mardi , 29 janvier 2019

Pro A : la page blanche s’écrira sur Ma Chaine Sport et L’Equipe 21

Pro A Basket

La Pro A va-t-elle devenir un produit gratuit ? C’est la question que nous nous posions il y quelques jours au moment où la LNB et FFBB finalisaient leur accord avec les opérateurs désignés. La réponse, apparue ce matin dans un communiqué conjoint  des deux instances qui n’hésitait pas à grossir le retentissement du nouvel accord, est donc positive. Mais la couverture gratuite sera très partielle puisque l’essentiel du championnat sera retransmis sur Ma Chaîne Sport.

MCS, l’invitée surprise

C’est un scénario que nous n’avions pas osé esquisser la semaine dernière mais c’est donc bien Ma chaîne Sport, pour le compte de SFR-Numéricâble, qui retransmettra la Pro A dès cette saison et ce pour une durée de cinq ans.

Il faut dire que le montant aligné par SFR-Numéricable est très élevé puisqu’on parle, selon L’Equipe, de 10 millions d’euros par an*. Canal+ qui disposait de l’exclusivité des droits versait pratiquement  4 millions d’euros de moins.

La chaîne détenue par le groupe Altice, qui revendique un bassin d’audience s’élevant à  6 millions d’individus, proposera deux rencontres par semaine (le lundi et le samedi) ainsi qu’un magazine hebdomadaire de 52 minutes qui retracera tous les temps fort de la compétition. Viendront s’ajouter les retransmissions de la Ligue Féminine de Basket, de la PROB et les matchs amicaux de l’Équipe de France.

MCS, disponible sur le canal 126 de Canal Sat et sur le canal 150 de Numéricâble, se renforce nettement. Néanmoins son auditoire comme sa notoriété restent bien faibles comparé aux autres acteurs à péage. Ce nouvel accord n’est donc a priori pas complètement réjouissant pour l’expansion du basket français. D’autant que la popularité et l’intérêt que porte le public d’une compétition sont largement tributaires de l’environnement crée autour de cette dernière.

Le groupe Altice compte mettre également à profit ses autres supports sous une forme qui sera présentée de manière détaillée début septembre.

Il convient néanmoins de rappeler, pour remettre en perspective cette décision, que le groupe Canal Plus n’était pas enclin à poursuivre sa collaboration avec la LNB après la fermeture de Sport+. La ligue se retrouvait donc à prendre une décision difficile dans tous les cas.

Une fenêtre ouverte en clair avec L’Équipe 21

La Pro A devient donc bien un produit partiellement gratuit. 12 rencontres de Pro A se disputeront donc le samedi à 20h30 devant les caméras de l’Équipe 21.

Comme nous l’indiquions précédemment, le président Béral avait insisté à de multiples reprises sur la nécessité pour la Pro A d’obtenir une plus grande exposition. En début d’année, dans le journal La Montagne, il en faisait même une condition au développement du championnat sur la scène européenne. Les sponsors portaient largement cette exigence.

C’est évidemment une excellente nouvelle pour le basket français comme pour la chaîne gratuite même si l’offre paraît trop restreinte pour espérer voir un fort engouement se créer auprès des non-initiés. L’Equipe 21 ne disposera d’ailleurs que du troisième choix.

Le Alain Gilles LNB Show, le All Star Game et la Finale de la Disneyland Paris Leaders Cup LNB seront également au menu sur la chaîne du groupe Amaury.

Il apparaît ainsi que la LNB a essayé, pour les cinq années à venir, de concilier les impératifs financiers et les impératifs de visibilité. Le succès ou non de ce nouveau dispositif présenté comme sans précédent par la ligue, dépendra aussi de la qualité éditoriale des retransmissions. Premier verdict dès la fin septembre. 

*Montant total qui comprend également l’investissement de l’Equipe 21. L’apport des deux parties est inconnue. Cela ne comprend pas les frais de production.

A propos de Jérémy Tanguy

Rédacteur ici-même depuis 2015.

13 commentaires

  1. Peut-on estimer que P.Drahi/SFR a surpayé ces droits ? Par exemple, quand on voit le niveau des clubs français en EuroLeague.
    A contrario, le rachat du PLevallois par le PSG semble au point mort. D’ou la volonté de BeIN Sports de ne pas surinvestir dans des droits tv « secondaires » ?

    • Le soucis est que BIS veut privilégié les championnats européens plutôt que ceux français. Comme de toute façon, il se fiche complètement des sport français, il se concentre plutôt sur le foot pas sur le reste.

  2. Avez vous des éléments de réponse concernant la non acquisition de la Pro A de la part de Bein Sports ? Ce championnat leur aurait permis de proposer une offre complète en basket avec la NBA et l’Euro League. À la manière de ce qu’ils proposent en handball.
    Est ce dû, par exemple :
    – Un coût élevé par rapport aux nombre d’abonnés que la Pro A pourrait générer ?
    – Une grille de programmes déjà bien remplie ?
    – Une partie des affiches (exclusivement ?) en clair ?

  3. Grosse info.

    Pour MCS, le choix est étonnant, niveau visibilité de la chaîne, c’est pas ce qui se fait de mieux.Mais quand on voit le prix payé, on peut mieux comprendre. Et si P. Drahi souhaitait vraiment relancer la chaîne, ça ferait un acteur de plus dans le marché des droits télé premium..

    Après pour L’équipe 21, c’est un bon point pour augmenter la visibilité du championnat (même si ça sera jamais au même niveau que dans les années 90).
    En tous cas, la chaîne est très active dans le domaine des droits sportifs et des événements en live en ce moment. Ça fait plaisir à voir.

  4. Une évidence: la seule motivation du choix de la LNB et de la FFBB était l’argent! nerf de la guerre, certes, mais en aucun cas une sous exposition de la Pro A rendra service au basket. De tous les diffuseurs, LNB et FFBB ont choisi celui qui a le moins de notoriété, le moins d’expertise en basket, et celui qui semble le moins apte à couvrir les différentes compétitions.

    • Enterrement de première classe à 10 millions d’euros, pour résumer^^

    • A un tel tarif, la sous-exposition passe au second plan. Si les autres offres étaient deux fois moins élevés (si C+ a mis 5 millions par exemple), l’exposition de C+ n’aurait pas compensé les 5 millions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.