vendredi , 2 août 2019

TF1 lance sa promotion de la Coupe du monde de rugby 2015

Coupe du Monde rugby 2015

Pour rééditer le succès d’audience des dernières éditions, TF1 va mener un large travail de communication autour de la Coupe du monde de Rugby dont elle a obtenu les droits pour un montant record. Nous vous proposons de découvrir les différentes formes que vont prendre cette campagne de promotion.

Premières bandes-annonces durant Koh-Lanta, un emplacement soigneusement réfléchi

C’est le 5 juin, au cours de Koh-Lanta que sera donné le coup d’envoi de la longue campagne de promotion que va instaurer TF1 jusqu’au lancement de la compétition le 18 septembre prochain. La tranche horaire et le programme n’ont pas été choisi au hasard. Il s’agit, en effet, d’un carrefour d’audience très puissant et qui plus est prisé par un public tout à fait en affinité avec celui
visé par la chaîne à l’occasion du mondial. En 2014, c’est un autre cadre, non moins favorablement situé, qui avait été retenu pour mettre à l’antenne la première bande-annonce événementielle sur la coupe du monde de la FIFA.  A savoir,  The Voice qui présente des caractéristiques analogues.

Les premiers teasers annonçant le mondial consisteront à indiquer de manière claire et suggestive que TF1 en est LE diffuseur officiel. L’objectif sera ensuite  de divulguer l’ampleur du dispositif instauré à l’antenne. C’est-à-dire les 21 meilleurs matchs dont toutes les rencontres des bleus en exclusivité et tous les matchs à élimination directe.

Des contenus dédiés seront ainsi mis à disposition sur MYTF1, la plateforme digitale du groupe, qui sera d’un immense profit dans cette vaste opération de promotion qui se veut globale : l’antenne devant valoriser le digital et inversement.

Aussi, la promotion de l’événement intervient très en amont. Il faut dire, pour expliquer cela, que l’été n’est pas la période la plus simple pour annoncer un événement.
En effet, les audiences diminuent mécaniquement et les tranches d’écoute puissantes se font relativement plus rares. Mais cette période a toutefois le mérite de libérer de l’espace dans la grille de TF1 que la chaîne entend optimiser pleinement.

Une mobilisation générale de l’antenne

Outre ces teasers qui seront diffusés régulièrement, la communication autour de l’événement va aussi prendre la forme de rendez-vous réguliers qui ont été savamment élaborés.
Ainsi le jeudi 2 juillet, un programme court baptisé « Je t’apprends le rugby » verra le jour. Dans ce module qui sera diffusé à une fréquence bihebdomadaire, la chaîne fera réviser les règles élémentaires du ballon ovale et quelques-un des vocables propres au rugby.

Les journaux de la chaîne seront naturellement mis à contribution dans la mise en valeur du mondial. Tout l’été, des reportages glisseront les téléspectateurs dans les préparatifs de l’événement. Notamment ceux  des correspondants britanniques de TF1. Il s’agira particulièrement de mettre en lumière les joueurs du XV tricolore. On sait que l’intérêt que porte le grand public pour une compétition donnée dépend pour beaucoup de l’attachement aux joueurs et à leur parfaite identification. Les éditions d’information de TF1 ont d’ailleurs largement commencé leur couverture du mondial anglais puisqu’il y a quelques jours le trophée Webb Ellis, du nom de l’inventeur présumé du rugby, était sur le plateau de Gilles Bouleau.

Tout cet accompagnent promotionnel, qui va s’approfondir progressivement, est essentiel pour TF1. Mais quoi qu’il
est soit, le mondial de rugby est devenu un rendez-vous incontournable pour les téléspectateurs français avec un intérêt quasiment aussi vif que pour un mondial de foot. La ruée aura lieu et le diffuseur ne peut que l’encourager. Pour rappel, la finale de 2011 qui opposait la Nouvelle-Zélande à la France avait attiré plus de 15 millions d’amateurs un dimanche matin. On voit que les deux précédentes éditions ont largement déblayé le terrain.

Bien entendu, une fois le mondial commencé, la communication sera plus intensive encore. Les bandes-annonces seront notamment  habillées de manière spécifique, un magazine court sera diffusé le lundi à un horaire stratégique puisque qu’il sera proposé dans la continuité du 20 heures. Il y sera question des temps fort du week-end écoulé et surtout les rendez-vous attendus sur l’antenne de la chaîne seront esquissés. Quotidiennement, les téléspectateurs pourront découvrir « L’image du jour », Télérugby sera renouvelé le dimanche matin tout comme Le Mag qui avait fait jusqu’a 50% de part de marché en 2011.

A ce jour, on ignore si une campagne d’affichage dans les grandes agglomérations a été prévue. Mais TF1 devrait logiquement communiquer dans la presse et à la radio grâce aux différents espaces que s’échangent mutuellement les grands médias.

On peut d’ailleurs signaler, en guise de clin d’œil, que Canal+ devrait tirer profit  à moindre frais de cette campagne massive de promotion de la première chaîne. La chaîne cryptée proposera 23 matchs du tournoi en exclusivité.

Une réflexion très pointue a été menée pour signifier au mieux et plus grand nombre que  la diffusion de cet événement allait s’opérer sur TF1. Pour constater la réussite ou non de cette stratégie globale, c’est à dire comme nous le disions de mesurer le degré de l’élan qui s’est produit vers le mondial, la chaîne devra attendre novembre et la clôture du tournoi. Nous évoquerons d’ailleurs prochainement les attentes de la chaîne privée en termes d’audiences et en termes financiers.

A propos de Jérémy Tanguy

Avatar
Rédacteur ici-même depuis 2015.

6 commentaires

  1. Avatar

    Sa sera Bernard laporte qui commentera les matchs avec Christian jeanpierre pendant le monfial selon l’Equipe

  2. Avatar

    Oui, Christian Delage est un ancien joueur

  3. Avatar

    Niveau duo de commentateur on se dirige vers Jeanpierre-lacroix et Delage + un ancien joueur ? comme en 2011 ?

    • Avatar

      TF1 n’a pas encore communiqué à ce sujet mais il est probable que la première pair de commentateurs soit renouvelée.

Répondre à KN Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.