mardi , 24 novembre 2020

L’Inter de Milan en passe d’être racheté!

 
Inter Milan

D’après La Gazetta Dello Sport, l’Inter Milan serait bientôt racheté par un magnat indonésien.

Et si l’Inter Milan passait sous pavillon indonésien? L’information qui fait grand bruit en Italie émane du grand quotidien sportif italien La Gazzetta dello Sport sur son site internet. D’après ce journal, Massimo Moratti, le président de l’Inter Milan et Erick Thohir, un magnat indonésien des médias, «ont trouvé un accord» pour la prise de contrôle du club italien par ce dernier.

 

Selon La Gazzetta dello Sport, les deux parties devraient signer la semaine prochaine le contrat entérinant la prise de participation à hauteur de 70 % de Thohir.

L’édition papier de La Gazzetta dello Sport avait annoncé, jeudi matin, que les deux hommes, qui s’étaient rencontrés deux fois en fin de saison dernière, en mai et juin, sans parvenir à un accord, s’étaient revus cette semaine à Paris et que des «progrès significatifs» avaient été faits dans ce dossier. Cependant, ni Moratti, ni Thohir ne s’exprimaient dans l’article de La Gazzetta.

Si ce contrat était signé, cela pourrait accélérer le plan de la construction d’un nouveau stade pour le club milanais. «L’Inter a besoin de s’étendre et de trouver de nouveaux marchés, avait déclaré Moratti dans la presse le 3 août dernier. Et avec Erick (Thohir), ça serait possible». Autre intérêt pour le magnat indonésien, selon La Gazzetta jeudi, il y aurait 11 millions de supporteurs de l’Inter en Indonésie.

L’Inter, qui a terminé seulement 9e du Championnat d’Italie la saison dernière, n’est pas qualifié pour une coupe européenne cette saison. Il occupe après trois journées la 3e place de la Série A, à égalité de points avec la Juventus et la Fiorentina.

Source : Leparisien

A propos de Mohamed

Mohamed
Fondateur du site et passionné par l'univers sport média.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.