jeudi , 24 septembre 2020

La Premier League forcée de diffuser plus de matchs ?

Premier-League

Le CSA anglais pourrait obliger la Premier League à augmenter le nombre de matchs disponibles pour les diffuseurs nationaux.

L’Ofcom, le CSA anglais, enquête actuellement sur le prochain appel d’offre de la Premier League au Royaume-Uni, dont nous vous avons parlé dernièrement. D’après le journal The Telegraph, le régulateur souhaiterait que la League mette plus de matchs à disposition des diffuseurs potentiels des prochaines saisons.

Une réunion tenue début janvier aurait réuni l’Ofcom et les opérateurs de télévision payante, pour étudier l’appel d’offre de la Premier League, suite à une plainte déposée l’an dernier par le câblo-opérateur Virgin Media. L’Ofcom rendra son avis définitif en mars, alors que les droits auront été attribués en février.

D’après plusieurs sources présentes à la réunion, l’Ofcom ne veut pas revenir sur le black-out télévisuel des matchs de 15h00, qui ne peuvent être diffusés en direct au Royaume-Uni, pour protéger l’affluence dans les stades. Mais leur nombre pourrait être réduit (il est actuellement de 4 ou 5 matchs simultanés), au profit d’autres horaires pendant le weekend.

L’ouverture de la case du vendredi soir est actée dans l’appel d’offre de la League. La requête de l’Ofcom pourrait ouvrir d’autres créneaux horaires (une rumeur évoque le dimanche soir), ou augmenter les matchs aux cases existantes. Et tous ces matchs seraient disponibles pour les diffuseurs nationaux et internationaux. La Premier League étant un championnat très attractif, nul doute que l’étalement des matchs sur tout le weekend sera accueilli avec joie par les diffuseurs et les spectateurs.

En France, Canal+ est le diffuseur exclusif de la Premier League jusqu’en juin 2016 et les droits des prochaines saisons devraient être remis sur le marché courant d’année.

A propos de Nicolas Chambaud

Avatar
Spécialiste médias et sport, passionné par l'actualité internationale, le numérique et les enjeux des nouveaux modes de diffusion et de consommation du sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.