vendredi , 25 mai 2018

Droits TV Ligue 1 (2020-2024) : Un appel d’offres prévu avant l’été avec des changements à prévoir

Ligue12016

La Ligue de Football Professionnel semble décidée à imposer son calendrier.

On le sait, la Ligue de Football professionnel travaille depuis de nombreux mois à son futur cycle de droits. D’une durée de 4 ans à compter de 2020, et non 3 comme cela avait été un temps évoqué, il représente un enjeu majeur pour le développement de notre championnat.

Un contexte de crise de croissance du marché en Europe

La situation actuelle est complexe. En Europe d’abord. La Premier League, premier championnat au monde, a renégocié à la baisse ses droits pour la période  2019-2022 avec les acteurs actuels, Sky et BT. Les Gafa tant annoncés se font toujours attendre. Les quelques lots restants pourraient faire office de proie pour tester le marché de leur part.
En Italie, la ligue a consenti à vendre ses droits à Mediapro après deux consultations infructueuses pour la période 2018-2021. La valeur du championnat dans son marché intérieur est de ce fait stable autour du milliard d’Euros. Mais une grande incertitude règne puisque le détenteur des droits ne dispose pas de chaine locale et négocie actuellement avec les différents acteurs italiens pour retransmettre le championnat à compter du mois d’Aout.
En Espagne enfin, LaLiga joue la montre pour des droits à renouveler à l’été 2019. Une consultation devrait être lancée dans les prochains mois.

Altice, le facteur X

En France, la Ligue 1 est actuellement vendue à Canal+ et beIN SPORTS contre 748,5M€ par an. Un prix jugé par l’ensemble des observateurs comme inférieur à la valeur marchande actuelle. Altice est rentré dans le bain des droits sportifs en 2016 avec la très médiatique prise de la Premier League, et le groupe diffusera à la rentrée sur ses chaines rebaptisées RMC Sport la Ligue des Champions et l’Europa League, piquées au nez et à la barbe de beIN SPORTS et de Canal+. Entre temps, la crise boursière du groupe de Patrick Drahi de l’automne dernier a jeté un froid sur l’ambition visiblement démesurée de cet acteur.

La Ligue envisageait d’ailleurs d’anticiper la consultation pour la période 2020-2024 pour profiter du jeu à trois acteurs surpuissants, mais elle s’est ravisée, aucun diffuseur n’étant vraiment enchanté à l’idée. Néanmoins, alors qu’elle aurait pu faire trainer la consultation au printemps 2019, la LFP va rester maitre de son calendrier en lançant la partie avant l’été, comme le rapporte L’Équipe, qui évoque une annonce faite par Didier Quillot, DG de la Ligue au comité exécutif de la fédération. Le timing permettrait à Altice en cas de victoire de négocier en conséquence les accords de distribution de RMC Sport qu’elle souhaite mettre en place auprès de tous les acteurs avant la rentrée.

Vers la fin du multiplex du samedi soir et une nouvelle case dominicale

Le directeur en aurait même dit plus sur le contenu de l’appel d’offres dans la construction future des journées. Le désormais traditionnel multiplex du samedi soir en Ligue 1 sera remplacé par un match unique. Les 4 rencontres restantes seront jouées le dimanche, dont une sur une nouvelle case. Le quotidien sportif évoque celle du dimanche 13h, pour s’adapter au marché asiatique. Il faut dire que la LFP, après un test grandeur nature avec Nice/PSG sur cette case, vient de conclure un accord avec le diffuseur public chinois CCTV.

Avec ce chamboulement, on peut s’attendre à d’autres évolutions, dans l’attribution des magazines comme dans celle des cases. Pourrait-on envisager comme le réclamait l’entraineur de l’OM de voir certaines rencontres de Ligue 1 le lundi soir pour protéger les clubs européens jouant le jeudi ? Le multiplex de Ligue 2 pourrait-il être déplacé au samedi, pour tenter de relancer les affluences de ce championnat ? Les pistes sont nombreuses, et seule la publication de la consultation répondra à ces questions.

Le sujet est enfin très attendu en matière politique. Des enjeux économiques, sociaux et diplomatiques ont toujours tourné autour de l’emblématique Ligue 1. Alors que des voix évoquent de possibles implications politiques dans la précédente consultation, l’Élysée serait déjà prévenue de l’imminence de l’attribution, sachant qu’un acteur comme Canal+ pourrait ne pas se relever d’une perte de droits.

A propos de M.R.

Télézappeur

18 commentaires

  1. Ramener les matches du samedi soir au dimanche après midi signifie :
    _ la fin de Jour de foot
    _ le jackpot pour le CFC qui aurait les résumés en clair dès le coup de sifflet final

    Sinon pour l’implication des politiques, je pense que l’Elysée aura son mot à dire et Bein risque d’en être la victime. Je crains le pire pour eux.

    Canal et SFR me semblent rentrés dans la catégorie  »too big to fail ». De plus, RMC avec Drahi, actuellement ils sont plus influents que jamais. Le timing de l’appel d’offres en est une preuve éclatante.

    • Drahi et RMC plus influents que jamais je sais pas trop, je suis pas sûr que le timing soit le bon, ils auraient préféré attendre la fin de l’année pour voir l’éventuel effet ligue des champions sur leurs abonnements, même si ils ont l’occasion avec les droits de la L1 de recruter encore plus d’abonnés, enfin tout dépend du droit, une exclu c’est de nombreux abonnés de gagné mais à quel prix, donc ça j’y crois pas trop, quelques matchs ça serait possible mais faut voir quels matchs !!!

      Ne pas oublié que malgré toutes les annonces (offre ott, chaînes dispo chez les opérateurs…) Alain Weill croit toujours en la convergence ce qui est un peu contradictoire avec ce qu’ils font…

    • Tu penses que Bein peut tout y perdre ?

  2. Le foot veut prendre toute la place. Ne voient-ils pas qu’à force de vouloir occuper tout l’espace, ils vont lasser les spectateurs ?

  3. Quels sont vos pronostics ? je vois bien Bein avoir l’exclusivité ou Rmc diffuser quelques matchs .

  4. SRFC Da Viken

    1 match le vendredi soir à 20h45 ou 1 match le vendredi soir à 19h puis 1 le vendredi à 21h (lorsque 2 clubs en LDC le mardi ou autres exceptions)
    1 match le samedi à 17h,
    1 match le samedi à 20h45 ou 21h
    1 match le dimanche à 13h,
    4 ou 5 matchs le dimanche à 15h
    1 match le dimanche à 17h,
    1 match le dimanche à 20h45 ou 21h.
    0 ou 1 match le lundi à 20h45 (pour les clubs allant loin en EL).

  5. tu oublie peut-être le match du samedi à 17h ?
    donc plus 4 matchs à 15h le dimanche

  6. Et le samedi après midi, plus de match ??

  7. Donc si je comprend bien .
    1 match vendredi soir
    1 match samedi soir
    Dimanche
    1 match à 13h
    5 matchs à 15h
    1 match à 17h
    1 match à 21h

    • N’oublie pas le match de samedi à 17h
      Et je penche plutôt pour des matchs le dimanche après midi vers 17h

    • tu as oublié 1 match le samedi à 17h

      En mettant la plupart des matchs le dimanche, la ligue va se couper de ses licenciés seniors, surtout ceux des « petites équipes » qui n’auront plus trop l’occasion de voir leurs équipes sauf lorsqu’elle joueront face à des gros.

    • Ou bien deux matchs le samedi, un à 17h et un à 21h ? En soit c’est pas idiot comme projet, ça permet d’avoir trois matchs en prime, un pour chaque chaîne ?

    • ca va bouchonner sur les grilles de programmation !

  8. Si je resume, fini les multiplex pour faire plaisir au marché asiatique ?!

    • Il devrait toujours y avoir un multiplex sur une des cases du dimanche après-midi si le diffuseur qui achète ce lot veut diffuser un tel programme et si la LFP l’inclue dans les clauses du contrat après l’appel d’offres.

Laisser un commentaire