vendredi , 10 juillet 2020

Yahoo! revoit sa stratégie en diffusant des matchs de hockey en ligne

En panne de croissance, Yahoo! a dévoilé début février un plan de redressement dans lequel il souligne vouloir se concentrer sur l’actualité, le sport, la finance et les modes de vie.

C’est dans le but de se relancer et de rajeunir son image que le groupe a lancé, le 2 mars, une plateforme en ligne pour retransmettre des compétitions de jeux vidéo, Yahoo! Esports.

Dans la continuité, la société américaine de services sur internet a annoncé, jeudi dernier, se lancer dans la diffusion de matches de hockey. En effet, le géant du web a passé un accord avec la NHL (National Hockey League) pour diffuser des rencontres gratuitement et sans abonnement.

Les rencontres diffusées gratuitement

Le service retransmettra jusqu’à quatre matches par semaine et proposera également des résumés des rencontres, « Les meilleurs moments de la journées », et « Les meilleurs moments de la semaine », avec les plus belles actions, les plus beaux buts, les plus beaux arrêts ou les mises en échec les plus spectaculaires.

Yahoo! avait déjà tenté l’expérience, le 25 octobre dernier, en diffusant pour la première fois un match de saison régulière de NHL dans le monde entier. Une expérience qui aurait coûté entre 17 et 20 millions de dollars et a permis d’engendrer 15,2 millions de visiteurs uniques.

Ce montant reste encore loin de celui déboursé par CBS et NBC, les chaines de télévision qui possèdent les droits de diffusion uniquement aux USA, puisqu’ils s’élèvent à 45 millions de dollars par match. Contraintes par la NFL, les deux chaines gratuites vont désormais devoir partager la diffusion avec la plateforme internet qui offrira, dans un premier temps, la possibilité de suivre les matches uniquement depuis les Etats Unis.

Internet va t-il concurrencer la télévision dans la diffusion d’événements sportifs ? 

Si la diffusion en ligne permettrait de toucher un public plus large que la télévision, notamment les jeunes qui regardent de moins en moins la télévision sur un poste dédié, Sean MacManus, président de CBS Sports, « la majeure partie des audiences et des revenus sera toujours pour les chaines de télévision, au moins pour ce que l’on peut voir de l’avenir ».

Lors de la conférence Leaders, à New York, le 2 mars, le dirigeant de la filiale de CBS est resté sceptique face à la viabilité économique de la diffusion en ligne : « L’audience est une chose. Monétiser cette audience est le vrai défi ».

Bien qu’il est soit déjà possible de suivre une compétition en ligne via les sites internet des chaînes, Yahoo! est un réel précurseur dans le domaine de part l’aspect exclusif et gratuit des diffusions qu’il va proposer. Reste à savoir si le public suivra.

A propos de marine ziss

Avatar
Férue de sport, passionnée par l'actualité et les enjeux médiatiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.