vendredi , 2 août 2019

François Pesenti (RMC Sport ) : « Amener tout l’ADN du groupe au service de RMC Sport »

François_Pesenti

DG de RMC Sport, François Pesenti nous a accordé une interview pour parler des nouvelles chaînes RMC Sport et du contrat UEFA qui commence cette saison.

Vous avez lancé cet été les nouvelles chaînes sport du groupe, avec maintenant RMC Sport 1 à 4, RMC Sport News et RMC Sport 1 UHD. Comment s’est passé ce changement de nom ?

Ca s’est très bien passé. Nous avions annoncé la livraison complète du bouquet, notamment de la nouvelle chaîne RMC Sport News, pour le 8 août, et tout a été livré dans les temps. Depuis le 8 août, nos abonnés peuvent bénéficier de ces 6 chaînes, disponibles sur toutes les plateformes. Bien sûr, sur les box SFR, mais aussi en OTT, via un abonnement, sous iOS et Android. Tout est en place désormais pour que nous puissions accueillir la Ligue des Champions et l’Europa League dans de bonnes conditions.

Etes-vous satisfait de ce rebranding ?

Oui, ça a été un gros chantier, mené par Dream On, que nous avons choisi pour le nouvel habillage des chaînes. Les six chaînes sont totalement rebrandées aujourd’hui. Elles bénéficient également, depuis le début du mois d’août, du nouvel outil de production du campus SFR. Nous bénéficions de 7 studios flambant neufs, avec des décors virtuels, que nous avons lancés avec la Premier League, pour les émissions PL Zone et PL Live. Très spectaculaires, ils constituent un saut qualitatif indéniable, qui a été reconnu par les professionnels du secteur dès le lancement de la chaîne début août. Nous allons poursuivre dans cette volonté d’amener toujours plus de qualité de production. C’est un enjeu éditorial, c’est un enjeu de service, nous devons être performants sur ces secteurs de manière à servir à 100% les abonnés qui feront confiance à RMC Sport.

Pouvez-vous nous parler de RMC Sport Access, qui est une subtilité dans l’offre RMC Sport. Ce sont des chaînes à part entière avec des grilles dédiées ?

RMC Sport Access concerne les abonnés SFR Sport, ceux qui étaient déjà abonnés avant le rebranding, et qui n’ont pas choisi de prendre l’option UEFA. Cette option permet de bénéficier de la Ligue des Champions, de l’Europa League, et de l’ensemble des nouveaux magazines dédiés au football européen. Ces abonnés continuent de recevoir l’équivalent de ce qu’ils avaient avec SFR Sport, avec les contenus nativement présents dans le bouquet depuis 2016 : la Premier League, le basket français et européen, l’athlétisme français et européen, la boxe, et l’ensemble de nos émissions. Pour avoir les matchs de Coupe d’Europe, et les magazines dédiés, il faut prendre l’option à 9 € pour les abonnés SFR, qui permet l’accès au bouquet RMC Sport et à l’ensemble des droits acquis par le groupe.

Ces chaînes RMC Sport Access ne sont donc pas présentes dans la nouvelle application RMC Sport ?

Absolument. Cette nouvelle application, qui est reconnue par beaucoup de professionnels comme une application novatrice et performante, fait partie du nouveau bouquet, et fait partie du nouveau service qu’on veut amener, au delà des six chaînes, au delà de l’éditorialisation et des technologies que nous mettons en place. Nous voulons faire évoluer l’expérience de nos abonnés et leur donner la possibilité, à la façon de Netflix, de consommer nos contenus avec beaucoup de flexibilité et de confort. Nous avons un système de restart, qui permet de reprendre les émissions à leur début, qui permet de revenir en arrière dans la grille pour regarder n’importe quelle émission, à tout moment. Nous avons la possibilité, dans notre guide TV, d’aller dans n’importe quelle émission et de la démarrer de façon non linéaire. Il y a également la mise en avant de nos contenus, si on n’a pas le temps de regarder toutes nos chaînes. Il y a évidemment tous les replay, et on va le voir avec le coup d’envoi de la Ligue des Champions mi-septembre, il y aura dans l’expérience d’un match en direct énormément des services à valeur ajoutée sur le premier écran, via l’application. On ne va pas demander à nos abonnés d’aller sur plusieur écrans. Sur le premier écran, on va leur proposer des options, en dehors de leur match : ils pourront bénéficier d’alerte but, de mode multiplex, de différents services à valeur ajoutée qui leur permettront, sans changer d’écran, d’avoir un tableau de bord complet pour consommer la soirée Ligue des Champions dans toutes ses dimensions.

