dimanche , 9 mai 2021

Coulisses : Quand SFR Sport et RMC se délocalisent pour un meeting de boxe

Sofiane_Oumiha_boxe

Début octobre avait lieu à Montpellier le premier meeting de la « Team Altice » lancée en partenariat avec Brahim Asloum. Mediasportif y était et vous fait découvrir le déroulé d’une journée pas comme les autres pour le groupe.

Le déjeuner est terminé à l’ombre d’une place du cœur de la ville, l’heure est venue pour Vincent Moscato et son équipe de rejoindre le studio temporairement installé pour accueillir le Super Moscato Show. Le studio est reconstitué au sein de l’hôtel accueillant les boxeurs du soir. Une salle était mise à disposition, mais elle s’est avérée trop grande et générant de l’écho. C’est finalement dans le couloir voisin que les tables et micros sont disposés. Une ligne téléphonique spéciale a été ouverte afin d’être en liaison permanente de qualité avec Paris.

supermoscato2 MoscatoShow
micro_rmc

Le soleil entretient la bonne humeur alors que défilent en face de Maryse Éwanjé-Épée, Pierre Dorian et Adrien Aigoin plusieurs personnalités. Durant deux heures, Laurent Nicollin, Sofiane Ouhima et Louis Picamoles se succèdent autour de la table pour évoquer leurs sports mais également l’évènement de la soirée pour le groupe. C’est aussi cela la galaxie Altice voulue par Patrick Drahi : là où le groupe l’équipe utilise le journal et son site web pour valoriser les contenus de la chaine, ce sont RMC et BFMTV qui offrent la meilleure visibilité aux droits sportifs du groupe.

L’émission est à peine finie que les techniciens s’affairent à ranger le dispositif et qu’il est temps de rejoindre la Sud de France Arena où le gala se prépare. L’enjeu est important pour Altice pour qui c’est une première. Tous les boxeurs signés par le groupe sont présents, mais dans ce sport, la réussite d’un investissement s’observe sur le long terme.

plateausfr_hamoudi plateausfr
camera_hamoudi

Dans les travées de la salle, quelques chaises hautes et un écran spécialement apporté feront office de plateau pour l’avant soirée. Les techniciens s’affairent à mettre en place les 3 caméras utilisées. Ils seront rapidement rejoints par Brahim Asloum et Samyr Hamoudi. Le maquillage est effectué sans filets, puis vient le temps du direct. Lesly Boitrelle, concentrée, est prête à assurer les interviews au bord du ring.

En coulisses, la régie se prépare. Le réalisateur dispose d’une armada de caméras pour produire les combats, dont notamment une caméra télescopique sur rail, une superloupe et des caméras mobiles nécessaires pour filmer la boxe au plus près. Chacune d’entre-elles est réglée au préalable afin d’offrir des couleurs équivalentes lors des changements de plans. A côté, le poste de ralentis permettra aux opérateurs de retenir des images issues de 7 caméras. La soirée n’étant diffusée qu’en France, un seul signal sera produit pour alimenter SFR Sport 1.

espaceralentis_carregie postecomsfr
regieboxe

Au pied du ring, deux tables distinctes accueillent les postes commentaire de SFR Sport et de RMC qui suivra la soirée au plus près dans ses programmes. Le public et les commentateurs se mettent en place, les combats peuvent débuter.

A propos de R.M.

Avatar

Un commentaire

  1. Avatar

    Bravo pour le sujet !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :