lundi , 12 novembre 2018

Le PDG de DAZN s’excuse dans la presse italienne suite aux déboires de son offre OTT ce weekend

dazn_logo

James Rushton, PDG de DAZN (DAZoNe), qui propose des chaînes de sport via des offres OTT dans plusieurs pays dans le monde, s’est excusé auprès de ses abonnés italiens après de nombreuses plaintes ce weekend suite à des problème de connexion au service.

Dans un article publié dans la Gazzeta dello Sport, James Rushton a développé toute une explication très technique pour justifier les problèmes de connexion de l’offre OTT de DAZN en Italie. Alors que la Serie A a repris ce weekend, DAZN diffusait samedi dernier en direct le match Lazio/Naples. Dès le début de match, les abonnés ont commencé à se plaindre de problèmes de connexion au service, et à la 2ème mi-temps, ce sont des bufferings incessants (image figée) qui ont gâché le plaisir des fans de foot, avec parfois perte de l’image.

D’après James Rushton, ces problèmes ont duré 20 minutes, et en moyenne 52 secondes par abonné, et ont impacté 10% des utilisateurs du service. Le problème est dû à un opérateur de CDN (Content Delivery Network, qui gère les flux audio et vidéo en renfort des serveurs de DAZN, en gros), débordé par le nombre de connexions. C’est assez inquiétant, alors que la saison ne fait que commencer. DAZN a été très réactif, cependant, et a réglé la situation pour le match du dimanche soir.

Après ces longues excuses, James Rushton en profite pour s’auto-congratuler, en évoquant le chiffre de 440 000 appareils connectés, en pic d’audience, lors du match de l’Inter dimanche soir. Il ajoute également que la consommation sur mobile est de 50% du total des abonnés, ce qui est en partie imputable au faible débit moyen d’internet en Italie.

DAZN joue gros en Italie, après avoir acquis un lot de Serie A en exclusivité pour son offre OTT. La saison est encore longue, et le service sera scruté de près par tous les fans de football transalpins.

A propos de Nicolas Chambaud

Spécialiste médias et sport, passionné par l'actualité internationale, le numérique et les enjeux des nouveaux modes de diffusion et de consommation du sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.