lundi , 12 novembre 2018

La chaine Olympique se met en marche

https://i2.wp.com/www.mediasportif.fr/wp-content/uploads/2016/06/2016-06-06-OCS-thumbnail.jpg?resize=618%2C350

Une des principales mesures de l’agenda 2020 adopté en décembre 2014 par le Comité International a été la décision de créer une chaîne de télévision olympique. Cette chaîne se met progressivement en place comme a tenu à l’affirmer le Comité International Olympique ce lundi 6 juin.

Pour rappel, la chaîne – qui a vocation à diffuser sur le numérique – a pour ambition de :

– Fournir une plateforme en vue d’une exposition permanente des sports au programme olympique et des athlètes au-delà de la période des Jeux Olympiques.

– Aider à susciter l’attente des Jeux Olympiques tout en offrant l’occasion de les revivre ensuite.

– Offrir un nouveau moyen de mobiliser les jeunes et les fans du mouvement olympique, tout en assurant régulièrement la promotion des valeurs olympiques (notamment la jeunesse, la durabilité, la science du sport et la nutrition, et la promotion de modes de vie actifs et sains)

Pour donner toutes les chances possibles à cette résolution, le Comité International Olympique s’est adjoint les services de grands diffuseurs internationaux. C’est dans ce sens qu’a notamment été signé l’accord sur les droits au niveau européen avec Discovery.

Et d’importants progrès ont été faits dernièrement. La chaîne compte en effet lancer ses programmes d’ici la fin de l’année 2016. Une entreprise a donc été créée à cet effet, Olympic Channel Services, qui a son siège à Madrid et qui compte 60 employés. Selon les dires du CIO, la production des premiers programmes aurait déjà commencée et les différentes installations techniques testées.

Niveau programme, la chaîne olympique a vocation à diffuser des magazines, des actualités, des récits d’athlètes et des reportages sur l’histoire du sport et des Jeux. Mais la chaîne pourrait aussi diffuser des événements en direct.

D’un point de vue technique, la chaîne olympique n’en serait pas vraiment une, mais il s’agirait plutôt une plate-forme numérique de vidéo à la demande, disponible à la demande sur le web et les différents terminaux connectés. Mais le CIO ne s’interdit pas à terme une présence sur des canaux plus « linéaires » (la télévision traditionnelle).

Et pour s’assurer du succès de la chaîne, outre les partenariats avec les groupes mondiaux de médias, le CIO s’est allié avec les fédérations internationales des sports olympiques (à l’exception des fédérations de football – FIFA – et d’Athlétisme – IAAF). Dernier fait notable, les programmes seront exclusivement en anglais.

La date de lancement est annoncée pour le 21 août 2016.

A propos de Jérémy

Passionné par les médias, le sport et l'économie du sport. Rédacteur depuis 2016.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.