mardi , 1 décembre 2020

L’Équipe 21 conquérante sur les droits sportifs… à cause du CSA ?

equipe-21-logo

Volley-Ball, Basket, Football, ou plus récemment Biathlon, L’Équipe 21 est en cette rentrée le diffuseur le plus actif sur les droits TV, accumulant les petites prises comme la Série B italienne ou les plus jolis coups tels que la coupe du monde de Biathlon ou la Pro A.

Au delà de la prise en main du groupe par Cyril Linette, la politique agressive de la section télé étonne alors que l’un des objectifs du patron venu de Canal+, qui ne dirige toujours pas officiellement la chaine du fait d’une clause imposée par son ancien employeur, était de réduire les pertes de L’Équipe 21 dues aux coût des droits sportifs. Pourtant, les achats se succèdent, et les derniers en date pourraient s’expliquer également par une mise en demeure du CSA rendue publique au début du mois :

Le Conseil a examiné l’exécution des obligations de diffusion de la chaîne L’Équipe 21 pour l’année 2014.

À l’issue de cet examen, il a observé que la chaîne avait consacré, sur son temps total de diffusion, 479 heures et 15 minutes seulement aux retransmissions sportives, 3 394 heures et 53 minutes à l’information et 3 485 heures et 17 minutes aux magazines, reportages et documentaires.

Il a considéré que cette sous-représentation des retransmissions sportives induisait une répartition manifestement déséquilibrée de la programmation pour au moins 60 % du temps total de diffusion du service, ce qui constitue un manquement aux stipulations du deuxième alinéa de l’article 3-1-1 de la convention de la chaîne qui prévoit que « la programmation se répartit pour au moins 60 % du temps total de diffusion, de manière équilibrée, entre : 

  • les retransmissions sportives
  • I ‘information
  • les magazines, les reportages et les documentaires ».

Le Conseil a donc mis en demeure la chaîne de se conformer, dès l’exercice 2015 et à l’avenir, aux stipulations de l’article 3 1-1 de la convention du 2 juillet 2012.

Autrement dit, la chaine manque de sport et consacrait en 2014 bien trop de temps à évoquer l’information sportive.

Pour se conformer aux règles du CSA, la chaine se doit d’acheter un maximum de retransmissions sportives, tout en essayant de conserver un budget limité. La Série B, tout récemment acquise, n’a pas dû coûter très cher à la chaine tant l’intérêt est nul en France pour la compétition qui a lieu tous les week-ends. Dans un autre registre, le Biathlon apportera de longues retransmissions au cours de la saison.

En résumé, la stratégie visant à construire une grille sportive était très certainement dans les cartons de la chaine, mais la rapidité de mise en œuvre, avec les coûts que cela implique, n’était pas forcément souhaitée au sein du groupe en pleine mutation.

Pour découvrir l’ensemble des compétitions diffusées sur la chaine gratuite, rendez-vous sur notre infographie :

Droits-TV-mediasportif

A propos de R.M.

Avatar

4 commentaires

  1. Avatar

    Je dirais plutôt GRÂCE au CSA… et c’est tant mieux ! L’Equipe 21 avait besoin d’un peu de temps pour s’installer et se lancer. Mais là, elle est clairement en train de monter en puissance. Notamment avec le volley, le judo et le basket. Manque juste du handball et ça sera parfait !

  2. Avatar

    Cet article est intéressant et remet en perspective le changement de stratégie brutal de la chaîne. Heureusement que les trois entités web, papier et TV sont regroupées, cela permet d’absorber quelque peu les surcoûts.

    Je suis tombé sur E21 cet après-midi, c’est vrai que l’enchaînement de trois matches de basket de haut niveau change des flashs info multi-rediffusés. Le temps de laisser le réflexe au télespectateur appréciant le sport de (re)trouver le canal 21 sur leur téléviseur, et les audiences devraient enfin décoller.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :