dimanche , 9 juin 2019

Quand Canal plus était sur le point de signer le top14…

Canal plus top14
 

 

 

Le lundi où Canal plus perd la main sur les négociations

Depuis quelques mois, la Ligue Nationale de Rugby (LNR) fait planer sur son diffuseur historique Canal plus, la menace d’un appel d’offres afin de revoir à la hausse son montant de droits TV.

La LNR avait fixé au 3 décembre la décision de lancer l’appel d’offres si un accord n’avait pas été trouvé avec Canal Plus.

Le Midi Olympique à révélé ce lundi 02 décembre en exclusivité qu’un accord avait été trouvé entre les 2 parties aux environ de 65M€, mais démenti le soir même par la LNR en précipitant l’annonce du lancement de son appel d’offres.

Le bi-hebdomadaire a tenu à confirmer son information en publiant un article qui explique le retournement de situation.Selon ses informations, Canal Plus avait bien reçu des garanties pour garder l’exclusivité du Top14 avec une proposition d’un montant d’environs 65millions d’€ annuels pour 5 ans.

Quelques détails restait donc régler et l’offre ferme à rédiger , la chaîne cryptée semblait donc avoir la main sur le dossier et avait obtenu la promesse de la LNR quant à l’annulation de l’appel d’offres.

La LNR plus gourmande que prévue?

Dans les dernières heures selon journal, la LNR souhaiterait obtenir 2M€ supplémentaire par an, demande à laquelle Canal+ à accepté d’offrir seulement 1 millions d’€ annuels.

Mais le point bloquant de la négociation fût sur les droits de la compétition à l’étranger, là où C+ pensait les inclure dans le package, la LNR espérait les vendre séparément.

Hors de question pour C+ de devoir payer 30M€ supplémentaire pour ces droits, d’autant plus que la chaine espérait réduire ses dépenses en les revendant.

L’ayant appris par le journal, BeIN Sport aurait mis la pression auprès de la LNR en argumentant en faveur d’un appel d’offres où il pourrait faire part de ses atouts.

C’est lors de la réunion du comité de pilotage organisée le même jour, que le sujet de l’appel d’offres est revenu sur la table étant donné que les négociations étaient au point mort, et il à été voté dans la foulée.

C’est la stupeur chez Canal+ qui espérait éviter à tout prix cette consultation, et qui se sent manipulé dans cette affaire, malgré les efforts consentis et la promesse non tenue.

L’appel d’offres étant lancé, les diffuseurs partent sur les mêmes bases et ont jusqu’au 13 janvier 2014 pour rendre leur copie.

A propos de Mohamed

Mohamed
Fondateur du site et passionné par l'univers sport média.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.