dimanche , 16 septembre 2018

La chaine L’Équipe valorise le football pour sa rentrée

la-chaine-lequipe

La chaine omnisports espère énormément de la Ligue des Nations.

Personne ne connait la recette pour rendre viable une chaine sportive gratuite sur la TNT. Encore plus lorsque elle est rattachée à un journal, en situation de monopole mais affecté par la crise de la presse, et que les gouvernances se sont relayées avec des stratégies diverses.

Pour trouver l’équilibre, la chaine d’information sportive avec ses journaux continus a opéré une mutation profonde en misant sur la retransmission d’évènements sportifs en continu, de préférence peu chers. Puis, la politique d’acquisitions à prix réduit a laissé place à des investissements plus conséquents tels que la Coupe du Monde de Biathlon ou le Giro. Ces acquisitions sur les plates-bandes de la concurrence payante sont la résultante de l’action de Cyril Linette, transfuge de Canal+ et désormais parti vers d’autres cieux. Depuis Avril, le groupe L’Équipe est ainsi sans chef.

Un accès privilégié à l’équipe de France les soirs de matchs

Cela n’empêche pas l’antenne de bénéficier de la dernière grande négociation réussie par l’ancien patron du groupe. Et c’est certainement la plus conséquente. L’Équipe a ainsi acquis auprès de l’UEFA les droits des rencontres européennes lors des semaines internationales sur la période 2018-2022. Y sont inclus les matchs amicaux, de qualification pour l’Euro 2020 et la Coupe du Monde 2022 et la Ligue des Nations, nouvelle compétition qualificative pour le prochain Euro.

Ce lot proche de ce dont disposait jusqu’à présent Canal+ exclut la diffusion en direct des rencontres de l’Équipe de France (sur TF1 et M6) et de 2 matchs sans Équipe de France de premier choix par semaine internationale (W9 et TMC). Les rencontres seront cependant en différé, généralement dès minuit. Le site devrait par ailleurs retransmettre l’ensemble des matchs en direct, dont ceux absents de l’antenne faute de place. Pour commenter les matchs diffusés sur la chaine, les personnalités maison telles que Messaoud Benterki,  Raphaël Sebaoun, Candice Rolland, Olivier Rouyer, Raymond Domenech, Yoann Riou, Sébastien Tarrago ou Vincent Duluc seront mises à contribution, renforcées de deux recrues, Jérôme Alonzo et Paul le Guen.

Enfin, les soirs de matchs de l’équipe de France, la chaine disposera des images et d’une position spécifique dans le stade pour récupérer les réactions des joueurs français. Comme le faisait Canal+Sport, L’équipe du Soir deviendra à l’issue des matchs le magazine de débriefing. Une consécration pour le format qui porte la chaine depuis de nombreuses années.

Des droits multisports encore nombreux

La grille de la chaine demeurera remplie de feuilletons bien connus des fidèles (Coupe du Monde puis Championnats du Monde de biathlon, Giro, classiques italiennes, Tour de Suisse, Fédérale 1, Championnats du monde des rallyes, de motocross et d’endurance, de judo, Ligue des Nations de Volley), même si certains droits ne font visiblement plus la fierté du groupe en cette rentrée (Pétanque, Sumo, Coupe de France de Handball, Bucheronnage sportif). On remarquera par ailleurs l’absence de la Ligue Magnus et de la Ligue Française de Volley, deux droits en fin de contrat cet été et dont l’avenir s’écrit pour l’heure chez aucun diffuseur.

Quelques nouveautés sont également à signaler telles que les coupes du monde de Snowboard et Ski Freestyle ou les combats d’Estelle Mossely dont le premier a déjà eu lieu sur la chaine. Par ailleurs, la deuxième édition des Jeux Européens en Juin 2019 sera en exclusivité sur la chaine, comme ce fut le cas en 2015 avec l’édition inaugurale.

L’offre magazines consolidée

Dans une logique de maitrise du cout de grille et de renforcement de l’identité de la chaine auprès d’un téléspectateur voulu toujours plus fidèle, une part belle sera encore donnée aux émissions produites en interne, quasi-intégralement consacrées au ballon rond. Il y a toujours l’Équipe du Soir à 22h30, sa première partie à 19h45, la deuxième saison de l’Équipe d’Estelle à 17h30. Une nouvelle case atypique est créée avec Bienvenue chez Basse le vendredi soir à minuit pour parler sport d’une autre manière en compagnie de Pierre-Louis Basse.

En prime, les Grandes soirées, suivi en direct sans les images des rencontres de Ligue des Champions et du match du dimanche soir en Ligue 1, sont reconduites. Le lundi devient une case récurrente pour l’Équipe de Thomas, avec Thomas Hugues qui nous promet de revenir sur les grands champions, les grandes affaires et les grands matchs qui ont marqué l’histoire du sport. Deux prochains primes de l’Équipe enquête sont également en production, une suite du reportage sur Killian Mbappé et un concernant Samir Nasri.

Toutes ces émissions bénéficieront d’ici Novembre d’un nouveau plateau conçu dans les nouveaux locaux du groupe. De quoi offrir un cadre propice au développement de l’audience de la chaine, montée à 1,1% en 2017.

A propos de M.R.

Télézappeur

5 commentaires

  1. Bonjour quand tu vois les commentaires sur la chaîne l equipe ça gueule ça fait mal au oreilles il faudrait apprendre dans l école journalisme à prendre à commenté

  2. Par ailleurs, le lundi soir offrira-t-il toujours L’Equipe Vintage, présenté également par Thomas Hughes ?

    • Nicolas Messant

      Le lundi soir, l’Équipe de Thomas alternera entre 3 thématiques : l’Équipe Vintage, Destin de Champions, les grandes affaires du sport.

  3. Continuera à offrir L´Equipe replay avec les matchs du Saint etienne de Ligue 1?

    • Nicolas Messant

      Aucune information à ce sujet mais aucun match de l’ASSE n’est pour l’heure programmé dans les grilles de la chaîne pour les 3 prochaines semaines

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.