vendredi , 2 août 2019

Altice abandonnerait la convergence, interrogeant sur sa stratégie pour SFR Sport

Logo_SFR_Sport

Les marchés financiers auront-ils la peau du rêve de Patrick Drahi en France ? L’épisode de dégringolade boursière de l’automne dernier a en tout cas fait réagir l’homme d’affaires. Jusqu’au point de se séparer des couteux droits sportifs acquis ces derniers mois ?

Pour relancer son entreprise, Drahi active de nombreux leviers. A l’échelle internationale, la très prospère entité américaine du groupe a très récemment été scindée des activités européennes. L’idée étant de ne pas pénaliser ce territoire où une croissance par acquisitions est toujours envisageable.

A lire aussi | Altice au cœur d’une tempête boursière

En France, l’opérateur mobile SFR vient d’être délesté de ses chaines payantes, regroupées au sein d’une nouvelle structure, Altice Pay TV. Si elles devraient conserver des liens avec les activités gratuites de SFR Média (RMC, BFM, L’Express…) dont un directeur commun en la personne d’Alain Weill, le fort déficit induit par les contenus ne pèsera plus dans les comptes de SFR, ceux-là même qui ont fait paniquer la bourse début Novembre.

Une distribution auprès de la concurrence pour alléger le coût de la Ligue des Champions ?

Reste à savoir si la séparation sera plus marquée dans les prochains mois, comme l’envisage Le Figaro, qui révèle l’information. Le quotidien affirme que la nouvelle entité va devoir diversifier ses sources de revenus en augmentant sa distribution, brisant l’exclusivité actuelle de SFR. Des accords avec les opérateurs concurrents et Canal+ seraient désormais souhaités par Altice, bien qu’aucune discussion concrète n’est évoquée.

Mais abandonner le couteux avantage concurrentiel qu’aurait procurée l’exclusivité de la Ligue des Champions pour SFR serait à coup sur une mauvaise opération. Altice paierait toujours très cher une compétition qui couterait largement moins à ses concurrents, qui diffuseraient les mêmes contenus via la distribution de SFR Sport négociée en position favorable. Par ailleurs, plus le moindre abonnement à l’opérateur au carré rouge motivé uniquement par les contenus ne serait à espérer.

Aussi, alors que l’OTT est évoqué pour augmenter les revenus, les chiffres très décevants de l’offre actuelle OTT SFR Sport sans lien avec des abonnements internet/téléphone, autour de 20 000 abonnés, laissent difficilement entrevoir par ce biais un moyen d’éponger une partie notable des 500 millions de coûts prévus rien qu’en droits sportifs la saison prochaine.

L’abandon pur et simple des droits démenti

La solution ultime pour éviter une catastrophe financière, à défaut de faire de SFR Sport une exclusivité SFR, chose toujours possible malgré la scission des deux activités, serait d’arrêter les frais avant même que le plus gros de l’investissement ne débute. A ce jour, aucune information sérieuse ne va dans le sens de cette possibilité radicale, rumeur née d’un titre ambigu de la part du Figaro et démentie par Alain Weill.

Mais l’analyse de la situation montre que l’on ne peut clairement pas exclure ce scénario, qui serait certainement le moins couteux. Tout dépendra des orientations stratégiques du groupe Altice dont on peine à suivre l’itinéraire. A en croire que les vents des marchés font office de boussole. La très attendue présentation des offres pour la prochaine rentrée est toujours prévue au printemps.

A propos de R.M.

Avatar

36 commentaires

  1. Avatar

    Bonjour, dans l’EXTRA médias de l’Equipe parue jeudi dernier, SFR serait en pole pour récupérer le MotoGP en 2019. Crédible ou pas selon vous?

  2. Avatar

    moi je se serai orange canal+ free je dirai tu la a voulut le foot sur ta box sfr tu les a garde les
    comme sa sfr de toute maniéré il va baiise le prix et tous les opérateur seront gagent et surtout les les personnes qui aime le foot

    • Avatar

      tout le monde parle de sfr sport mais personne ne parle de eurosports qui était partout. chez toute les operateur après c et devenu une exclusive canal la différence de sfr sports que cetai une exclusive deja

  3. Avatar

    Quand je disais que SFr allait certainement se casser rapidement la gueule…LArousse comme d’hab raconte n’importe quoi 🙂

    • Avatar

      bonjour il faut arrête avec les rumeurs sfr sport a toujours les exclusive des droit pemier League la différence c et que. sfr a vendu quelque maths ligue des champions a canal pus 1 aux 2 maths ligue des champions mais sfr rest exclusive deja canal rester des voleurs deja le prix 40 euros pour quoi filme aux série.nexflix coute mois cher sfr sport pour moi c et gratuite sur la box sfr je vous remercier

      • Avatar

        En français ?
        Aucun accord canal sfr pour l’instant et bientôt sfr sport sera payant sur votre box d’ici septembre

  4. Avatar

    il faut arrêter avec cet rumeur deja c et chaine ne sera pas tribus chez les operateur sfr sport c et un concurrent faire de la pub pour sfr sport apart cie ça devient altice sports deja il on exclusive ligue des chanpion sfr sports il faux etre chez sfr sports

  5. Avatar

    en gros SFR arrive avec ses gros sabots veut tout casser et après viens en pleurnichant pour revendre ce qu il a payé trop cher !!!!

  6. Avatar

    Même methode que BT!

  7. Avatar

    bah Larousse serai pas la fin de sport

    • Avatar

      BIS serait sur le point de perdre pratique tous les droits qu’ils sont mise en jeu. Car même la Liga et le Calcio sont en concurrence en France. Donc, ce sera environ 50 à 100 millions pour voir Messi et 40 millions pour voir le second. Ce que ne peux plus s’offrir BIS qui est endetté à plus de 2 milliard en 5 ans.

      • Avatar

        Tu me fais rire Larousse, va lire ce que Drahi a dit il veut plus dépenser donc je vois mal comment sfr sport pourrait sortir ne serait-ce qu’un euros pour un droit supplémentaire…

      • Avatar

        Bein Sport vient de garder la Liga pour les 3 prochaines saisons, et le prix passe de 26 millions d’euros actuellement à 30 millions. Donc loin des prix que vous annonciez, et surtout cela confirme que Bein Sport ne va pas s’arrêter contrairement à ce que vous dîtes.

      • Avatar

        Alors je pense que lbordelais n’a pas les même information que média sportif. 34 millions au lieu de 30 millions précédemment

      • Avatar
        Nicolas Messant

        C’est 30 millions d’euros pour la période 2018 – 2021 contre 26 millions d’euros entre 2015 et 2018.

      • Avatar

        Si la Liga est a 34 milllions c’est que les dirigeants des chaines trouve que c’est un produit de seconde zone par rapport à la PL le Top 14 la lague 1 ou encore la ligue des champions.

  8. Avatar

    En gros pour résumé ou SFR sport vendra une partie de ces droits de LDC et à une autre chaîne toute en restent exclusivement sur les box SFR ou alors SFR sport diffusera l’intégralité de LDC sur ces antennes mais serat disponible chez d’autres opérateurs comme orange free ou canal+

    • Avatar

      SFR n’aura plus la PL l’année prochaine. Ils prendront à la place le tennis ou le Calcio. Car la PL vaut la champions League. Par contre la PL va retrouver le prix de 60-70 millions d’euros. Car personne d’autres ne prendra le risque de mettre autant d’argent.

      • Avatar

        faut. sfr a rien perdu la différence il ont vendu ligue des chanpion a canal plus la premier League reste exclusive a sfr spor ok il de arrête de lire les journaux il que des rumeur moi j’ai appelle sfr ca rester chez sfr je vous remercie

      • Avatar

        Et moi j’ai appelé sfr je leur ai demandé si c’était les meilleurs ils m’ont dit oui c’est eux les meilleurs et j’ai demandé si ils allaient avoir la coupe du monde et ils m’ont dit oui et la je leur ai demandé si je pouvais payer moins cher et ils m’ont dit non

  9. Avatar

    Retour à la réalité pour SFR. En tout cas, si un repreneur se présente…

    • Avatar

      C’est ce que je me dit depuis quelque temps moi je ne serais pas surpris dans un avenir plus ou moins proche d’apprendre que sfr est à vendre…

      • Avatar

        Patrick drahi, a toujours dit qu’il ne souhaitait avoir que les opérateurs qui sont leader ou 2eme des marchés dans lesquels ils sont présent; et vu qu’aujourd’hui Sfr est 3eme du marché internet en France, il serait possible de voir une vente de Sfr, même si je ne pense pas que ce soit à l’ordre du jour actuellement.
        Pour citer Drahi devant le Senat, il avait dit: « Dans chaque pays, ma stratégie c’est d’ être numéro un ou deux »

    • Avatar

      Pas vraiment. Car depuis le début, SFR nous dit qu’ils veulent pas garder ces chaines en exclusivités. Si ils mettent à 30 millions le groupe de chaines par opérateur, ce qui fera environ 150 millions d’euros en plus chaque année. Donc, c’est faisable au final.

      • Avatar

        Il est assez drôle de voir que larousse le visionnaire annonce depuis un an et demi la mort imminente de BeIn Sports, mais en réalité, on constate que c’est plutôt les chaînes SFR sport qui risquent de disparaître avant BeIn Sports..

      • Avatar

        Avec le contexte économique actuel, jamais Free ou Orange ne mettra 30 millions. Ils sont en position de force, Sfr en position de grande faiblesse.

      • Avatar

        Quand bien même ils récolteraient 150 millions sorties tout droit de ton chapeau (parce que canal orange Bouygues et free ça fait 4 opérateur à 30 millions 30×4=120 bref)
        Ça ne sauverait rien du tout c’est une goutte d’eau 150millions au vu de la dette.

        De plus les opérateurs sont en positions de force si ils ne prennent pas les chaînes sfr sports c’est la fin de sfr sports donc les négociations seront à leur avantage !!!

        Mais bon si tous les opérateurs veulent la chaîne c’est pas en millions c’est une petite marge en pourcentage sur chaque abonnement genre free la commercialiserait 10 euros il reversent 1 euros à sfr.

        Non ce qu’ils veulent c’est une distribution en exclu chez canal et orange uniquement pour essayer d’avoir un gros chèque.

      • Avatar

        Si ils ne réussissaient qu’a obtenir 150 millions, Altice Pay Tv fermera rapidement, car selon les chiffres donnés par le Figaro; ils ont 600 millions de dépense actuellement et 1 milliard dès le second semestre avec l’arrivée des Coupe d’Europe.
        Avec cette nouvelle structure, ils ne peuvent plus compter sur Sfr pour dépenser dans les droits sportifs, cette structure va devoir rentabilisée rapidement toute ses dépenses, donc si ils n’ont que 150 millions, la fin sera très rapide pour Altice Pay Tv.

      • Avatar

        sachant que SFR doit vendre pour rentabiliser l affaire je vois mal les autres opérateurs leurs faire de cadeaux deja que Bouygues ne peut pas encadrer Drahi , que Bolloré ferras payer son arrogance a Drahi , idem pour orange qui soutient C+ et je vois mal free dépenser des millions pour des chaines de sport vu que free n a jamais fait de pus autour du sport

  10. Avatar

    Ils sont tellement imprévisibles…

    On verra bien au fil des semaines jusqu’à août 2018.

  11. Avatar

    Que pensez-vous être le plus probable ? La distribution des chaînes SFR sport par canal et les autres opérateurs ADSL ? Ou bien la cession de divers droits à d’autres chaînes ? Ou alors, un entêtement de SFR sport à garder son exclusivité quitte à aller jusqu’à la faillite ?

    • Avatar

      Tout est possible après l’entêtement je pense pas justement ils se rendent compte qu’ils ont fait des mauvais choix en voulant acquérir des droits sportifs qu’ils ont payé trop cher.

      Leur stratégie c’était de faire de sfr sport une vitrine qui obligerait les gens à s’abonner chez eux et donc prendre des forfait, exactement comme Orange à voulu le faire à son époque, la différence c’est qu’ils ont eu des meilleurs droits qu’orange mais beaucoup beaucoup plus cher et au final c’est un échec, ils ont été obligé de proposer une offre OTT mais qui ne marche pas tant que ça ne permet pas de renflouer l’argent dépensé en droit.

      Je ne sais pas si c’est vraiment judicieux pour les FAI d’essayer de se lancer dans les droits sportifs en France c’est quand même le second échec après Orange, malheureusement on est dans un pays où l’internet est très en retard et donc on ne peux pas forcément tous recevoir la télé par tout les opérateurs et du coup tant que ça ne sera pas le cas ce genre de stratégie sera voué à l’échec.

  12. Avatar

    Cela est peut être une mauvaise nouvelle pour les futurs achats de droits, car ils ne pourront plus forcement doublé ou triplé le montant des droits pour les obtenir comme avant; car lorsque c’était Sfr qui achetait les droits ils avaient un gros budget: celui d’un opérateur. Alors qu’avec cette nouvelle structure, il va falloir rentabiliser les droits, et on sait que cela est très compliqué (Bein sport en dépensant moins dans les droits sportif que Sfr lorsqu’ils auront la Ligue des Champions, ne sera que prochainement rentable).

    Mais cela devrait confirmer la fin des chaines Sfr sport incluses de base dans les abonnements Sfr, comme cela était sous entendu avec l’arrivée de la Ligue des Champions.

Répondre à fabg 789 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.