vendredi , 18 septembre 2020

L’UCPF annonce une grève pour le weekend du 30 Novembre

UCPF

 

 

 

Les clubs de football professionnels français de Ligue 1 et Ligue 2 ont décidé à l’unanimité de se mettre en grève le week-end du 29 novembre (jusqu’au 2 décembre) pour protester contre le projet de taxe à 75 %, a annoncé jeudi l’Union des clubs professionnels français (UCPF).

« Nous sommes devant un mouvement historique, à l’unanimité, avec une vraie détermination pour sauver le foot, avec un week-end sans match à la fin du mois de novembre », a indiqué Jean-Pierre Louvel, président de l’UCPF. La dernière grève historique du foot français remonte à 1972. Avec ce mouvement, les clubs de L1 et L2 veulent « confirmer leur opposition résolue au projet de taxe à 75 % », a poursuivi le patron des clubs de foot pros. Pour faire comprendre leur message, les clubs pros vont « organiser des opérations avec tous les fans de football », a-t-il ajouté, avec l’ouverture des portes des stades aux supporteurs pour leur expliquer les raisons de ce mouvement.

Les clubs demandent à nouveau « aux pouvoirs publics l’abandon du projet de la taxe à 75 % ».

Un rendez-vous entre les patrons du foot français et le président de la République, François Hollande, est prévu la semaine prochaine, sans doute jeudi. Les députés ont voté vendredi dernier la nouvelle mouture de la taxe à 75 % pour les très hautes rémunérations. La taxe fait partie du projet de budget 2014 devant ensuite être examiné au Sénat avant de revenir vers l’Assemblée nationale, qui aura le dernier mot. « Cette taxe est inéquitable, c’est une taxe anti-emploi.

Ce dispositif repose sur un effet rétroactif, nous sommes pris en otage », avait expliqué Jean-Michel Aulas, président de Lyon, mercredi soir.

Les présidents de clubs pros en France enragent contre ce nouveau dispositif, qui représenterait une charge totale de 44 millions d’euros pour la L1. Une estimation basée sur les hauts revenus d’environ 120 joueurs des 14 clubs concernés, selon un argumentaire du foot pro.

Les différentes composantes du football professionnel – Ligue de football professionnel (LFP), syndicats des clubs (UCPF), des joueurs (UNFP), des entraîneurs (Unecatef) et des administratifs (UAF) – avaient déjà décidé mercredi soir d’un boycott jusqu’à nouvel ordre de la commission sur la compétitivité du foot (dite du « foot durable ») mise en place par le ministère des Sports le 25 septembre.

 

Source AFP.

A propos de Mohamed

Mohamed
Fondateur du site et passionné par l'univers sport média.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.