dimanche , 28 juillet 2019

Partenariat gagnant/gagnant pour TF1 et beIN Sports

TF1-BEIN-SPORTS

Pourquoi TF1 a revendu ses matchs?

Détenteur des droits de la Coupe du Monde 2014, TF1 a décidé il y a quelques semaines d’en revendre une partie pour alléger sa facture de 130 millions d’euros qu’elle a dû débourser en 2005. Avec un marché publicitaire en crise et de plus en plus concurrentiel (-4,5% de recettes publicitaire au 1er trimestre 2014 selon l’Institut de Recherches et d’Études Publicitaires IREP), la Une souhaitait donc limiter ses pertes en revendant une partie des matchs, 36 pour être exact.

Mais les 50 millions d’euros proposés par beIN Sports pour acquérir l’intégralité de la compétition ont fait réfléchir la chaîne étant donné qu’il s’agit là de la meilleure offre qu’elle puisse obtenir. Couplée aux recettes publicitaires qui seront récoltées durant la compétition, il s’agit d’une aubaine lorsque l’on sait que TF1 a obtenu lors de la Coupe du Monde en 2010 près de 68,5 millions d’euros brut HT pour 27 matchs diffusés selon l’institut spécialisé dans la publicité Yacast.

Et ce n’est pas tout…

Pour beIN Sports, cette acquisition est nécessaire du fait de l’arrêt des principaux championnats de football, entres autres. La Coupe du Monde lui permet de remplir sa grille durant cette période calme et de rebooster les recrutements qui stagnent à 1,7 millions d’abonnés depuis quelques mois. La chaîne compte également sur les recettes publicitaires pour augmenter ses revenus.

Et c’est là que ce partenariat Win/Win prend tout son sens, la publicité de beIN Sports étant gérée par la régie TF1 publicité, qui n’est autre que la filiale de TF1.  C’est donc la Une qui commercialise les spots publicitaires de beIN Sports en échange d’une commission sur les recettes. TF1 a donc tout intérêt à ce que ce soit beIN Sports qui acquiert ces droits plutôt qu’un autre diffuseur qui passera peut-être par une autre régie publicitaire.

Les tarifs des spots sont connus, et même si l’on est encore loin des tarifs annoncés par TF1 (entre 6k€ht et 300k€ht), le prix du spot de 30 secondes oscille entre 1 200€ht pour les matchs les moins importants diffusés la nuit jusqu’à atteindre 20 000€ht pour les matchs de l’équipe de France et la finale. Toujours selon l’institut Yacast, France télévisions qui avait diffusé 29 matchs lors du mondial 2010 avait obtenu environ 7,2 millions d’euros de recettes publicitaires (hors remises commerciales). Même si les recettes devraient être moindre pour le bouquet payant, elles  devraient malgré tout être bien plus intéressantes que jusqu’ici pour la chaîne.

Une source de revenu supplémentaire pour TF1 qui va réussir à limiter ses pertes et qui sait, peut être rentabiliser son investissement en cas de très bon parcours de l’équipe de France…

 TF1-BEIN-SPORTS-publicité

A propos de Mohamed

Mohamed
Fondateur du site et passionné par l'univers sport média.

9 commentaires

  1. Avatar

    avec seulement 1,7millions d’abonnés guère plus que le groupe TPS qui a fermé qui finance ce sont les abonnés adsl be in sport n’a pas les moyens de garder ses exclusivités

  2. Avatar

    C’est effectivement un aspect qu’il ne faut pas oublier.
    Merci pour l’article.

  3. Avatar

    Merci pour cet article interessant ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.