mardi , 5 juillet 2022

Roland Garros 2022 : dispositif et programme TV de France Télévisions et Amazon Prime Video

Le tournoi de la porte d’Auteuil se tient cette année du dimanche 22 mai au dimanche 5 juin. Les qualifications se dérouleront elles dès ce lundi 16, jusqu’au vendredi 20 mai.

2022 est la deuxième année du contrat de trois ans noué entre la Fédération Française de Tennis et les deux diffuseurs que sont France Télévisions et Amazon Prime Video. Pour cette édition, les dispositifs et la programmation TV restent quelque peu immuables comparé à l’année dernière.

Retrouvez notre infographie pour suivre, durant les trois prochaines semaines, le tournoi grâce à ses deux diffuseurs domestiques. Vous pouvez cliquer sur l’image pour ensuite agrandir. Retrouvez également notre AGENDA TV TENNIS pour connaître chaque semaine les tournois de tennis diffusés à la télévision française.

FRANCE TÉLÉVISIONS

Le groupe audiovisuel public, en linéaire et sur sa plateforme numérique, diffusera en exclusivité jusqu’aux quarts de finale compris l’intégralité des matchs à partir de 11h, excepté ceux du court Simonne-Mathieu et ceux en soirée. Cela lui fait omettre deux quarts de finale qui, il y a un an, étaient deux affiches masculines. Les demi-finales et finales messieurs et dames, en simple et en double, ainsi que la finale du double mixte, seront ensuite co-diffusées avec Prime Video.

Les sites internet et les applications france·tv et france·tvsport proposeront également en intégralité les qualifications, la semaine avant le début du tournoi. Le principal court, le n°14, sera commenté en direct.

Deux nouveaux consultants

À partir du dimanche 22 mai, Laurent Luyat présentera la continuité antenne linéaire depuis la terrasse du court Philippe-Chatrier. Il sera accompagné des consultants Mary Pierce, Michaël Llodra et Justine Henin, ainsi que de Patrick Mouratoglou (qui était sur Prime Video il y a un an) et de l’ancien tennisman en fauteuil Michaël Jeremiasz, nouveaux venus dans l’équipe.

Les commentaires des principales rencontres seront apportés par les journalistes Fabien Lévêque, Matthieu Lartot, Benoît Durand et Inès Lagdriri en compagnie des consultants du groupe. Nelson Monfort sera lui en bord de terrain pour recueillir les réactions des joueurs.

Un magazine quotidien

Du côté des magazines, France 3 proposera Tout le Sport et le Tout le Sport Roland-Garros (nouveau nom de Journal de Roland Garros) avec Cécile Grès du lundi au jeudi, puis avec Marie Mamère les vendredis et samedis, à partir de 20h50 en semaine et 20h15 les samedis. La même chaîne diffusera Stade 2 avec Matthieu Lartot et Laurent Luyat à 20h05 lors des trois dimanches du tournoi.

Sur la plateforme france·tv, tous les matchs, excepté ceux dont les droits appartiennent à Amazon, seront disponibles en intégralité, en direct ainsi qu’en replay pour certains jusqu’à sept jours après la fin du tournoi. Les confrontations les plus importantes, notamment celles des Français, seront proposées avec les commentaires des journalistes Corinne Boulloud, Hortense Leblanc et Apolline Merle, accompagnés des consultants Stéphane Houdet (champion de tennis en fauteuil), Constance Sénac de Monsembernard (gérante du célèbre compte Twitter « Jeu, Set et Maths ») et de la joueuse Marine Partaud, comme il y a un an.

En 4K

France Télévisions agrémentera également sa couverture du tournoi en étant présent sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Tik Tok, YouTube, Dailymotion). Le groupe y partagera les meilleurs moments avec des extraits de l’antenne linéaire, des résumés ou encore des contenus réalisés sur place notamment en « stories« .

Concernant la diffusion en haute résolution, france·tv sport 4K UHD diffusera le court Philippe-Chatrier durant la quinzaine, sans commentaire lors de la première semaine du tournoi. La chaîne sera disponible sur la TNT à Paris, Toulouse et Nantes ainsi que sur Fransat.