C’est un enjeu de service et d’adaptabilité à tous les publics et à tous les usages. En fonction des générations, on ne regarde pas un match de la même façon, on ne consomme pas des contenus de la même façon, nous devons donner le choix de consommer un contenu sportif, un évènement sportif, comme on le souhaite, quel que soit le device, où que l’on se trouve. Dans le cas des soirées Ligue des Champions, nos abonnés auront le choix, soit sur RMC Sport 1 de regarder un grand spectacle de 6h, avec les meilleurs matchs, avec énormément de moyens de production, tous les résumés, toutes les images, beaucoup de réactivité, tous nos consultants vedette. Mais ils auront aussi la possibilité de zapper entre nos différentes chaînes, certaines proposeront des multiplex de l’ensemble des matchs, nos canaux additionnels proposeront de voir tous les matchs, jusqu’à 12 en simultané pour les soirées d’Europa League. Ils pourront, via l’application, regarder leur match préféré en bénéficiant  de la vision en temps réel de tout ce qu’il se passe sur les autres matchs, ils pourront zapper, en fenêtrage, pour voir un but sur un autre match, et revenir sur leur match. Avoir une consommation personnalisée qui permet de donner le choix à tous nos abonnés.

SFR Sport était diffusé par satellite via Fransat. C’est également le cas pour RMC Sport ?

Oui, nous avons toujours une diffusion par satellite, et le bouquet RMC Sport est ainsi accessible à tous les Français, en plus de l’offre OTT.

Le nouveau contrat UEFA a commencé le 15 août, avec la Supercoupe d’Europe. Comment s’est passée la prise en main de l’univers UEFA par les équipes de la rédaction de RMC Sport ?

L’ensemble de nos équipes (rédaction, production, communication) travaille depuis de long mois avec l’UEFA et ses différents services. Les premières réunions datent de l’hiver dernier, ce sont 6 mois de préparation et de mise en place. Avoir la responsabilité et le privilège de diffuser de telles compétitions nécessite le respect scrupuleux du cahier des charges édicté par l’UEFA, qui implique la production de tous les matchs joués en France par des clubs français. Il faut également respecter l’ensemble des chartes visuelles de l’UEFA, impactant les plateaux, les habillages, la communication.

Nous sommes dans les temps et dans le ton de cette mise en place. Ensuite, à nous d’amener notre patte. L’idée est aussi, quand on s’appelle RMC Sport, d’être au diapason de l’attente que représente cette marque dans le sport, de l’attente que formulent beaucoup d’abonnés, qui nous disent “c’est chouette, RMC Sport va s’occuper de la Ligue des Champions à la télévision.” Ils attendent de nous que, sur le plan éditorial, nous soyons fidèles à ce que nous avons montré par le passé, c’est à dire une forte capacité à produire des émissions de débat et d’opinion, avec des personnalités fortes et référentes qui permettent d’accompagner le spectacle sportif. C’est également un savoir-faire important au niveau de l’information, nous devons avoir beaucoup de réactivité, laisser la place à l’image, au reportage, à l’évènement. Tous ces éléments estampillés RMC ou BFM seront apportés à l’offre RMC Sport, qui restera basée sur l’exclusivité des images, avec l’apport du savoir-faire RMC. Nous pensons que ces grandes soirées de foot constituent de grandes spectacles mais aussi de grands moments d’information, il faut pouvoir les faire vivre dans toutes leurs dimensions, avec énormément de réactivité sur les images. Nos conducteurs d’émission ne doivent pas être figés, nous devons être réactif à tout moment à toute actualité qui entoure un match, à toute histoire autour d’un match, sur les bonnes personnalités à aller voir, les bonnes réponses à donner, les bons éléments d’information à apporter à ce spectacle. L’idée est d’amener tout l’ADN du groupe au service de l’offre RMC Sport, je parle de l’ADN news ou talk show qui existe sur les antennes de RMC et BFM.

En soirée Ligue des Champions, vous mobilisez 5 chaînes RMC Sport, plus les canaux additionnels RMC Sport Live. Cette année, en plus, la particularité est d’avoir des matchs à 19h et 21h, c’est une nouveauté pour tout le monde. Vous faites un multiplex sur RMC Sport 3 animé par Salim Baungally. Pourquoi ce choix ?

On veut donner le choix à nos abonnés. Chaque chaîne jouera un rôle différent, complémentaire, et nous allons utiliser autant de chaînes et de contenus qu’il y a de public. Il est très important aujourd’hui de ne pas figer notre couverture dans un seul format, on doit pouvoir proposer différentes façons de vivre une soirée Ligue des Champions, parce qu’elle concerne tous les publics. On pourra vivre une grande soirée dans le confort de RMC Sport 1, on pourra vivre le match de son choix sur l’un de nos 12 canaux additionnels, on pourra vivre un multiplex, on pourra vivre via l’application son match préféré avec une vision en temps réel des autres matchs. Autant d’avancées technologiques qui sont une marque de fabrique de RMC Sport, c’est un tournant dans la manière dont les grands évènements sportifs vont pouvoir se vivre en France. Nous sommes très fiers d’amener cette innovation et ces services supplémentaires, c’est notre rôle d’amener ce type d’expérience nouvelle.

Les soirées Ligue des Champions s’appellent Champions Zone, ce sont 6h30 de direct animées par Jean-Baptiste Boursier. Pourquoi ce choix d’un transfuge de BFM ?

Parce que nous voulons amener cet ADN news dans les chaînes RMC Sport. Jean-Baptiste est quelqu’un qui est passionné de foot, qui le connaît bien, il a fait des centres de formation dans sa jeunesse, il est au coeur de l’actualité foot, c’est aussi un présentateur de tranche d’information. Nicolas Jamain, qui animera les soirées Europa League, vient également de l’animation de tranche d’information sur RMC. Ce sont des talents maison, rompus aux grands shows d’information, à l’animation de débat, et qui vont amener à nos chaînes cette dimension news, être plus réactif que les autres, être tout de suite au service des évènements, amener la Dream Team aussi à pousser l’analyse, à pousser les abonnés un peu plus loin dans l’opinion. C’est le savoir-faire que nous voulons apporter, il n’y a pas de meilleur moyen qu’en le faisant à travers des personnalités qui ont grandi sur nos antennes, et qui ont culturellement cet ADN ancré en eux.

Vous allez diffuser une affiche d’Europa League en clair jusqu’à la fin de l’année, sur RMC Story (nouveau nom de Numéro 23). Avez-vous la volonté de diffuser un match en clair pendant les phases finales, comme le faisait W9 la saison dernière ?

Au delà de la volonté de garder ces matchs en clair sur une chaîne du groupe, c’est réellement la volonté de tout un groupe d’exposer au maximum ces compétitions, de leur donner toutes les chances d’être accessibles à tous les Français, et de mobiliser toutes nos antennes autour d’elles. La Ligue des Champions sur nos antennes, ce ne seront pas quelques matchs, ce seront des semaines entières de mobilisation de l’ensemble de nos antennes. BFM TV, RMC, RMC Story à travers les grandes soirées d’Europa League, RMC Découverte avec la matinale de Jean-Jacques Bourdin, toutes ces chaînes vont jouer le rôle d’amplificateur de l’évènement, vont montrer des images et des reportages qui vont permettre à tous les Français d’être sensibilisés, qui vont permettre à ces évènements de monter en puissance. Avec BFM Paris, ce sont 5 chaînes gratuites qui participeront au rayonnement de l’évènement, au delà du spectacle que l’on retrouvera à 100% sur les chaînes payantes RMC Sport. C’est tout un groupe qui se met au service d’une compétition majeure, avec cette année 6 clubs français en Ligue des Champions et en Europa League, si Bordeaux se qualifife.

C’est la première fois qu’une chaîne de télévision diffuse 100% des matchs de Coupe d’Europe, c’est la première fois qu’un seul groupe diffuse l’ensemble de ces matchs, c’est une grosse responsabilité, mais comptez sur le groupe pour mobiliser toutes ses antennes pour donner le plus de retentissement possible à cet évènement.

La loi vous oblige à sous-licencier en clair la finale de Ligue des Champions. Est-ce que vous avez envie de la garder pour votre groupe ?

Les choses ne sont pas arrêtées pour l’instant, nous avons déjà choisi de diffuser des matchs en clair des phases de poule d’Europa League sur RMC Story, nous déciderons de la suite très rapidement, le sujet reste ouvert pour l’instant.

Les tirages au sort seront disponibles en clair cette semaine ?

Les tirages au sort seront diffusés sur 4 antennes en simultané, 2 payantes et 2 gratuites. Il y aura une grande émission sur RMC Sport 1 et RMC Sport News en simultané, nous aurons également un dispositif sur BFM TV et sur RMC, qui permettra de voir en temps réel tous les temps fort de ce tirage, les premières réactions. Sur RMC Sport, il y aura une grande soirée jeudi, qui permettra de vivre l’ensemble du tirage au sort de Ligue des Champions puis le match retour de qualification des Girondins de Bordeaux en Europa League, et nous connaîtrons au terme de ce match tous les qualifiés d’Europa League, nous reviendrons jusqu’à minuit sur le tirage au sort de clubs en Ligue des Champions, et nous préparerons le tirage au sort de l’Europa League qui aura lieu vendredi.

A propos de Nicolas Chambaud

Avatar
Spécialiste médias et sport, passionné par l'actualité internationale, le numérique et les enjeux des nouveaux modes de diffusion et de consommation du sport

11 commentaires

  1. Avatar

    « c’est réellement la volonté de tout un groupe d’exposer au maximum ces compétitions, de leur donner toutes les chances d’être accessibles à tous les Français, et de mobiliser toutes nos antennes autour d’elles. »

    Pour le moment les abonnés SFR sont privilégiés hein

  2. Avatar

    J’aime bien l’idée de vouloir offrir une expérience personnalisée, avec notamment la possibilité de zapper sur un autre match le temps d’un but, comme le faisait Foot + il y a pas mal d’années.
    Par contre je trouve dommage de ne pas avoir eu de question sur la diffusion via d’autres opérateurs.

  3. Avatar

    vous avez peur de leur poser la question qui tue ou c’est interdit?(comment peut on acheter les droits télé du foot anglais et européen quand on a 50 milliards de dette?c’est macron qui se porte garant de drahi?

  4. Avatar

    Si c’est cette chaine est dispo dans aucune FAI (Orange Bouygues Free) elle finira dans l’oubli très vite.

  5. Avatar

    Une question intéressante à poser à François Pesenti aurait été : quid de la distribution des chaînes RMC Sport par les autres opérateurs et par canal ?

  6. Avatar

    Bonjour,

    Pas de réponse pour la diffusion des chaines RMC Sport par Canal ou d’autre opérateur ?

    Merci

  7. Avatar

    septembre s’annonce au top chez rmc sport !

Répondre à ggvosges Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.