dimanche , 15 octobre 2017

Jeux Olympiques : Discovery et ZDF/ARD sont finalement parvenus à trouver un accord

Jeux Olympiques

Un accord inespéré

La crainte était immense pour les chaines publiques allemandes de se voir priver des quatre prochaines éditions des Jeux Olympiques. Discovery, qui détient ces droits, s’était montré particulièrement gourmand auprès de ces diffuseurs. Les discussions s’étaient alors figées voire interrompues jusqu’à qu’un accord soit aujourd’hui officialisé.

Les deux prochaines éditions d’hiver (PyeongChang 2018 et Pékin 2022) et les deux prochaines d’été (Tokyo 2020 et 2024) seront donc retransmises sur les antennes de ZDF/ARD avec un volume de diffusion ordinaire. Trois flux web seront assurément proposés lors de PyeongChang 2018.

Une nécessité économique pour Discovery de sous-licencier

Aucun chiffre n’a filtré mais il semblerait que Discovery ait quelque peu atténué ses exigences financières. Le groupe américain, qui a déboursé 1,3 milliard d’euros pour s’offrir l’ensemble des droits pour le continent européen, doit nécessairement amortir sa mise de fonds.

Précisons que sa filiale Eurosport 1, diffusé en clair outre-Rhin, assurera également une couverture en direct des JO. Plusieurs disciplines (le patinage artistique, le snowboard et le hockey sur glace) seront d’ailleurs visibles uniquement sur la chaine de la firme américaine, à l’exception des épreuves où des athlètes allemands figureront.

En France, les discussions ont été entreprises entre les différentes parties. La très forte probabilité que les Jeux Olympiques 2024 se disputent à Paris modifie évidemment la donne.

A propos de Jérémy Tanguy

Rédacteur ici-même depuis 2015.

4 commentaires

  1. je trouverais pas normal que Eurosport diffuse sur le territoire Français l’intégralité des jeux en 2024 ! c’est pas bloque aux yeux de la loi ?

    • Jérémy Tanguy

      Les jeux olympiques font partie de la liste des événements majeurs. Eurosport devra donc nécessairement assuré une couverture en clair de l’événement. Ne disposant pas de fenêtre gratuite sur le marché, une sous-licence va être réalisée. Les discussions sont en cours avec les diffuseurs gratuits comme je l’ai signalé à la fin de l’article.

      • je pensais qu’eurosport s’était assuré les lots payants et gratuits pour l’europe entière ! j’espère que France TV se positionnera pour l’intégralité du lot !

Laisser un commentaire