AMAZON PRIME VIDEO

Le groupe détient les droits en exclusivité du court Simonne-Mathieu et des dix affiches en soirée du Central qui auront lieu à partir de 20h30 théoriquement (du lundi 23 mai au mercredi 1er juin). Ce lot comprend deux quarts de finale dames ou messieurs, qui seront donc proposés en exclusivité par Prime Video lors des soirées du mardi 31 mai et du mercredi 1er juin. Les demi-finales et finales messieurs et dames, en simple et en double, ainsi que la finale du double mixte, seront ensuite co-diffusées avec France TV.

À noter que Prime Video proposera également les qualifications, commentées, mais seulement sur les deux principaux courts annexes, dont le n°14. L’année dernière, même s’il en avait la possibilité, le diffuseur n’avait pas proposé de matchs qualificatifs durant la semaine qui précédait le tournoi.

Guy Forget en consultant

Pour la chaîne à péage, comme pour France Télévisions, l’équipe éditoriale connaît quelques changements. Amélie Mauresmo, qui avait participé à la première édition sur Prime Video il y a un an après avoir officié auprès de Laurent Luyat, est depuis décembre 2021 la présidente du tournoi. Pour la remplacer, le diffuseur a recruté Guy Forget, ancien joueur, consultant pour divers médias et prédécesseur de A. Mauresmo à la tête de Roland Garros (2016-2021) ainsi qu’ancien directeur du tournoi de Paris-Bercy (2012-2021).

À ses côtés, Amazon a pour l’instant confirmé la présence en tant que consultants de Fabrice Santoro et de Marion Bartoli. L’identité d’autres figures et des commentateurs n’est pour l’heure pas connue.

MAJ (16/05) : Le journal L’Équipe rapporte ce lundi la future présence sur la chaîne de Tatiana Golovin, Pauline Parmentier, Séverine Beltrame et Arnaud Clément en tant que consultants. Virginie Sainsily, Antoine Benneteau, Benoît Daniel, Maly Thomas et Paul de Saint-Sernin auront eux les rôles de reporters dans les allées de Roland Garros. Frédéric Verdier, Romain Bouchenot, Camille Pin, Alban Lepoivre et Olivier Jacquemin seront enfin aux postes de commentateurs.

Du côté de la présentation, Thibaut le Rol et Clémentine Sarlat rempilent en plateau pour tenir l’antenne ainsi que les émissions en compagnie de certains consultants. De même pour la journaliste Virginie Sainsily, chroniqueuse à L’Équipe du soir et qui a rejoint cette saison les bords de terrain de Ligue 1 avec Prime Video. Dans le lot 2 remporté par Amazon, il est indiqué que le diffuseur proposera jusqu’aux quarts de finale un « mini magazine » quotidien et un autre magazine avant chaque début de session de soirée. Lors des quatre jours de demi-finales et finales, ce seront également deux magazines quotidiens qui seront présentés.

Diffusion en UHD

MAJ (16/05) : Amazon Prime Video offrera une résolution en HD pour les qualifications, puis une diffusion en Ultra Haute Définition pour les matchs du tableau principal, ce qui est cette année une grande nouveauté.

MAJ (16/05) : Prime Video proposera également d’écouter le son ambiant des courts diffusés ; un flux audio intitulé « Stadium FX » sera disponible en plus de celui avec commentaires.

Tous les matchs que le diffuseur américain retransmettra seront proposés en replay dans les 15 minutes suivant la fin du match.

Pour avoir accès à Prime Video, il faut être abonné au service Prime de Amazon à 49€ par an ou 5,99€/mois, avec une période d’essai gratuit de 30 jours annulable à tout moment pour les nouveaux souscripteurs. Pour les étudiants, l’abonnement annuel est de 24€/an après une période d’essai gratuit de 90 jours, elle aussi annulable à tout moment.

Prime Vidéo est disponible sur une multitude de supports à travers l’application, le navigateur web, les télévisions connectées, les consoles de jeux et les boxs internets. Il sera possible de regarder les matchs dans l’Union européenne, en voyage, tant que l’on est domicilié en France (excepté à Saint-Barthélemy), à Andorre ou encore à Monaco.

A propos de Thomas G

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.