jeudi , 19 avril 2018

Pyeongchang 2018 : Comment suivre au mieux les Jeux Olympiques sur France Télévisions ?

Du 9 au 25 février se dérouleront les Jeux Olympiques d’hiver 2018 en Corée du Sud.

France Télévisions, détenteur de l’intégralité des droits des Jeux Olympiques jusqu’en 2020, proposera un dispositif complet avec plus de 350h de programmes à la télévision sur France 2, France 3 et France 4, en plus d’une couverture intégrale sur le net via la plateforme France TV Sport et une application spécifique dédiée à l’évènement.

Les cérémonies d’ouverture et de clôture vendredi 9 et dimanche 25 février à 12h sur France 2 seront commentées par Alexandre Boyon, Alexandre Pasteur et Martine Prost, maître de conférence et ancienne directrice de l’Institut d’études coréennes au Collège de France.

Les directs dès 1h du matin

Tout au long de la journée olympique, le flux principal jonglera entre les deux chaînes premium, France 2 et France 3, qui assureront l’antenne de 1h du matin à 18h40.

Avec le décalage horaire de 8h entre la France et la Corée du Sud, les épreuves débuteront dès 1h du matin sur France 2 animées par Kader Boudaoud et Rodolphe Gaudin en plateau à Paris.

Dès 6h et durant toute la matinée, les directs seront sur France 3 avec Céline Géraud à la présentation. Elle passera le relais vers 12h à Laurent Luyat qui gardera les commandes jusqu’à 18h40. Dans le détail, les directs basculeront sur France 2 à 11h45 avant de retourner sur France 3 à 12h55 puis reviendront sur France 2 à 14h (sauf le 10, 11 et 24 février ou les JO seront sur France 3 jusqu’à 18h40 en raison du Tournoi des VI Nations sur France 2).

A noter que Matthieu Lartot profitera du week-end sans match du Tournoi des VI Nations pour se rendre à Pyeongchang afin de remplacer Céline Géraud et Laurent Luyat durant leurs jours de repos obligatoire.

Des séances de rattrapage dès 15h30

Après la fin des directs vers 15h30, France 2 proposera aux téléspectateurs de (re)vivre les moments forts de la nuit dans les conditions du direct. Enfin à 17h40, place au JO Club pour faire le bilan de la journée olympique en présence des journalistes et consultants du groupe.

A 20h sur France 3, Thomas Thouroude présentera un concentré de 15 minutes des faits marquants du jour dans le Journal des Jeux.

A 20h10, place à la rediffusion du JO Club sur France 4. Enfin en deuxième partie de soirée, France 4 proposera une sélection des meilleurs moments de la journée pour ceux qui n’auront rien pu voir durant la journée.

Une présence importante sur le numérique

Pour les fondus d’une discipline olympique en particulier, France TV Sport proposera l’intégralité des compétitions en cours en direct et sur tous les supports numériques. De plus, la plateforme proposera des extraits vidéos, des résumés et des reportages en temps réel, idéal pour faire une petite séance de rattrapage durant le petit déjeuner.

Sur les réseaux sociaux, le public pourra suivre une « story » quotidienne sur Instagram produite par Quentin Ramelet et Christophe Baudot, un magazine spécial avec deux éditions par jour (7h30 et 15h30) sur Snapchat Discover ainsi que des Facebook Live avec les reporters sur place.

13 consultants aux commentaires des épreuves

Aux commentaires des compétitions, les téléspectateurs retrouveront les journalistes qui étaient aux commentaires à Sotchi il y a 4 ans. Le seul nouveau sera Alexandre Pasteur qui a rejoint France TV l’an dernier pour commenter le cyclisme et qui officiera sur le ski alpin, sa discipline de prédilection. Ainsi, Alexandre Boyon qui commentait le ski alpin à Sotchi remplacera André Garcia aux commentaires du biathlon, la discipline du porte-drapeau Martin Fourcade.

Le public retrouvera également les consultants phares du groupe telles que Carole Montillet et Luc Alphand sur le ski alpin, Annick Dumont et Philippe Candeloro pour le patinage artistique, Vincent Jay pour le biathlon, Fabrice Guy pour le ski de fond et le combiné nordique.

Détail des journalistes et consultants de France Télévisions

Biathlon : Alexandre Boyon, Vincent Jay
Bobsleigh/Luge/Skeleton : Richard Coffin, Bruno Thomas
Combiné nordique/Saut à Ski : Patrick Montel, Fabrice Guy
Curling : Claude Eymard
Hockey sur glace : Thierry Adam, Laurent Bellet
Patinage artistique : Nelson Monfort, Annick Dumont et Philippe Candeloro
Patinage de vitesse/Short-track : Benoît Durand
Ski acrobatique : Christian Choupin, Guilbaut Colas (bosses), Aurélien Lohrer (saut), Rafaël Regazzoni (slopestyle et half-pipe) et Enak Gavaggio (ski cross)
Ski alpin : Alexandre Pasteur, Carole Montillet et Luc Alphand
Ski de fond : Alexandre Boyon, Fabrice Guy et Vincent Jay
Snowboard : Christian Choupin, Mathieu Bozzetto (slalom géant, boardercross) et Mathieu Crépel (slopestyle, half-pipe, big air)

A propos de Nicolas Messant

Passionné par le sport et les médias

10 commentaires

  1. bernard CANTON

    Etre oblige de couper le son a cause de patrick montel, omipresent meme quand on lui demande rien, c est bien dommage. Deja boyon sur le biathlon c est dur mais on y arrive mais montel…..

  2. Ou est passé laurent luyat il n est plu aux jeux olympiques ??????

  3. Horaires non respectés pour le patinage artistique la nuit. J’ai enregistré: RIEN
    C’est honteux!!!

  4. comme les autres commentaires, franchement les journalistes parlent tout le temps c’est hyper fatiguant, ils se repetent au bout de 10 minutes et ça tourne en boucle. C’est pas la radio, a la télé on voit ce qu’il se passe.
    quand aux discussions entre eux , pendant que les epreuves se déroulent c’est trop des bandes de potes mais ils peuvent discuter apres ou avant.

    • tu vas sur France Tv tu regarde les direct des jo et là il y a le choix entre France2/3 ou n’importe quelle compétition en cours sans commentaire. Et tu as le son en live et moi j’ai deux écrans plus la télé qui sont les 3 sur l’ordi, du coup c’est cool pour pouvoir tout voir avec le son live comme si on y était!

  5. Deuxième jour du trop bavard Alexandre Boyon : Faites le taire ! Il cause, il cause nous prenant pour des débiles de ne pas comprendre ce que nous avons sous les yeux … aucune comparaison entre le très bon Biathlon sur l’Equipe 21, et ce désastre du bavard de Boyon sur France Télévision. Comment le faire taire une fois pour toutes ? J’ai trouvé la combine, je coupe le son !

  6. Les commentaires du biathlon olympique n arrivent pas à la cheville de ceux de la coupe du monde sur equipe tv.
    France télévisions a fait le menage en virant les vieux animateurs, pour quand le remplacement des Lartot, Montel, Belay, Boyon ????

  7. Fanfan photographe

    Je n’aime pas la réalisation des JO et franchement les commentaires ne sont pas à la hauteur de l’événement sur France 2

  8. Dispositif pas tout à fait complet. Aucun match de qualification de hockey sur glace. il faut attendre les demi-finales pour les femmes et la finale pour les hommes pour en voir. Les équipes de France n’étant pas qulifiées cette année, France TV a fait l’impasse complète sur les 2 tournois de qualification de ce sport. L’exclusivité de diffusion c’est bien de se battre pour l’avoir, mais après il faut assumer!!!

  9. Entre Pasteur au Ski Alpin et Boyon au Biathlon, ça peut être le feu.
    A part ça, toujours aussi saoûlant que FTV nous fasse zapper toute la journée, entre la 2 et la 3.
    Cependant, leur dispositif me paraît complet, on ne s’en plaindra pas !

Laisser un commentaire