.

Pour que toutes ces conditions se réunissent, il avait fallu que beIN SPORTS concède un effort financier et participe à la création d’une chaine spécifique à la Ligue comprenant 8 matchs par journée. Cette option devait être proposée à tous, mais aussi à un tarif préférentiel auprès de abonnés à Canal+ et beIN SPORTS. Côté finances, un montant de 370M€ pour les deux affiches de Canal+ était proposé, avec une part fixe de 165M€ pour la chaine Ligue 1 cofinancée par beIN et Canal, et une part variable estimée entre 40M€ la saison prochaine et 100M€ en 2024. Le montant total (hors Free) de l’offre atteignait les 575M€ la saison prochaine, et jusqu’à 635M€ en troisième année d’exploitation. Canal+ proposait de lisser la part variable avec une avance sur 2021/2022.

Cette offre a été concurrencée à la dernière minute par le Groupe Amazon. Le diffuseur des night-sessions de Roland Garros a formulé une offre pour la reprise des lots de Mediapro, soit les 80% de la Ligue 1 contre 250M€ par saison et 80% de la Ligue 2 contre 9 millions d’euros. Ce scénario implique que Canal+ et beIN conservent leurs lots obtenus et valorisés en 2018, à savoir 2 matchs par journée de L1 contre 330M€ pour Canal et les deux affiches de L2 pour 30M€ sur beIN. Le total théorique (hors Free) de revenus avec ce modèle est de 570M€ pour la Ligue 1 et de 38M€ pour la L2

Le conseil d’administration réuni vendredi après midi a décidé de signer avec le nouvel entrant en dépit des risques juridiques liés. La perspective est d’obtenir un total de 663M€ par saison de droits domestiques, contre 726,5 avant 2020 et 687 lors de la saison qui s’achève. En comparaison, l’offre de beIN et Canal aurait apporté 595M€ de part fixe et 40 à 100M€ de part variable.

Les clubs ont pu être rassurés par une décision de l’Autorité de la Concurrence reboutant ce vendredi matin la plainte de Canal+ concernant la revente des lots de 2018 au tarif du marché de 2020. La réponse de Canal+ est très attendue.

 

A propos de R.M.

Un commentaire

  1. Y’a pas à dire, Amazon a parfaitement joué ! Pour seulement 250 millions, un prix dérisoire, il récupère 8 matchs de Ligue 1 dont l’affiche du dimanche soir ! Un coup de maître. Et pour 9 millions de plus, 8 matchs de Ligue 2. Je suis sur le cul tellement Amazon a bien joué. Ça va attirer pas mal de gens sur Amazon Prime. L’abonnement actuel n’est pas cher en plus, 50 euros par an. Peut-être que le prix va subir une augmentation. Passer le Prime à 60 euros par an, ça serait toujours honnête. Aux Etats-Unis, Amazon Prime coûte 119 dollars par an, soit 98 euros.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :