samedi , 11 août 2018

Italie : La ligue rejette les garanties apportées par Mediapro pour la Série A et lance une nouvelle consultation

illustration_seriea

Le feuilleton en Italie pour les droits du football est plus animé qu’un épisode de Dallas

C’est une affaire qui suscitait en France peu d’intérêt jusqu’à la semaine dernière et l’attribution des droits de la Ligue 1 au groupe Mediapro. L’entité espagnole s’était en effet vue attribuer les droits de la Série A contre 1,05 milliard d’euros annuels entre 2018 et 2021.

Des garanties jugées irrecevables

Mais suite à une décision judiciaire provoquant l’absence de garanties financières suffisantes, la Lega Serie A a décidé le 28 mai de rompre le contrat signé en février. Mediapro disposait d’une ultime période de 7 jours pour se rattraper, ce que Jaume Roures a bien cru faire en déposant 1,6 milliard d’euros de garanties au siège de la ligue.

Pourtant, les clubs ont rejeté ce mardi cette garantie, la jugeant non conforme. La provenance des fonds apportés par des tiers non parties au contrat et le fait que ces garanties ne correspondent pas sur la forme aux attentes de l’appel d’offres auraient convaincu les juristes de la Ligue de ne pas accepter la mise. Le risque d’attaque judiciaire de cette transaction par des concurrents comme a pu le faire Sky a en outre été avancé officiellement par la Lega.

Après avoir réalisé deux appels d’offres infructueux (en Juin 2017 et début 2018), revu ses ambitions financières à la baisse, négocié en privé avec les opérateurs pour aboutir à un deal surprise avec Mediapro, la ligue le casse et va dès cette semaine négocier à nouveau auprès des opérateurs.

Négociations privées jusqu’à Vendredi avant un possible 3e appel d’offres

Pour ce faire, un nouveau document de consultation a été publié pour les 3 prochaines saisons, avec plusieurs modèles proposés pour entamer des négociations auprès des acteurs intéressés. Le premier modèle répartit les droits en 8 lots principaux selon les 4 moyens de diffusion (Satellite, Terrestre, OTT/Mobile, ADSL), avec pour chacun un lot comprenant 224 matchs des 7 meilleurs clubs et un lot comprenant 338 matchs des 13 autres.

Le deuxième modèle proposé ressemble plus aux appels d’offres que nous connaissons avec 3 lots principaux comprenant plusieurs matchs sur des cases horaires précises et un système de choix des meilleures rencontres sur une saison, puis sur une journée de championnat.

La Ligue entre actuellement en négociations privées avec ces modèles comme base de travail et un prix de réserve total de 1,1 milliard d’euros par saison. Si rien n’aboutit avant Vendredi 13h, la Lega lancera officiellement Vendredi à 18h un appel d’offres en précisant les lots et les montants attendus. Les offres seraient attendues en début de semaine prochaine, avant mercredi 13 à 11h, pour un dénouement espéré dans la foulée.

Sur la grille de départ, les médias locaux évoquent les noms de Sky évidemment, mais également Perform (qui dispose de la plateforme DAZN), TIM, voire Mediapro qui malgré le revers récent peut toujours réaliser des offres dans les prochaines heures.

Les italiens espèrent en tout cas avoir bouclé ce dossier explosif avant de pouvoir profiter tranquillement de la Coupe du Monde en Russie depuis leur canapé.

 

A propos de M.R.

Télézappeur

Un commentaire

  1. Un scénario de ce type peut-il se profiler en France ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.