mardi , 24 novembre 2020

Dans les coulisses de la Golden League sur beIN SPORTS

entete

Le week-end dernier avait lieu la Golden League à Rouen puis Paris. A quelques jours de l’euro, reportage au cœur de la réalisation par beIN SPORTS d’un match de l’équipe de France de handball.

15h45, parking arrière de l’Accor Hotel Arena de Berçy, Florent Houzot, directeur de la rédaction de beIN SPORTS, nous accueille. Plusieurs cars régie sont disposés afin de réaliser le signal du match Danemark-Norvège qui est en train de se terminer.

regie

L’un des cars régie, et Dominick Brette, réalisateur, à l’intérieur

Au sein du véhicule principal, la concentration est à son comble. Dominick Brette, le réalisateur, dicte tel un chef d’orchestre la retransmission. Choix des caméras, des éléments graphiques tels que le classement ou les statistiques, il détermine à chaque instant le meilleur plan à diffuser en direct. La tension est ainsi palpable dans cet espace exigu. A sa droite, le truquiste exécute chacun des choix du réalisateur. C’est également lui qui insère en direct les éléments d’habillage tels que le score ou le nom des intervenants.

D’autres unités s’occupent de la gestion instantanée des ralentis, de l’étalonnage (travail sur la luminosité et la saturation des caméras pour obtenir un rendu visuel cohérent au final) ou encore de la préparation des statistiques du match.

La Golden League étant un rendez-vous international, plusieurs pays couvrent l’évènement en direct. BeIN SPORTS France produit ainsi intégralement les 6 matchs à Rouen puis Paris. Pour se faire, la chaine loue les moyens techniques auprès de AMP Visual, et décide du réalisateur, un habitué des rencontres de D1. La pratique est courante dans le milieu. Seul France Télévisions dispose de quelques cars régie, nous confie Florent Houzot, longtemps directeur des sports du côté du groupe public.

duplex Bein Mena

Duplex BeIN MENA

Le réalisateur produit un flux global, généralement envoyé directement par satellite aux pays étrangers, tels que beIN SPORTS MENA ou Eurosport Norvège. Ces chaines disposent également d’une caméra pour réaliser des duplex et interviews avec leurs journalistes présents sur place.

IMG_2318

Duplex TV2

Seule la télévision gratuite du Danemark TV2 se distingue avec son propre car régie qui permet d’ajouter d’autres plans de caméras au sein du signal transmis directement par la réalisation française.

Les journalistes de la chaine disposent également d’un plateau surélevé permettant d’être autonome là où BeIN MENA et Eurosport Norvège doivent se partager l’antenne.

tv2

Plateau TV2 et rendu antenne

 Ce week-end constitue pour l’ensemble des équipes, une cinquantaine de personnes, et pour beIN SPORTS un test grandeur nature dans l’optique du mondial 2017 qui sera intégralement produit par la chaine.

Le dispositif français se compose, lui, du plateau habituel en bord de terrain utilisé par Jackson Richardson et Mary Patrux pour l’avant match et les interviews. Ce simple pupitre est peu encombrant, mais déjà plus valorisant qu’un simple point de duplex.

Ce choix économique est parfaitement assumé par Florent Houzot qui l’ancre dans la philosophie de la chaine, face à une certaine démesure de la concurrence. C’est également un choix technique, puisque il permet une mise en place et un retrait rapide du dispositif du terrain.

presentateursLa chaine met un place 9 caméras pour l’occasion. Outre 4 caméras fixes sur la tribune principale permettant de suivre le match, le réalisateur dispose d’une caméra opposée pour les ralentis, d’une caméra derrière l’un des deux buts disposée en haut d’un grand pied télescopique pour filmer une action offensive vue de haut, d’une caméra « beauty » qui réalise des images esthétiques et enfin de deux caméras portables permettant de réaliser l’avant match autour du terrain, mais également pendant le match de filmer les actions depuis le bord du terrain.

En bas des tribunes, François-Xavier Houlet et Thomas Villechaize ne vont pas tarder à prendre l’antenne depuis leur poste commentateur. La concentration est palpable chez ce dernier qui se fait gentiment chambrer par son consultant. Tout le monde est prêt. Maintenant, place au jeu.

Si l’équipe de France, composé de jeunes, a perdu ce jour là le match après avoir craqué physiquement, elle n’en demeure pas moins l’un des favoris de l’Euro qui arrive. Pour l’occasion, c’est encore beIN SPORTS qui couvrira l’évènement.

La chaine française va disposer sur place d’un car-régie spécifique accompagné de 4 caméras permettant, en plus du signal international, de réaliser les avant-matchs avec un dispositif similaire à ce que fait la chaine en France. Cela permettra également de suivre au plus près l’équipe de France au travers de sujets diffusés dans les diverses émissions de la chaine.

Vous retrouverez très prochainement l’interview de Thomas Villechaize sur le site, en attendant, le programme complet de la compétition est bien évidemment disponible sur notre Agenda TV Handball.

hand

Crédits photos : Mediasportif, Panoramic, capture TV2 Danemark.

A propos de R.M.

Avatar

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.