lundi , 23 octobre 2017

TF1 et France 2 lancent des pastilles sportives après leurs journaux

Le sport investit le carrefour stratégique du 20h30 – 21h de TF1 et France 2 le week-end.

Deux Stade 2 par week-end

Pour sa 43ème saison, Stade 2 bouge. Après une nouvelle formule en janvier, Céline Géraud cède la présentation du magazine au duo Matthieu Lartot – Clémentine Sarlat (elle débutera en janvier en raison de son congé maternité). Avec l’arrivée de la nouvelle émission de Laurent Delahousse Dimanche 19h, la chaine publique modifie sa grille et Stade 2 est fortement impacté. Le magazine débutera désormais à 16h45 et durera environ 50 minutes. Quant à la prolongation sur la chaîne d’info du service public France Info, elle sera présentée par Rodolphe Gaudin de 17h40 à 18h.

Pour compenser la réduction de l’émission dominical, un Stade 2 de 8 minutes sera programmé le samedi à 20h45. Matthieu Lartot évoquera l’image sportive du jour et proposera un avant-gout de l’émission du dimanche avec notamment le regard de la rubrique « à part ça » sur l’actualité sportive de la semaine.

Une pastille pour Margotton sur TF1

TF1 insère un nouveau programme court TF1 Rendez-vous Sport présenté par Grégoire Margotton le dimanche soir entre le 20H et son film du dimanche soir. En deux minutes, le commentateur des matchs de l’Équipe de France reviendra sur les résultats et les athlètes qui ont marqué le week-end.

A propos de Nicolas Messant

Passionné par le sport et les médias

3 commentaires

  1. A première vue, le programme court de France 2 le samedi ferait presque doublon avec Tout le sport

    • Nicolas Messant

      C’est une bande-annonce de six minutes pour le Stade 2 du lendemain avec des extraits de sujets et les grands titres en avant-première. Aucun sujet n’est approfondi.

  2. Bientôt les chaines de la TNT mettront juste leurs écrans publicitaires pour le petit court sportif de 10 secondes. Les présentateurs diront « bonjour sport du Week-end puis au revoir ». Et ça fera entrer des sous pour des sponsors que l’on ne voit jamais en publicités classique. Bien joué TF1.

Laisser un commentaire