vendredi , 1 novembre 2019

Allemagne : Le principal opérateur téléphonique du pays devrait rafler les Droits TV de l’Euro 2024

Tremblement de terre outre Rhin où l’habituelle alliance entre ARD et la ZDF est mise au sol.

Le diffuseur hôte de l’Euro 2024 est connu ! Et contrairement aux précédentes éditions, ce ne seront pas les chaines publiques qui avaient pour habitude de diffuser conjointement les grandes compétitions de football en intégralité et gratuitement. Elles étaient même présentes aux côtés de l’Euro depuis sa création en 1960.

Comme nous vous en parlions au début de l’été, un appel d’offres avait été lancé par l’instance pour les droits audiovisuels du marché qui accueillera en Juin 2024 les 24 meilleures nations européennes. Les propositions arrivées le 9 juillet dernier, il a donc fallu moins de 3 mois pour que le vainqueur désigné fuite dans la presse allemande.

Et c’est un séisme sur ce marché où le football réalise les audiences les plus importantes d’Europe, particulièrement dans ces grandes compétitions, et au delà des seuls matchs de l’équipe nationale. Par exemple, 15,5 millions de téléspectateurs ont suivi le match d’ouverture de l’Euro 2016 avec l’équipe de France, soit plus que sur TF1. Par la suite ce sont 29,8 millions d’allemands qui ont suivi la demi-finale France/Allemagne. Deux ans plus tard, 9,5 millions d’individus suivaient à 17h le match d’ouverture de la Coupe du Monde 2018 contre moins de 4 millions en France. Et malgré l’échec sportif, la finale rassemblait 21,3 millions d’allemands. Quatre ans plus tôt, le sacre au Brésil battait tous les records avec près de 34,7 millions de téléspectateurs en moyenne.

Seulement quelques rencontres en clair ?

En effet, l’opérateur Deutsche Telekom, leader des télécommunications, se serait offert l’intégralité des droits de la compétition pour un montant inconnu. La marque payante maison Magenta TV devrait assurer la diffusion des 51 matchs. Selon le Bild et Franffurter Allgemeine qui révèlent l’information, le contrat devrait être définitivement signé dans la semaine.

ARD et ZDF se retrouveraient sur le carreau. Une sous-licence est envisageable mais pourrait se limiter aux seules obligations légales de diffusion gratuite, c’est à dire le match d’ouverture, les rencontres de la Nationalmannschaft, les demi-finales et la finale. Cette sous-licence pourrait également profiter à la concurrence privée, comme RTL (diffuseur officiel de l’équipe allemande) ou Sport 1.

Les chaines publiques seront toujours présentes pour l’Euro 2020, la Coupe du Monde 2022 ou encore les Jeux Olympiques 2024, acquis auprès de Discovery. Cependant, elles peinent de plus en plus à s’aligner face à la hausse des montants des droits sportifs. Elles ont ainsi perdu l’année dernière les droits de la Ligue des Champions et devront composer à l’avenir dans un paysage toujours plus concurrentiel.

MAJ 23/10 : C’est désormais officiel ! Deutsche Telekom a acquis les droits exclusifs de l’Euro 2024 pour le territoire allemand. L’annonce a été faite via un communiqué de l’opérateur allemand.

A propos de R.M.

Avatar

2 commentaires

  1. Avatar

    A ce rythme là, il y aura bien un tremblement de terre aussi en France… On n’est pas au bout des (mauvaises) surprises… Tant qu’on y est, je verrai bien Amazon rafler la mise chez nous…

  2. Avatar

    J’espère que comme SFR, ils ne feront pas flamber les Prix pour la Concurrence à la Revente des Droits pour amortir la Facture.

Répondre à Grand Slam 76 (@GrandSlam76) Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.