mercredi , 26 juin 2019

Roland Garros : la FFT veut fortement revaloriser ses droits TV en France dès 2021

exterieur_roland_garros_paysage

L’édition 2019 à peine achevée et alors que le chantier de rénovation du complexe situé Porte d’Auteuil à Paris entame sa dernière ligne droite, la FFT vient d’annoncer le lancement d’un appel d’offres pour la diffusion des éditions 2021, 2022 et 2023 des internationaux de France.

Actuellement, France Télévisions et Eurosport s’acquittent d’un montant annuel estimé aux alentours de 20 à 24 millions d’euros, obtenu en 2013 par la FFT après une longue négociations et un appel d’offres infructueux notamment. Ce revenu est ainsi largement inférieur à ce que perçoivent jusqu’en 2024 pour leur territoire les trois autres majeurs (entre 65 et 70 millions d’euros annuels pour l’US Open et Wimbledon, moins de 40M€ pour l’Open d’Australie).

Enfin un toit et des éclairages

Pour faire grimper les revenus en France, la FFT compte avant tout sur les conséquences des travaux de rénovation de l’ensemble du complexe sportif. En effet, à compter de l’an prochain, les habitudes des téléspectateurs et diffuseurs vont diamétralement changer. Le tournoi 2020 sera bien moins sensible vis à vis des caprices du ciel avec l’arrivée du toit sur le Chatrier. Finies donc les après-midi d’incertitudes sur la reprises des matchs depuis la terrasse du court principal. Les diffuseurs disposeront désormais de l’assurance d’avoir au minimum une partie en cours ou en prévision.

Les soirées seront également métamorphosées. Alors que depuis des décennies, les joueurs luttaient à partir de 21h contre la perte de visibilité due à la nuit, avec pour conséquences de longues discussions auprès du superviseur et une interruption des parties autour de 21h30, dès 2020, les programmes des quatre courts principaux (Chatrier, Lenglen, Mathieu, N°14) pourront aller à leur terme si le temps le permet. Un éclairage sera en effet ajouté, ce qui fera sans aucun doute tomber le record du match le plus tardif détenu par Gaël Monfils et Fabio Fognini, séparés aux alentours de 21h55 lors d’une partie mémorable en 2010. En 2021, ce sont tous les courts annexes qui disposeront d’un éclairage.

Des matchs programmés en prime-time jusqu’aux quarts de finale

La structure de la programmation n’en sera pas grandement changée, avec 4 matchs par courts à partir de 11h jusqu’aux huitièmes de finale. Seule évolution, l’arrivée d’une Night Session en 2021. Le quatrième match du Chatrier ne pourra pas débuter avant un certain horaire (certainement 21h), offrant jusqu’aux quarts de finale une belle affiche en prime-time.

La FFT veut donc capitaliser sur ces évolutions qui offriront un cadre de diffusion largement amélioré pour revaloriser ses revenus. C’est ainsi qu’un appel d’offres est lancé, avec 3 lots articulés en opposition entre les deux premiers, complémentaires, et le troisième offrant des droits exclusifs.

Le Lot 3 donc apporte l’intégralité de la compétition en exclusivité. Il offre la possibilité de réaliser des sous-licences. Par ailleurs, il permet d’accéder à des droits complémentaires, tels qu’une option pour l’édition 2024 ou l’accès à une terrasse sur le court Philippe-Chatrier.

Les Lots 1 et 2 apportent l’intégralité à eux deux sans possibilité de sous-licence. Jusqu’aux Quarts de finale, le Lot 1 offre les droits exclusifs de tous les courts, exceptés le Court Simonne-Mathieu et les Nights Sessions, ces 5 matchs par jour étant prévus dans le Lot 2. A compter des demi-finales, les droits deviennent partagés, avec une co-diffusion des matchs des 4 tournois principaux (Simple Messieurs et Dames, Double Messieurs et Dames) et de la finale du double mixte.

ROLAND2021

France Télévisions et Eurosport en danger ?

Cet appel d’offres risque cependant de se heurter à un marché peu enthousiaste. France Télévisions, diffuseur en clair actuel, a indiqué ces dernières semaines souhaiter poursuivre l’aventure mais pour un montant identique, sachant qu’au delà du montant net des droits, le service public assure actuellement la production déléguée des rencontres. Le risque est donc, si l’offre est trop timide, de voir de nouveaux acteurs s’arroger la victoire.

La concurrence gratuite ne montre officiellement aucun appétit, alors que M6 avait été mis en valeur lors de la précédente renégociation. Le Lot 2 semble en tout cas adéquat pour un potentiel entrant, les groupes M6 et TF1 pouvant désormais articuler librement leurs droits entre leurs chaines premium et celles de la TNT. La FFT indique par ailleurs que des obligations de diffusion en clair ont été prévues, à compter des quarts de finale des tournois principaux, ce qui constitue une certitude, mais ouvre également la porte à la possibilité de voir la première semaine devenir intégralement payante.

Sur le payant justement, Eurosport fait figure de favori. Le diffuseur officiel des tournois ATP est fortement présent sur ce tournoi, qui plus est sur de nombreux marchés européens. Les relations avec France Télévisions se sont détendues avec la signature récente de la sous-licence des droits des Jeux Olympiques 2024, ce qui pourrait faciliter une offre commune sur le Lot 3 dans la continuité du modèle actuel.

Cependant, la FFT ne fera aucun cadeau si un concurrent venait à jouer les trouble-fêtes. On peut évidemment penser à beIN SPORTS, diffuseur en France de Wimbledon, mais également aux acteurs d’Internet, Amazon en tête. Si la venue massive des GAFA annoncée par certains spécialistes depuis plusieurs années désormais se fait toujours attendre, le tennis demeure le sport ayant fait l’objet d’une des rares acquisitions d’Amazon en Europe, plus précisément au Royaume-Uni avec les droits ATP.

La FFT ne manque pas de rappeler leur existence pour faire monter la pression, au point d’évoquer des marques d’intérêt de la part de nombreux acteurs, sans plus de précisions. Coup de bluff ou Coup de génie ? Il faudra attendre l’ouverture des enveloppes le 18 juillet pour en savoir plus. Les officiels de la fédération espèrent en tout cas annoncer les vainqueurs en grande pompe dès le lendemain.

A propos de R.M.

Avatar

5 commentaires

  1. Avatar

    session de 21h 1 simple dame—>tribune deserte……

  2. Avatar

    Il faut s’attendre à tout. Je crains le pire, c’est-à-dire qu’il faudra raquer encore plus. De l’autre côté, les diffuseurs historiques france télévisions et EUROSPORT ne vont certainement pas se laisser faire comme çà de la sorte. Résultats dans un mois donc…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.