mardi , 1 décembre 2020

Italie : Les droits TV de la Ligue des Champions (2021/2024) sur le marché

Le dernier grand marché européen à ne pas connaitre ses diffuseurs pour le prochain cycle médias de l’UEFA sera bientôt fixé.

C’est le premier grand test post Covid-19 pour l’UEFA. L’entité organisatrice des compétitions européennes de clubs attend ce lundi 12 octobre à 10h les offres pour un territoire important, l’Italie. Alors que l’Angleterre, la France, l’Allemagne et l’Espagne ont déjà fait l’objet d’une attribution avant et pendant la crise sanitaire, à des montants constants ou en hausse selon les marchés, restait à appréhender le complexe cas italien.

En Italie, le renouvellement du cycle UEFA coïncide avec celui de la Serie A. Actuellement, Sky est dans une position avantageuse en disposant de ces deux droits principaux. Dans le détail, le groupe dispose de l’intégralité des compétitions UEFA et de 7 rencontres de Serie A par journée, les 3 autres étant détenues par DAZN.

Un marché bouleversé en 2021

L’opérateur par satellite a su récupérer pour moins d’un milliard d’euros par saisons en 2018 une grande partie des droits du calcio pourtant attribués à Mediapro pour un montant supérieur. Si pour le prochain cycle, le groupe dirigé par Jaume Roures a proposé une nouvelle fois un montant global important, les clubs ont repoussé en permanence la décision, et se dirigent désormais plutôt vers les sirènes de fonds d’investissements. Ces derniers devraient contre un montant initial compris entre 1,3 et 1,6 milliard d’euros intégrer le capital d’une nouvelle société qui produira et commercialisera directement les championnat auprès des opérateurs.

Dans le même temps, c’est donc la Ligue des Champions qui est donc remise en jeu. Outre Sky, Mediaset, détenteur des droits entre 2015 et 2018 pourrait être intéressé. Mais il faudra surtout regarder du côté des acteurs du web, avec DAZN déjà présent sur ce marché et surtout Amazon, dont l’intérêt pour cette consultation a été avancé au début du mois par le média italien Milano Finanza.

Quels revenus pour l’UEFA en période de crise ?

L’enjeu pour l’UEFA, faire en sorte qu’une concurrence accrue permette à minima de maintenir le montant actuel dans un contexte de crise sanitaire et économique. Mais même dans l’hypothèse d’un deal avantageux à 300M€ par saison, le marché italien qui était leader européen entre 2012 et 2015 en deviendrait le 5e marché.

Outre l’Italie, l’UEFA pose ses valises en ce mois d’octobre en Islande, avec des offres attendues sur ce petit marché pour le 19 octobre. A l’opposé, le verdict est attendu dans les prochains jours ou prochaines semaines pour plusieurs marchés africains dont les offres ont été déposées fin septembre : le Nigéria, l’Afrique du Sud et l’Afrique Sub Saharienne. Dans cette dernière région, c’est Canal+ Afrique qui détient actuellement les droits francophones. Par la suite, l’UEFA devra commercialiser le MENA et l’Afrique du Nord, une partie du globe déstabilisée par le piratage massif de beIN SPORTS attribué à l’Arabie Saoudite. En réponse, beIN Media Group souhaite voir diminuer la valeur des droits, dont font partie les compétitions UEFA et la Serie A. Au risque de voir débarquer de nouveaux concurrents.

A propos de R.M.

Avatar

Un commentaire

  1. Avatar

    Bonjours je voudrais savoir pour les droits TV des championnats étranger sur le territoire français à quand les réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :