Caen pourrait délocaliser son siége

Le présedent de Caen

 

 

 

 

 

 

Le Stade Malherbe de Caen estime que l’AS Monaco n’aurait pas dû être autorisée à monter en Ligue 1 à l’issue de la saison dernière.

Caen a de ce fait engagé une procédure contre la Ligue de football professionnel (LFP) le 6 septembre dernier pour contester le classement final de la compétition.

Une initiative de son président et membre du Conseil d’administration de la LFP, Jean-François Fortin.

Ce dernier, estime que le club monégasque ne respecterait pas le Code du sport dans la mesure où son siège ne se trouve pas sur le territoire français.

Les dirigeants normands réclament pas moins de 9 millions d’euros !

A titre du préjudice subi, Caen réclame 9 millions d’euros à la Ligue. La LFP avait deux mois pour donner suite à la procédure engagée par le SM Caen via un recours gracieux, mais elle ne l’a pas fait. L’unique recours pour les Haut-Normands est donc désormais de se retourner vers le Conseil d’Etat.

Le président caennais indique que s’il n’obtient pas gain de cause, il pourra dans ce cas envisager de déplacer également son siège dans un pays où la fiscalité est plus intéressante qu’en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer