mercredi , 22 septembre 2021

Roland Garros 2021 : le dispositif complet de France Télévisions et Amazon pour diffuser le Grand Chelem

Tour d’horizon des dispositifs éditoriaux et techniques des deux diffuseurs du Grand Chelem, notamment du nouveau en OTT, Amazon.

Cette année 2021 marque le début, pour trois ans, d’un nouveau cycle de droits TV pour Roland Garros. Si France Télévisions retransmettra, en linéaire, durant plus de temps qu’auparavant les échanges entre joueurs — à partir de 11h et non plus 15h –, il n’en reste pas moins qu’Amazon sera un diffuseur incontournable pour voir les rencontres du court Simonne-Mathieu et les sessions de soirées. Ces dernières, du lundi 31 mai au mercredi 9 juin, seront quotidiennement les meilleurs matchs dames ou messieurs, et comprendront deux affiches de quarts de finales.
d

À LIRE ÉGALEMENT : Roland Garros 2021 – programme TV : quels matchs sur France Télévisions et Amazon ?
d

Du côté des dispositifs, celui de France TV reste cette année dans la lignée des précédentes éditions. Pour Amazon, tout une offre éditoriale a dû être façonnée et devra faire ses preuves.

FRANCE TÉLÉVISIONS

Laurent Luyat présentera comme à l’accoutumé l’antenne du service public depuis la terrasse du court Philippe-Chatrier. Il sera accompagné des consultants Mary Pierce, Michaël Llodra, Justine Henin, Sébastien Grosjean et Julien Benneteau, nouvel arrivant.

Les commentaires des principales rencontres seront apportés par les journalistes Fabien Lévêque, Matthieu Lartot, Benoît Durand et Inès Lagdriri en compagnie des consultants. Nelson Monfort et Cécile Grès seront eux en bord de terrain pour recueillir les réactions des joueurs.

Du côté des magazines, France 3 proposera Tout le Sport et le Journal de Roland-Garros avec Marie Mamère, à partir de 20h45 en semaine et 20h10 les samedis, ainsi que Stade 2 avec Matthieu Lartot à 20h05 lors des trois dimanches du tournoi. Tous seront présentés en direct depuis la terrasse de france·tv sport sur le Central.

Diffuseur et non plus producteur

Sur la plateforme france·tv sport, tous les matchs diffusés en TV, excepté ceux dont les droits appartiennent à Amazon, seront disponibles en direct. Certains le seront avec les commentaires des journalistes de la rédaction des sports Xavier Richard, Thierry Tazé-Bernard et Apolline Merle, accompagnés des consultants Stéphane Houdet (champion de tennis en fauteuil), Constance Sénac de Monsembernard (gérante du célèbre compte Twitter « Jeu, Set et Maths ») et de la joueuse Marine Partaud.

Quant à la diffusion en haute résolution, france·tv sport 4K UHD diffusera le court Philippe-Chatrier durant la quinzaine, sans commentaire lors de la première semaine du tournoi. La chaîne sera disponible sur la TNT à Paris, Toulouse et Nantes, sur Fransat et sur les boxs de l’opérateur Bouygues.

A noter enfin que France Télévisions n’est plus chargé de la production audiovisuelle du tournoi. Pour la première fois, la FFT assurera elle-même la création du signal international avec son prestataire HBS France Production, qui sera appuyé d’Euromedia.  Les principaux changements comprendront notamment l’arrivée de nouvelles caméras sur les principaux courts.

AMAZON

Pour le nouvel arrivant, non seulement dans la diffusion de Roland Garros mais aussi sur le marché français de la diffusion sportive, il fallait tout créer. La direction du géant américain a su constituer une équipe éditoriale avec des figures familières de la télévision sportive. Amélie Mauresmo, qui officiait auparavant sur France Télévisions, a ainsi été la première consultante a être révélée pour annoncer le dispositif d’Amazon (L’Équipe, 17 mars).

A ses côtés, seront présents en tant que consultants Marion Bartoli, Fabrice Santoro, Arnaud Clément, Pauline Parmentier, Paul-Henri Matthieu, Arnaud Di Pasquale, Séverine Beltrame, Sergi Bruguera et Patrice Mouratouglou. Les matchs seront commentés avec eux par les journalistes Sarah Pitkowski (RMC), Olivier Jacquemin et Frédéric Verdier (Eurosport). Également en provenance de la chaîne du groupe Discovery, Benoit Daniel et Antoine Benneteau (frère de Julien) seront les reporters de la rédaction dans les allées et près des courts. Virginie Sainsily, chroniqueuse sur la chaîne L’Equipe, fera elle aussi partie de la courte aventure.

Du côté de la présentation, Thibaut le Rol (ancien de beIN Sports et de Téléfoot) et Clémentine Sarlat (ex-france·tv sport) seront en plateau pour tenir l’antenne — qui débutera à 10h45 — et les émissions, en compagnie de certains consultants et de l’humoriste Paul de Saint-Sernin, qui s’était fait connaître sur Téléfoot. Dans le lot 2 remporté par Amazon, il est indiqué que le diffuseur proposera jusqu’aux quarts de finale un « mini magazine » quotidien et un autre magazine avant chaque début de session de soirée. Lors des quatre jours de demi-finales et finales, ce seront deux magazines quotidiens qui seront présentés.

Abonnement mensuel au minimum

Pour le direct, Amazon promet une résolution en HD, sous réserve de la connexion internet du particulier. Tous les matchs que le diffuseur américain retransmettra seront proposés en replay.

Pour avoir accès à Prime Video, soit il faut être abonné au service Prime de Amazon à 49€ par an ou 5,99€/mois, avec une période d’essai gratuit de 30 jours pour les nouveaux souscripteurs. Pour les étudiants, l’abonnement annuel est à 24€/an après une période d’essai de 90 jours. Le service est également disponible avec certaines boxes internet ou forfaits mobile, notamment chez SFR.

Prime Vidéo est disponible sur une multitude de supports à travers l’application, le navigateur web, les télévisions connectées, les consoles de jeux et les décodeurs d’opérateurs. Il sera possible de regarder les matchs dans l’Union européenne, en voyage, tant que l’on est domicilié en France (excepté à Saint-Barthélemy), à Andorre et à Monaco.

Retrouvez notre article sur la programmation complète du tournoi selon les droits des deux diffuseurs :

A propos de Thomas G

2 commentaires

  1. Nuls les commentaires de Matthieu Lartot. Laissez les pro du tennis s’exprimer, ils le font beaucoup mieux.

  2. Le présentateur vaut pas une tune ,il devrait être impartial, mais il était largement pour djoko comme il l’appelle,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :