mardi , 30 juillet 2019

beIN SPORTS bouscule Canal+ en Pologne

beinsports-canal+

Le groupe beIN SPORTS a obtenu les droits de diffusion de la Liga sur le territoire polonais. Cette acquisition, qui se fait aux dépens de la filiale de Canal+ (NC+) dans le pays, laissait d’abord à penser que la chaîne qatarie allait prochainement s’introduire sur ce marché porteur.

beIN SPORTS n’avait en effet aucun moyen de retransmettre par elle-même cette compétition qui vient tout juste de reprendre ses droits. Le dessein du groupe qatari pouvait sembler assez clair. D’autant que ses récentes irruptions se sont produites en suivant le même cheminement. On pense à son installation en Australie par exemple qui avait été précédée par l’achat de la Série A ou en Espagne cet été avec l’acquisition des droits de la Ligue des Champions et de l’Europa League quelques mois auparavant.
On se serait alors diriger alors vers la reconstitution en Pologne de la rivalité que l’on connaît en France dans un marché important. Le pays compte 33 millions de téléspectateurs potentiels et il représente une part non-négligeable de l’activité de Canal+ à l’international. Il s’agit même du deuxième foyer d’abonnés du groupe.

Mais c’est finalement sur Eleven Sports, nouveau concurrent de NC+, que sera retransmise la Liga durant les trois prochaines saisons comme l’annonce Sportbusiness. Ce bouquet lancé cet été par Andrea Radrizzani, l’un des fondateurs de MP&silva qui a revendu ses parts, est disponible en Pologne mais aussi en Belgique, en Malaisie et à Singapour. Andrea Radrizzani a largement mis a profit ses relations pour alimenter ses antennes en droits prestigieux. Sur le bouquet belge, on peut ainsi y suivre la Liga, la Serie A, l’Atp 250 ou encore la NBA.

beIN SPORTS n’a pas cédé les droits à NC+ qui diffusait pourtant la Liga depuis plusieurs années, ce que la filiale de Canal+ espérait grandement mais le groupe qatari a sans doute trouvé ici un moyen de déstabiliser sa rivale sur son second marché.

Il y a de fortes chances qu’Eleven enrichisse son offre à l’avenir en puisant dans le catalogue de droits mondiaux détenus par beIN. Affaire à suivre…

A propos de Jérémy Tanguy

Avatar
Rédacteur ici-même depuis 2015.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.