samedi , 24 juillet 2021

Italie : La Serie A lance la commercialisation de ses matchs pour la période 2021-2024

logo Serie A football

Le football italien espère bien passer au delà du milliard d’euros de revenus domestiques annuels

Après l’entrée d’investisseurs au sein du capital d’une nouvelle société commerciale en charge des droits médias, la Serie A a publié en début de semaine trois consultations visant à attribuer au plus offrant les matchs du Calcio pour les trois saisons à venir. Avec l’espoir de récolter un minimum de 1,15Md€ par saison, contre 973M€ actuellement, un montant partagé par Sky et DAZN. Mais avec également la volonté de construire un chaine estampillée Serie A.

Chaque consultation est indépendante et constitue une option de commercialisation des matchs. La première est un appel d’offres plutôt classique destiné aux diffuseurs présents sur le territoire. La deuxième vise les intermédiaires, à l’image du projet proposé en 2018, puis à nouveau en 2019 par Mediapro. La troisième se concentrerait sur l’édition d’une chaine de la Ligue. Une de ces trois hypothèses devra être choisie après l’ouverture des propositions. L’idée est d’augmenter les possibilités de réussite de la consultation.

L’appel d’offres à destination des diffuseurs

La Ligue propose ici deux possibilités de commercialisation des matchs. Soit en distinguant les modes de distribution, soit avec un allotissement des matchs similaire à l’actuel.Dans le cas d’une attribution par mode de distribution, 3 lots principaux sont prévus, accompagnés d’un lot complémentaire :

  • LOT A : Tous les matchs par Satellite en exclusivité. Prix de réserve à 500M€
  • LOT B : Tous les matchs par le Digital Numérique Terrestre en exclusivité. Prix de réserve à 400M€
  • LOT C : Tous les matchs par Internet et l’IPTV en co-exclusivité avec la Ligue. Prix de réserve à 250M€
  • LOT Gold (réservé à un seul détenteur d’un lot A, B ou C) : Droits complémentaires (interviews, évolutions techniques). Prix de réserve à 20M€

Dans le cas d’une attribution par matchs, 3 lots sont prévus :

  • Lot 1 : 266 matchs (7 par journée de choix 1, 2, 4, 5, 7, 9, 10) par saison. Tous modes de distribution en exclusivité (sauf si Sky obtient ce lot, les droits équivalents pour le Web seront remis en jeu). Prix de réserve à 750M€
  • Lot 2 : 144 matchs (3 par journée de choix 3, 6, 8) par saison. Tous modes de distribution en exclusivité partielle. Prix de réserve à 250M€
  • Lot 3 : Co-diffusion du Lot 2 en distribution par Internet. Prix de réserve à 150M€

L’appel d’offres à destination des intermédiaires

Un lot unique est proposé, avec un prix de réserve à 1,15Md€ par saison. La ligue sera particulièrement attentive, comme dans les deux autres hypothèses, à la solidité financière des candidats. Est ainsi exigée une garantie bancaire, mais également des gages de sécurité, comme le fait par exemple de ne pas être en faillite.

L’appel à intérêts afin de réaliser une chaine de la Serie A

Le troisième document publié par la Ligue est inédit. C’est un appel à intérêts afin de trouver un partenaire capable d’assurer à la fois la réalisation éditoriale d’une chaine au niveau des exigences de la Ligue, la production des matchs et sa commercialisation massive, conformément à la stratégie élaborée par les clubs.

L’acteur devrait assumer le risque financier et commercial du projet, en assurant 1,15Md€ de revenus net en provenance de la commercialisation grand public de la chaine, et de ses espaces publicitaires, et en avançant la trésorerie du projet par l’apport de garanties. Difficile de voir à première vue où se situerait l’intérêt pour un partenaire de ce projet, alors que seul Sky semble localement en capacité de convenir aux exigences avancées ici par les clubs italiens.

L’objectif de cette consultation est de maximiser les chances de réussite, avec une exigence financière à la hausse, mais similaire à celle des appels d’offres ratés en 2017 et début 2018. Un minimum d’1,15 milliard d’euros annuel est donc espéré dans toutes les configurations.

Mais ce qui marque ici le marché, c’est bien la volonté entre les lignes de construire une chaine de la Ligue, qu’elle soit le seul moyen de suivre les parties ou bien une offre OTT de complément. Les clubs italiens seront rapidement fixés puisque la date de remise des offres pour ces 3 consultations est fixée au 26 janvier 2021. De quoi laisser du temps pour décider de la stratégie à adopter.

A propos de R.M.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.