lundi , 21 septembre 2020

beIN Sports menace à son tour Canal+

Al-Obaidly Youssef

Douche froide pour BeIN Sports…

Suite à l’annonce de la Ligue Nationale de Rugby (LNR) d’interrompre sa consultation pour les droits des 4 prochaines saisons de top14 sous la pression de Canal+, la chaîne beIN Sports a dû sortir de son silence.

Et c’est le directeur général de la chaîne, Youssef Yousef El-Obaidly, qui a réagit dans le Figaro pour exprimer sa déception quant à cette décision.

En effet, tout portait à croire que la résiliation par la LNR du contrat avec Canal+, et ce dans un climat tendu, ouvrait une voie royale à beIN Sports.

Mais contre toute attente, la chaîne cryptée est arrivée à semer le doute au sein de la LNR par ses plaintes, jusqu’à interrompre l’appel d’offres à quelques heures de sa clôture.

Youssef El-Obaidly a réagi à cette situation dans le Figaro :

«Canal + tente de créer par tous les moyens un environnement non concurrentiel. Alors que ce groupe contrôle 90 % du marché de la télévision payante, il ne se bat pas sur le plan sportif mais sur le plan judiciaire pour faire suspendre l’appel d’offre sur les droits télé du rugby. Ces actions de Canal+ sont proprement inacceptables. beIN Sports est un acteur international qui opère dans de très nombreux pays et je n’ai jamais vu de telles pratiques. Cependant, nous avons toute confiance en la justice et en la Ligue pour prendre en considération les avantages d’une compétition juste et transparente.»

La chaîne passe à l’attaque…

Canal plus a mené ces derniers jours une campagne de lobbying intense contre son rival. La plus récente en date est la note blanche envoyée au gouvernement afin de dénoncer le conflit d’intérêt entre le PSG et beIN Sports qui appartiennent tous deux au Qatar.La chaîne demande aux autorités un décret qui oblige le Qatar à se séparer du PSG ou à ne plus détenir les droits de Ligue1 sur sa chaîne.

Sentant le vent tourner contre elle, beIN Sports menace également d’attaquer sur le plan juridique.

«Canal+ fait tout pour protéger sa position monopolistique. Il attaque en justice l’appel d’offre du rugby et envoie aux autorités une note blanche pour empêcher beIN Sports d’accéder à la ligue 1. S’il le faut, beIN Sports ira devant les autorités françaises de la concurrence pour demander que les conditions d’une juste compétition soit respectées»indique Youssef El Obaidly.

Le président de la chaîne indique qu’il souhaite la reprise de l’appel d’offres, et en direction du comité de la LNR, il réaffirme tout son intérêt pour ces droits et déclare que seule une consultation peut « maximiser les intérêts du rugby ».

 

A propos de Mohamed

Mohamed
Fondateur du site et passionné par l'univers sport média.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.