lundi , 16 octobre 2017

Droits TV : La FFF remet en jeu les Bleues, les Espoirs et la D1 féminine

la-siege-de-la-fff-a-paris

La Fédération française de football a adressé aux divers médias français la consultation pour l’attribution de nombreuses de ses équipes nationales et une de ses compétitions.

L’équipe de France féminine est le premier actif concerné, avec le Lot 1. Bien que les résultats stagnent, l’intérêt est croissant pour la sélection en France, à l’approche de la Coupe du Monde 2019 sur notre territoire diffusée sur TF1. Récemment, France Télévisions a mis en valeur l’Euro féminin, avec des audiences plus que correctes pour les matchs des bleues en prime sur les chaînes historiques du groupe. Au regard du potentiel, la fédération peut s’attendre à un intérêt de plusieurs groupes.

Le diffuseur actuel, le groupe CANAL+ avec sa chaîne CStar et parfois C8, n’a pas mis forcément en valeur l’équipe de France, mais pourrait être cependant toujours intéressé. Le groupe TF1 pourrait venir renforcer l’offre de TMC, et parfois offrir l’exposition de TF1, éventuellement à l’approche du mondial, voire si ce dernier venait à offrir une dimension supplémentaire aux audiences des bleues. France Télévisions enfin peut faire office de challenger crédible, avec l’utilisation de France 4 et éventuellement France 2 ou France 3. W9 qui perdra l’Europa League l’an prochain aurait ici un bon moyen de maintenir une offre football. La chaîne l’Équipe enfin pourrait également montrer son intérêt, avec l’argument de la visibilité multi-supports accrue.

Les espoirs également concernés

La FFF a rallongé à 5 saisons le cycle prochain (2018-2023) afin de le faire coïncider à terme à celui des Coupes du monde féminines, disputées en années post mondial masculin. C’est également le cas pour le Lot 3, qui concerne l’ensemble des équipes de France Espoirs, de U16 à U20. Le groupe CANAL+ a récemment transféré les droits de CStar vers CANAL+ Sport, signe du faible intérêt de la chaîne gratuite pour les jeunes français. Ce faible intérêt devrait se retranscrire dans le nombre d’offres. Difficile d’imaginer, hormis la chaîne L’Équipe bien qu’encombrée des rencontres internationales européennes, qui serait intéressé dans le secteur gratuit.

Dernière compétition proposée dans le Lot 2, le championnat de D1 féminine est actuellement diffusé sur Eurosport, avec quelques matchs également retransmis par France 4 contre un total de 200 000€ par saison. Le groupe public qui a confirmé la Coupe de France pour la période 2018-2022 devrait être le seul intéressé, et sauf surprise, il en sera de même pour l’acteur payant qu’est Eurosport. Le prochain cycle qui ne durera que 3 saisons (2018-2021) devrait surtout permettre à la compétition d’augmenter son volume de couverture en terme de matchs retransmis.

Pour ces 3 lots, les acteurs intéressés ont jusqu’au mercredi 8 novembre à 10h pour rendre leurs propositions. Les vainqueurs devraient donc être désignés avant la fin de cette année.

A propos de M.R.

Télézappeur

8 commentaires

  1. Alors, BFM TV est une chaine d’information comme C News, LCI Ou encore France Info sur la TNT. RMC Découverte est une chaine de documentaire comme France 5. Pour Numéro 23 qui est une chaine mini généraliste un peu comme TMC qui est une chaine généraliste. Ils vont avoir les appuis des séries de Altice Studio qui aura 2 séries par mois par exemple. Et autres Sport que les chaines prémium des autres groupes ne veulent plus et des séries de NBC Universal. D’ici 2 – 3 ans Numéro 23 aura 2,5% à 3% comme TMC. On en reparlera en 2020-2021.

  2. « faible intérêt de CStar pour les jeunes français »… Leurs échecs répétés pour se qualifier à un Euro ont sûrement refroidi la chaîne et donc alimenté ce sentiment de désintérêt…

    • Cstar a malheureusement été un échec à cause du groupe Lagardère au début de la TNT en choisissant d’avoir 75% de musique dans leurs chaines par rapport à W9 et ces 50% de chaine musical il me semble. D’ailleurs Bolloré avait fait appel au CSA pour que cette chaine n’est que 50% de musical en vain. Donc, cette chaine ne pourra jamais avoir au delà de 1,5% d’audience.

      • Oulà, oui, là, qu’une chaîne n’ait pas vocation à diffuser ci ou ça, ou triche sur sa grille, c’est un autre sujet.
        Non, ce que j’ai écrit, c’est : je pense que les non-qualifications répétées de l’équipe de France espoirs pour l’Euro espoirs ont possiblement poussé CStar à la laisser tomber au profit de Canal+ Sport. C’est tout.

  3. c8 ou cstar ou l’équipe pour la d1 je dit ok car 200 000 euros cela est un manque de respect c8 a les moyens payer 1 M /an cela représente 1 semaine de tpmp en plus cela va faire venir les sponsors dit féminin type l’oréal , garnier etc … pour l edf hormis une grande petite chaine de la tnt ( c8 ( canal) , w9 ( m6) , tmc ( tf1) ) le reste a pas assez d audience ( numéro 23 ou rmc ( altice ))

    • Je suis à peu près d’accord avec toi. Mais, numéro 23 veulent faire 1,5% d’audience avant fin 2020 il me semble. Donc, ils vont faire des choix assez important sur ce cas. N’oubliez pas que l’équipe de France féminine est souvent sur C Star qui a 1,2% d’audience que sur C8. Donc, ça boostera plutôt une petite chaine qu’une moyenne chaine. N’oubliez aussi que c’est Direct 8 qui a pris ce droit alors qu’il n’avait que 1,8% d’audience. Votre argument ne tient pas.

  4. Il ne faut pas oublier la chaine prémium en clair de Altice, Numéro 23. Eux serait très intéressé par l’équipe de France féminine, voir le championnat féminin avec SFR Sport. Ceci dit, je pense que C8 et Cstar vont tout perdre.

Laisser un commentaire