vendredi , 2 août 2019

L’autorité de la concurrence refuse l’accord C+/beIN

canal_bein

Selon l’Opinion, il n’y aura pas d’accord.

L’autorité de la concurrence devait annoncer sa décision sur l’accord de distribution entre Canal+ et beIN SPORTS aujourd’hui à 14h. Les chaines ont été averties hier soir de la réponse négative.

beIN SPORTS ne sera donc pas distribuée en exclusivité par Canal. Cet accord, qui avait été annoncé au mois de février, devait rapporter au groupe qatari plus de 300 millions d’Euros par an. En contre-partie, Canal+ s’occupait de la gestion des clients et des offres.

Cette décision est un revers pour Bolloré, qui y voyait une opportunité pour son groupe de monter en puissance. Mais du côté de Vivendi, on salue cette décision, car on estimait que cet accord, qui plus est élevé, n’était pas nécessaire.

Vers une colère de Vincent Bolloré ?

La réaction de l’entrepreneur breton risque d’être rapide. En effet, Canal+ étant déficitaire, cet accord aurait pu, selon lui, sauver l’entreprise.

Dans le cas contraire, ses investissements dans le cinéma seraient remis en question. Reste maintenant à savoir si cette menace sera mise à exécution, avec un désengagement ou non de Vivendi dans la télévision payante.

A propos de Dimitri Ranchou

Avatar
Passionné de sport et de média depuis mon enfance, j'ai rejoint le site MediaSportif début janvier 2014.

5 commentaires

  1. Avatar

    Canal Plus n’est pas déficitaire… C’est juste un jeu comptable pour faire pleurer les gens et lancer leur plan d austérité… Si si chercher bien cette info

  2. Avatar

    Décision logique. Jusqu’en 2017 avec possibilité de prolongement jusqu’en 2022, Canal ne peut pas distribuer en exclusivité des chaines premium. Et comme Canal est toujours en position dominante sur la télévision payante: rien ne justifiait un changement. Car dans ce cas là, avec Bein et Eurosport en exclusivité, plus de 80% des droits sportifs auraient été indisponible aux plus grand nombre de téléspectateurs (cable, sat et ADSL).
    Maintenant il faut espérer que cette impossibilité de distribuer en exclusivité des chaines premium soit prolonger jusqu’en 2022 pour que le consommateur ait le choix de son offre d’abonnement, et ne se voit pas imposer un abonnement à Canal.

  3. Avatar

    Nul !
    c’était du gagnant gagnant pour les 2 groupes … la ligue 1 ne sera donc pas valorisée avec cette nouvelle …le financement du cinéma remis en question et beaucoup d’autres interrogations à venir pour les 2 groupes

  4. Avatar

    Logique pour fois

  5. Avatar

    ha oui la quand même !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.