lundi , 29 juillet 2019

Droits TV Rugby : beIN Sports revient au centre du jeu

Rugby-ballon

Droits TV du rugby : le feuilleton continue

Le contrat des droits TV du Top14 signé en catimini entre la Ligue Nationale de Rugby (LNR) et son diffuseur historique (C+), après l’arrêt brutal de l’appel d’offres, a été suspendu le 30 juillet dernier par l’Autorité de la Concurrence estimant que cela s’apparente à une « entente anti-concurrentielle ». Malgré que la LNR et C+ aient fait appel de cette décision, dont le verdict sera rendu le 09 octobre prochain par la Cour d’appel de Paris, on prépare d’ores et déjà en coulisses l’éventualité du rejet de l’appel.

Et dans ce cas, la LNR devra relancer un appel d’offres ouvert à tous les diffuseurs avant la fin d’année, et réattribuer les droits des prochains saisons de Top14 avant le 31 janvier 2015.

Le président de la LNR, Paul Goze, réunira dés ce mardi la commission chargée des droits TV pour discuter de ce dossier. Comme l’indique le Midi-Olympique, les dirigeants de la ligue essayeront de renouer le dialogue avec beIN Sports entre autres, afin d’évoquer les lignes de l’éventuel appel d’offres. Autant reprendre de bonnes relations avec beIN Sports en espérant qu’elle ne soit pas rancunière. Quoique en affaire, on peut être ennemi la veille et ami le lendemain, la LNR et Canal+ nous l’a prouvé récemment.

Pour le rugby, la chaine qatarie devient dorénavant un interlocuteur majeur. Il est vrai qu’en janvier dernier, lorsque la chaine comptait seulement « 1,7M d’abonnées », elle n’avait pas autant d’arguments que sa rivale pour faire pencher la balance, hormis l’aspect financier.

Aujourd’hui, avec environ 2,5 millions d’abonnés selon les dernières estimations et la récente acquisition des droits des Coupes d’Europe de rugby, la chaine devient plus crédible au yeux du monde du rugby. Les premiers matchs de cette compétition serviront de test à la chaine pour monter les équipes et peaufiner les dispositifs. Elle sera justement jugée sur sa qualité de diffusion et elle n’a pas d’autres choix que séduire les clubs et passionnés de rugby pour atteindre l’objectif annoncé de 4 millions d’abonnés.

Si l’appel d’offres est bien confirmé le 09 octobre prochain, et que la LNR suit les recommandations de l’Autorité de la concurrence en découpant les droits en plusieurs lots à l’image des droits de la Ligue 1 de football, on devrait vraisemblablement assister à un partage entre Canal+ et beIN Sports.

Au delà des droits du Top14, il se murmure également que TF1 pourrait récidiver en vendant une partie des droits de la Coupe du Monde de Rugby 2015 pour alléger ses dépenses. Cette année pour la Coupe du Monde de football, la Une ne souhaitait vendre que 36 matchs mais a dû se résoudre à vendre l’intégralité à beIN Sports par manque de concurrence. Canal+ privilégiant les feuilletons sur la saison, plus générateur d’abonnements que les compétitions de courtes durées. Elle pourrait de nouveau réserver une grande partie de ses ressources pour le Top14 et laisser le champ libre à beIN Sports pour la négociation avec TF1.

A propos de Mohamed

Mohamed
Fondateur du site et passionné par l'univers sport média.

3 commentaires

  1. Avatar

    Si BIS gagne une partie des droits, il faudrait que Canal ou BIS propose les autres matchs en VoD ou en différé et au moins un magazine de résumés!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.