jeudi , 3 décembre 2020

Espagne : beIN SPORTS La Liga ne sera pas une exclusivité Movistar+

el club bein sports espagne

Alors qu’en France une distribution exclusive de Bein sports par Canal+ se dessine, ce ne sera pas le cas en Espagne.

En effet, la Comisión Nacional de los Mercados y la Competencia (CNMC, l’équivalent de l’autorité de la concurrence en France) a décidé de casser l’accord exclusif entre les deux groupes. Signé il y a un mois, cet accord d’un montant de 2,4 milliards d’Euros, comprenait la reprise non-exclusive par Movistar+ de la chaîne beIN SPORTS (qui diffuse les compétitions européennes), ainsi que de l’exclusivité de la nouvelle chaîne beIN SPORTS La Liga qui diffusera en exclusivité 8 matchs par journée dès l’année prochaine.

beIN SPORTS, co-détenu avec Mediapro, devra donc distribuer son canal dédié à la Liga à l’ensemble des distributeurs à savoir Vodafone, Orange et Telecable. La somme que touchera beIN SPORTS des 3 rivaux sera déduite de l’accord signé avec Movistar+. La chaîne ne touchera donc pas un centime de plus.

LE TÉLÉSPECTATEUR SANS DOUTE GAGNANT

C’est donc un coup dur pour Movistar+, qui détient 71,3% du marché de la télévision payante, et qui comptait accroître cette domination. L’opérateur paiera donc moins que les 2,4 milliards annoncés, mais ne reprendra pas en exclusivité le canal.

En revanche, c’est sans doute une bonne nouvelle pour les consommateurs. En effet, les tarifs pratiqués par Movistar+ sont souvent plus élevés que la concurrence. Par exemple, quand il faut débourser cette année plus de 47€ pour accéder à 100% du foot sur Movistar via le satellite, cette même somme inclus en plus un abonnement ADSL et Mobile chez les concurrents.

Voici la grille tarifaire de Movistar :

tarifs movistar espagne

A propos de Dimitri Ranchou

Avatar
Passionné de sport et de média depuis mon enfance, j'ai rejoint le site MediaSportif début janvier 2014.

16 commentaires

  1. Avatar

    Et donc pourquoi est ce que la diffusion exclusive sur Canalsat serait possible en France?

    • Avatar

      Le soucis est la crise économique de l’Espagne. En Espagne pour avoir movistar et canal +, il faut 50 euros. En France, c’est plus de 80 euros pour avoir canal+, Canalsatellite et BIS et si on veut avoir l’ADSL il faut mettre encore 30 euros de plus. Donc il n’y a pas photo.

      • Avatar
        Awesome_One91

        Et vous croyez que c’est pas la crise en France? qu’est ce qui ne faut pas entendre sérieusement. Beaucoup de personnes vivent avec des bas salaires et font très attention a leur dépense et n’ont pas forcément + de 100€ a mettre en ADSL/TV payante.

      • Avatar

        Je crois que vous vivez pas en Espagne. J’ai de la famille qui vit Madrid. Et je peux vous dire que c’est pire qu’en France. Car c’est une crise immobilière. Toute l’économie de l’Espagne portait la dessus. Mais quand les espagnols ont eu la crise alors personnes ne pouvait louer. Maintenant on a plein d’immeuble qui vont être insalubre. Je crois que c’est pas la première fois que je vous le dit de vous renseigner avant de parler. En France, la crise est simplement dù aux riches qui partent à cause des impôts.

      • Avatar
        Awesome_One91

        Je connais la crise en Espagne. Je sais que c’est un pays qui a bien souffert de la crise mais les autres pays européens aussi ont subi la crise également. On a peu être été un peu mieux épargnés mais pour beaucoup de familles ça fait attention au moindre centime. Et ces familles ne peuvent pas se permettre de mettre des fortunes chaque mois pour du divertissement. Tous ces gens là vont se désabonnées complètement de tout ça et iront vers le streaming. Et là les canal et autres seront obligés de baisser les prix si ils veulent revoir les clients revenir chez eux

      • Avatar

        En fait ce que je voulais dire. C’est simplement que l’Espagne doit baisser ces prix ou mettre BIS pour tous sous peine de streaming massive. Alors qu’en France c’est différent le prix de BIS devrait être à 23 euros, et si ils le mettent à ce prix ils auraient moins de 1 millions de téléspectateurs. Alors ils préfèrent être manger par une entité qui à le dos solide comme Vivendi plutôt que Altice et ses dettes. Donc c’est logique, ils ont trop nivelés le produit sportif par le bas en perdant 300 millions d’euros par an. Maintenant c’est au téléspectateurs de payer normalement.

      • Avatar
        Awesome_One91

        Bein a 20€ pour moi je dis pas non a condition qu’il n’y ait aucun rapprochement avec Vivendi. le produit canal ne m’intéresse pas du tout et leurs méthodes ne plaisent pas du tout. Ils veulent imposer leur produit aux téléspectateurs de Bein. ça ressemble un peu a de la vente forcée

      • Avatar

        moi, je trouve que BIS était du vol pour les autres chaines du sport du marchè. Personne ne pouvait faire concurrence avec eux. Car ils faisait trop bas, pour 10,90 euros on avait beaucoup de sport et pour 13,99 euros on a tous les sport ou presque. Alors que les autres sont obligé d’être rentable et pas BIS. JE trouvais ça déloyal. Mais ça rentre dans le bon chemin. Car là c’est 1,3 millions de téléspectateurs qui ont vu le match PSG-Chelsea et ça ferait 300000 si ils mettent le prix de 23 euros. Car beaucoup iront sur Streaming. Hors là, je pense que pas mal vont revenir sur Canalsatellite pour 15 euros la première année.

      • Avatar

        Sauf que BEin ne sera pas de base dans Canalsat. Donc un téléspectateur passera de 13 euros, à 24e pour Canalsat (15 pour 6 mois, mais il n’y a plus de promos pour tte l’année) + 13e de Bein.
        Donc payer 27 ou 13e, ce n’est pas la même chose. Et contrairement à ce que vous dîtes personnes ne reviendras sur Canalsat et payer aussi cher pour avoir accès à BEin.
        Donc les téléspectateurs seront perdant, et les petits budgets n’auront plus accès au sport.

      • Avatar

        Donc vous n’aurez pas payer pour 23 euros pour BIS de base. Car charles biétry avait stipuler en 2012 que la rentabilités de BIS sera autour de 23 euros moins serait un suicide. Donc, vous n’aurez pas pris cette chaine au prix initial. C’est bien ce que je pensais. Vous êtes comme Arthur partir en Belgique pour pas payer d’impôt et travailler en France car ça vous arrange. Vous voulez le beurre l’argent du beurre et la crèmiére avec. C’est cool la vie. Mais dans la vraie vie c’est pas ainsi. En plu, en Espagne le Streaming est interdit comme en France d’ailleurs. Donc un utilisateur de streaming à été fermé. Donc le streaming plus il y aura de personnes dessus plus ils vont fermer les accès, même en France

      • Avatar

        Cela serait pas mal de donner des sources, car il n’y a jamais eut le chiffre de 23 euros d’annoncé. D’ailleurs on peut pas annoncer un prix de rentabilité lorsque l’on ne connais pas le nombre d’abonnés. Celui ce varie selon le succès ou non du produit. Donc c’est bien beau d’inventer des chiffres.
        Et il n’empêche que pour en revenir au sujet, les grands perdants ce sont les téléspectateurs,car cela n’est pas une opération financière (comme je l’ai précisé dans un autre commentaire).

      • Avatar

        J’ai remarqué que les gens qui disent que l’on a pas de sources. Ne cherche pas vraiment. Et disent ça car ils n’ont rien à dire. Donc c’est biétry qui l’a dit en 2012 avant que BIS n’ouvre l’antenne. Maintenant on s’est que c’était vrai. Car avec juste 3 millions d’abonnés. Bis ne peut pas vraiment s’en sortir avec un prix si bas.

  2. Avatar

    Du point de vue des téléspectateurs, cela serait bien que l’Autorité de la Concurrence en France prenne la même décision. Car il n’est pas normal que les droits premium ne soient disponible que chez un opérateur ou distributeur à savoir Canal.
    Surtout que l’opération en cours n’est pas financière (les 100 millions donnés par Canal par an ne compenseront pas les pertes d’abonnés et de revenus publicitaires), cela est juste fait pour répondre aux pressions politiques, car on sait que SFR à proposer plus d’argent que Canal mais refusé par Bein (ce qui montre bien que le côté financier compte peu dans cette opération).

    • Avatar

      Je partage l’avis de Yoyo95: le côté financier ne semble que secondaire.
      Soyons honnête: BeIn sur Canalsat va passer de 2.5M d’abonnés à 1M max (je crois que pour l’instant, seulement 500k passe par le satellite pour s’abonner à la chaine). Alors les 100M€/an ne vont rien compenser du temps.
      Du coup, quid de l’avenir de la chaine alors que son business model devient encore moins rentable?
      Stratégiquement parlant, on a dû manquer quelque chose!

  3. Avatar

    c’est un peu n’importe quoi puisque Movistar+ et BeIN sport Espagne ont signé un accord à 2,4 milliards et tout cela pour rien, déja qu’en en France pour avoir Canal+ il faut payer 40 € par mois et Bein sport 13€ par mois, en Espagne c’est plus cher donc au final c’est le téléspectateur qui en sort gagant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :