samedi , 16 juin 2018

L’OM et le PSG boycottent CANAL+

Canal+ publicité

Hier soir, l’Olympique de Marseille et le Paris Saint Germain ont publié un communiqué commun dans lequel ils annoncent ne plus vouloir s’exprimer devant les journalistes et les caméras du groupe CANAL+, suite aux sanctions infligées par la commission de discipline à Zlatan Ibrahimovic et Dimitri Payet.

Pour rappel, le dimanche 15 mars dernier, Bordeaux avait battu le Paris Saint Germain 3 buts à 2 lors d’une rencontre co-diffusée par beIN SPORTS et CANAL+. Après la rencontre, l’attaquant suédois, très remonté contre l’arbitrage, avait tenu des propos polémiques dans les couloirs du Stade Jacques Chaban Delmas en insultant l’arbitre de la rencontre. Les équipes de Canal+ présentes ont filmées la scène puis les ont diffusées dans le Canal Football Club. A la suite de la diffusion, le joueur a été convoqué puis sanctionné par la commission de discipline : 4 matchs ferme.

Le même soir se déroulait l’Olympico OM – OL au stade Vélodrome. Dans les dernières minutes du match, alors que le score est de 0-0, l’Olympique de Marseille s’est vu refuser un but alors que le ballon aurait franchi la ligne (aujourd’hui encore on n’est pas sur à 100%). En rentrant au vestiaire, Dimitri Payet fou de rage contre l’arbitre Benoit Bastien après le match OM-OL (0-0) avait également tenu des propos injurieux envers le corps arbitral. Ces images captées par les caméras de Canal+ sont restées secrètes jusqu’au lundi soir. Ce n’est qu’au cours d’un reportage de l’émission décalée J+1 sur C+Sport que la scène fut diffusée à l’antenne. La sanction tombe également : 2 matchs ferme.

Face à ces sanctions, les deux clubs ont décidés de ne plus s’exprimer aux micros de CANAL+ (et CANAL+ Sport et Infosport+) jusqu’à la fin de la saison. Cette mesure touchera également la Ligue des Champions où CANAL+ diffusera la rencontre PSG – Barcelone mercredi soir.

Voici l’exemple du communiqué du PSG :
« Les dirigeants du Club ont pris la décision de ne plus faire de déclarations publiques auprès des journalistes et devant les caméras des chaînes du groupe Canal+ jusqu’au samedi 30 mai. Soucieux d’éviter tout nouveau malentendu et afin de préserver l’intérêt et la régularité du championnat à sept journées de son terme, les dirigeants du Paris Saint-Germain ont pris la décision de ne plus faire de déclarations publiques auprès des journalistes et devant les caméras des chaînes du groupe Canal Plus jusqu’au samedi 30 mai.
Cette mesure s’appliquera quelque soient les lieux et les circonstances (interviews, conférences de presse etc..) à leurs joueurs et leurs staffs professionnels soumis à une forte pression engendrée par les enjeux de fin de saison.
Lourdement sanctionné, le Paris Saint-Germain qui est l’un des clubs les plus médiatisés et qui génère les plus fortes audiences télévisées ne veut pas prendre le risque de s’exposer à de nouvelles sanctions liées à des commentaires malencontreux provoqués par une décision arbitrale contestable.
Le nombre de caméras et de micros des chaînes du groupe Canal Plus, qui entourent l’équipe en toutes circonstances, et la possibilité d’un jugement à posteriori après la diffusion d’images retenues comme preuves à charge par les juges de notre football, nous conduisent à adopter cette plus grande prudence. »

A propos de Nicolas Messant

Passionné par le sport et les médias

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.