samedi , 19 septembre 2020

Al-Khelaifi : « Sans le sel de la rivalité, les joueurs s’ennuieraient »

Nasser El-KhelaifiLe président du PSG n’est pas pressé de recruter un nouveau directeur sportif. Au contraire, Nasser al-Khelaifi se demande même s’il ne pourrait pas continuer comme ça au moins jusqu’à la fin de la saison. Le Qatarien parle aussi de Carlo Ancelotti, de Monaco, du Parc et de la Coupe du monde 2022.

Nasser al-Khelaifi voit la vie en rose. Éternel optimiste, le président du PSG ne voit pas pourquoi, tout bien réfléchi, il se dépêcherait de trouver un successeur à Leonardo: « Il n’y a aucune urgence à recruter un directeur sportif, a-t-il ainsi confié à L’Equipe. On vient déjà de très bien gérer une partie du marché d’été avec Jean-Claude Blanc et Olivier Létang. Donc, si ça continue à bien se passer avec eux, pourquoi ne pas continuer avec le même fonctionnement lors du mercato de janvier ? »

Ça a peut-être le mérite de la franchise, mais ça laisse aussi planer ce sentiment tenace que rien n’est vraiment planifié au PSG. Le départ de Leonardo a pris Al-Khelaifi de court, mais celui-ci répond donc en faisant l’autruche: « Rai ? Excellent nom ! Mais ce n’est pas à l’agenda du jour. On verra. » Pour Michel Denisot, c’est globalement la même réponse… « Si vous voulez absolument qu’on ait un directeur sportif, je peux appeler Leo pour lui demander de revenir ! » Pas sûr que ça fonctionne…

Il salue Ancelotti

A part ça, c’est vrai que la vie est plutôt belle au Paris-Saint-Germain. Et son président qatarien attend avec impatience le choc de dimanche face à Monaco: « Sans le sel de la rivalité, les joueurs s’ennuieraient et certains d’entre eux ne voudraient même pas venir en France. Moi-même, ça ne m’intéresserait pas qu’on soit tout le temps sans forcer au sommet du foot français. Pour vibrer, sentir de l’émotion, on a besoin d’une compétition relevée. C’est ce qu’on observe depuis le début de la saison, et c’est tant mieux. »

Apaisé comme souvent, en tout cas en public puisque Carlo Ancelotti a révélé la fameuse colère de son ancien patron après le match à Reims, Al-Khelaifi salue son ex-entraîneur à la suite de ses explications: « La réalité, c’est qu’il lui arrive encore de m’appeler ou à moi de lui envoyer des textos. C’est le signe qu’il ne doit pas y avoir une relation très conflictuelle entre nous. » Assurant mollement que Blaise Matuidi resterait après 2014, le boss parisien conserve aussi intact son projet d’extension du Parc des princes.

« En 3 heures, on a vendu 15 000 billets pour le match contre Monaco. Ça confirme qu’on n’aurait eu aucun mal à remplir un stade de 60 000 places. Agrandir le stade, c’est accueillir plus de supporters et accroître nos revenus. Le Parc, nous y resterons à jamais. » Voilà pour le petit coup de brosse à reluire en direction des fans. Un dernier mot sur le Qatar et le Mondial 2022: « Je sais que le Qatar organisera la meilleure Coupe du monde jamais vue. Il est prévu que la compétition ait lieu en été, et je ne vois pas pourquoi il faudrait remettre ce calendrier en question. Je suis sûr à 100% que mon pays peut l’organiser l’été. » Sur tous les fronts, Al-Khelaifi répète sa communication.

Source : L’équipe

A propos de Mohamed

Mohamed
Fondateur du site et passionné par l'univers sport média.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.