mardi , 19 octobre 2021

États-Unis : Les accords à 10 ans entre la NFL et ses diffuseurs bientôt officialisés

La ligue américaine de football ne connait pas la crise.

C’est un paradoxe. Le marché mondial des droits sportifs se prépare à une contraction d’ampleur. Les audiences du sport le plus regardé outre-atlantique diminuent ces dernières années après un pic au tournant des années 2010, avec jusqu’à 110 millions de téléspectateurs pour la mi-temps du Super Bowl. Pourtant, les revenus de la ligue de Foot US vont continuer à croitre à moyen terme.

Pour rappel, les droits audiovisuels sur ce marché peuvent être vendus sur des périodes bien plus importantes que ne le permet le droit européen. Aussi, de nombreux contrats de 9 ans ont débuté en 2014 et se termineront à l’issue de la saison 2022 (Superbowl 2023). Seul le contrat signé avec Disney, qui détient ABC et ESPN, sera terminé dans un an, à l’issue de la saison 2021.

Depuis de très longs mois, les équipes de la NFL discutent avec leurs partenaires afin de prolonger ces engagements gagnant-gagnant sur une période qui s’annonce inédite. Pas moins de 10 saisons seraient considérées. Cette longue durée permet à la NFL de revendiquer de très importantes hausses de revenus, avec pour principe le doublement des montants.

Amazon augmente très nettement sa mise

Très peu de changements sont à attendre pour les grands Networks disposant de contrats le dimanche. NBC conservera l’affiche de prime-time « Sunday Night Football » actuellement payée 950M$. Le nouveau montant oscillerait autour des 2 milliards de dollars par saison. Le même montant est évoqué pour le nouveau contrat signé par CBS la ligue américaine (AFC), sachant que la retransmission des matchs coûte actuellement 1,03Md$.

Du côté de Fox, le contrat annoncé avec la conférence nationale (NFC) avoisinerait les 2,25M$ contre 1,10 milliard actuellement selon le Sports Business Journal. Le diffuseur économisera cependant le montant du Thursday Night Football qu’il retransmet depuis 2018 (660M$) et dont il souhaite se délester.

Cela constitue l’un des changements majeurs. Le premier match de chaque journée régulière, le Thurday Night Football, devrait devenir une exclusivité Amazon. La plateforme, qui codiffusait depuis 2018 cette affiche contre plus de 65M$, devrait en devenir le diffuseur principal pour un montant à minima équivalent à la valeur actuelle de l’affiche (plus de 730M$). NFL Network, en conserverait la co-diffusion.

ABC va retrouver le Superbowl

Reste le contrat le plus important signé entre la NFL et Disney, détenteur de la chaine sportive ESPN et du Network ABC. Jusqu’à 2021, contre 1,9Md$, ESPN dispose du Monday Night Football et du Pro Bowl. Comme pour les autres diffuseurs, la NFL ambitionnait de doubler la valeur du deal. Ce qui semble plus compliqué à obtenir, en tout cas pas sans contreparties.

Et ces contreparties devraient permettre à ABC de revenir en force après de nombreuses années d’absence. La chaine gratuite, qui diffusait jusqu’en 2005 le Monday Night Football est pressentie pour revenir dans la rotation du SuperBowl. Elle diffuserait ainsi l’évènement planétaire à deux reprises minimum dans la décennie à venir. Par ailleurs, ABC diffuserait plusieurs matchs de saison régulière. Sur la question du montant, des sources économiques relayées notamment par Sport Business Journal ont évoqué en fin de semaine dernière une négociation bouclée à 2,6M$, une information formellement démentie dans la foulée par la NFL.

Lot Diffuseur Montant Actuel (M$) Montant Attendu (M$)
Thursday Night Football FOX 660 //
Thursday Night Football Amazon + de 65 730
AFC CBS 1 030 2 000
NFC FOX 1 100 2 250
Sunday Night Football NBC 950 2 000
Monday Night Football ESPN 1 900 2 600
Sous Total 5 705 9 580
Sunday Ticket AT&T 1 500 //
Streaming Verizon 450 ?
TOTAL 7 630 ?

Au delà de ces contrats emblématiques, les revenus actuels de la ligue américaine proviennent également de deals signés avec AT&T et son service par satellite DirecTV pour le Sunday Ticket, qui correspond aux matchs du dimanche en dehors de leur marché de diffusion initial (les chaines locales de Fox et CBS). Ce lot pourrait entrer dans le giron de la chaine NFL Network, et ainsi désormais générer des revenus directs.

Enfin, reste à connaitre le devenir du contrat signé auprès de l’opérateur Verizon, pour des droits mobiles non exclusifs et une valeur actuelle de 450M$. Ces quelques incertitudes laissent la possibilité à la NFL de continuer à développer ses revenus directs auprès des consommateurs, autour de la chaine payante NFL Network et du service OTT NFL Game Pass.

Car les Networks vont assurer d’ores et déjà une base de 10 milliards de dollars de revenus annuels, auxquels s’ajouteront ceux de lots jusqu’à présent valorisés 2 milliards. Pour rappel, les revenus estimés en 2020 par Variety sont de 7,63Md$. Le champagne est déjà au frais, et les officialisations de tous ces contrats sont attendues dans le courant du mois de Mars.

A propos de R.M.

Un commentaire

  1. Ça donne le tournis tous ces chiffres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :