mardi , 11 juin 2019

Handball : L’IHF privilégie MP & Silva pour les droits internationaux des mondiaux

Luka Karabatic (France)

C’est beIN Media Group qui disposait jusqu’à présent de ces droits.

Ce n’est pas une surprise, au regard du contexte. L’entité qatarie qui possède en France beIN SPORTS n’aurait même pas formulé d’offres pour renouveler son accord avec la fédération internationale de Handball. En 2014, beIN créait la surprise en s’arrogeant les droits des éditions 2015 et 2017, coupant à la source toute possibilité au groupe Canal de continuer à diffuser la compétition.

Les soucis dans les sous-licences sur certains territoires dont l’Allemagne ont conduit la fédération à envisager l’appel d’offres pour les prochaines éditions avec plus de prudence. Des garanties en matière de visibilité sur les principaux marchés (dont la France) ont ainsi été demandées, rendant une offre de beIN plus incertaine. Ces paramètres ont par ailleurs laissé supposer l’arrivée de l’UER dans la bataille.

Un accord jusqu’en 2025

On ne sait pas si le regroupement de radiodiffuseurs européens a émis une offre, mais si ce fut le cas, elle n’a pas convaincu l’IHF. Cette dernière vient en effet d’annoncer l’entrée en négociations exclusives pour les droits sur la période 2019-2025, soit huit éditions, avec l’agence MP & Silva. Si l’appel d’offres initial concernait 2019 et 2021, il était possible aux intéressés de proposer un partenariat jusqu’en 2023 ou 2025.

Conséquence de cet annonce, les deux parties vont discuter désormais des modalités du partenariat, en terme de moyens financiers, de modalités dans la production, mais également de possibles garanties sur les marchés importants. Pour beIN SPORTS France, la partie n’est pas pour autant perdue, puisque la chaine pourra se positionner lors de l’appel d’offre réalisé dans l’année à venir par MP & Silva, auquel pourront participer l’ensemble des chaines françaises intéressées.

A propos de R.M.

Avatar

Un commentaire

  1. Avatar

    Ce serait intéressant de connaître les garanties demandées par l’IHF. A quand la visibilité des équipes nationales en clair ? Si l’UER l’avait emporté, ça aurait peut-être fait moins d’argent, mais plus de visibilité !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.