mardi , 24 novembre 2020

Qui est Charles Hedrich ?

Charles_Hedrich

Il est aujourd’hui n°1 mondial du sport-aventure. À son palmarès : des premières mondiales, des records et des courses de référence. Pourtant, le grand public ne le connaît pas forcément. Portrait de ce sportif atypique.

N°1 mondial du sport-aventure, ça veut dire quoi ?

Si certains sportifs cumulent plusieurs casquettes comme la course et le ski, Charles Hedrich est un véritable sportif-multisports : voile, alpinisme,ski-alpinisme, rame, expédition polaire, triathlon, trail… Résultat, avec 13 aventures réussies en 10 ans, son palmarès s’est imposé, selon les spécialistes, comme le plus beau du sport-aventure. Ce qui fait de lui,actuellement, le n°1 mondial.

De quelles aventures parlons-nous ?

Charles Hedrich réalise au minimum une expédition par an. En vrai compétiteur, il s’agit à chaque fois d’une course de référence, d’un record ou d’une première mondiale. Parmi ses réussites : 6e au Dakar moto catégorie 400 cm3 (2003), tour du monde à la voile en autonomie complète hors course pendant le Vendée Globe (122 jours, 2004/2005), l’ascension de l’Everest (2006), le record de vitesse de l’Atlantique à la rame (36 jours et 6 heures, 2007), la première mondiale : traversée Pôle Nord / Groenland en autonomie complète (62 jours, 2009), le premier Tour du Monde par les deux pôles (2009/2010), des expéditions alpinisme et ski en Afghanistan (2010), finisher de la Pierra Menta , l’Ironman de Nice et l’Ultra Trail du Mont-Blanc (2011), la première mondiale : aller-retour non-stop de l’Atlantique à la rame (environ 11 000 kms parcourus en 145 jours, 2012).

La plupart des expéditions sont réalisées en autonomie complète, ce qui signifie : sans escale, sans ravitaillement et sans assistance.

Pourtant, rien ne présageait un tel avenir…

Après 7 ans passés à naviguer comme officier de marine marchande et un service militaire à Saint-Cyr Coëtquidan en tant que chef de section de combat au 13e bataillon de Chasseurs Alpins Modane, il ouvre un cabinet de chasseurs de tête. Cette entreprise est un véritable succès. Il la développe en France, en Europe et aux Etats-Unis, puis l’introduit en bourse en 1997. Seulement, en 2001, après 13 ans passés dans la peau d’un chef d’entreprise, il revend. Il a déjà plus de 40 ans, une femme et trois enfants et, pourtant, il décide de se lancer dans le domaine qui l’a toujours fait rêver : le sport-aventure.

Un palmarès au service de causes d’intérêt général.

Après quelques expéditions et les constats faits sur le terrain, en 2008,Charles Hedrich fonde l’association Respectons La Terre. Son but :promouvoir le sport-aventure dans le monde via un collectif de sportifs-aventuriers (Mathéo Jacquemoud, Stéphane Ricard, Sylvain Bazin, Xavier Macaire etc.) et profiter de la notoriété pour sensibiliser sur l’environnement : réchauffement climatique (fonte de la banquise…), les énergies renouvelables en expédition, le respect de la nature etc. Une action qui prend aussi la forme d’ateliers pédagogiques auprès de jeunes publics comme c’est le cas avec le collège Lenain de Tillemont à Montreuil avec lequel Charles Hedrich a établi un partenariat.

Les projets futurs

En 2013, Charles Hedrich partait pour une nouvelle première mondiale.Cette fois le passage du Nord-Ouest à la rame, c’est-à-dire faire le tour du continent nord-américain y compris l’Alaska et le Canada (environ 7 100 kms) à la rame, soit une vitesse de pointe de 5 km/h ! Seulement, après avoir réussi la première partie le long des côtes de l’Alaska, pris par les glaces, il a dû hiverner le rameur chez une famille Inuit à Tuktoyaktuk, un village Inuit au nord du Canada. Après un séjour mi-mars pour tout mettre en ordre, il reprendra la rame en juin 2014 pour la seconde partie et ainsi boucler cette aventure.

CYNTHIA HERMOSA
L’Association Respectons La Terre
www.respectonslaterre.org

A propos de Mohamed

Mohamed
Fondateur du site et passionné par l'univers sport média.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.