vendredi , 23 juin 2017

Droits TV Ligue des Champions (2018-2021) : L’appel d’offres est lancé

ligue-des-champions-2016

La course pour diffuser la principale compétition européenne de clubs peut débuter.

L’UEFA a transmis en ce début de semaine aux divers acteurs du paysage audiovisuel français un document particulièrement attendu et redouté, l’appel d’offres pour l’attribution des droits TV de la Ligue des Champions sur la période 2018-2021. Les modalités de la consultation, révélées par L’Équipe, vont permettre d’y voir plus clair sur le dossier majeur de l’année pour les acteurs payants.

Des lots similaires à la répartition actuelle

Si de nouveaux matchs seront programmés à 19h durant la phase de poules (21h pour les autres contre 20h45 actuellement), l’UEFA conserve des lots similaires à la répartition complexe actuelle. Ainsi, les 2 lots majeurs sont les lots A1 et A2 offrant les affiches du mardi et du mercredi respectivement, et détenus actuellement par beIN SPORTS et Canal+. Sachant qu’il y aura un minimum de 2 clubs français en phase de poules (le troisième passant par 2 tours qualificatifs), ces lots assurent de diffuser 6 rencontres de clubs français à très haute valeur sur notre territoire, la valeur des 8 suivantes étant liée au parcours des clubs tricolores.

Le troisième lot, B, de son côté, offrira l’ensemble des autres rencontres en direct, sauf la finale. Cela représente 96 matchs entre la phase de poules et les quarts de finale dont de possibles rencontres de clubs français s’il venait à y en avoir 3 ou plus dans la compétition. Le lot D permet de son côté de diffuser la finale. Ces deux lots sont actuellement détenus par beIN SPORTS qui a sous-licencié la finale à C8, chaîne gratuite du groupe Canal pour 3 millions d’euros par saison.

Les résumés des matchs de chaque jour de compétition constituent les lots C1 (mardi) et C2 (mercredi). Ils permettent actuellement à beIN SPORTS de proposer les soirs de matchs son « Champions Show » et constituent dans l’offre actuelle un lot de complément pour s’affirmer en tant que diffuseur principal de la compétition.

LOTS Logo_media_2 Logo_Sportif ______
A1 Choix 1 Mardi 14 matchs (hors barrages)
A2 Choix 1 Mercredi 14 matchs (hors barrages)
B Rencontres restantes 96 matchs
C1 Résumés Mardi
C2 Résumés Mercredi
D Finale

Verdict en mai prochain

Ce cadre fixé, les diffuseurs intéressés ont jusqu’au 3 mai prochain, 10h, pour adresser leurs propositions auprès de l’UEFA. On attend sur ce dossier évidemment les sortants Canal+ et beIN pour qui ce droit est vital. La chaîne cryptée savoure le contrat en cours avec un goût amer, les matchs les plus importants des clubs français lui filant entre les doigts, au profit de beIN, qui diffusera par exemple en Avril le double quart de finale de l’AS Monaco.

La chaîne qatarie a fortement à perdre sur ce dossier, alors que le spectre de SFR Sport plane au dessus de cette consultation. Personne ne sait comment se comportera la filiale d’Altice dirigée par Patrick Drahi qui a su en 2015 doubler le chèque jusqu’alors consenti par Canal+ pour lui prendre par effet de surprise la Premier League, mais ne s’est récemment pas intéressée à la plus modeste Coupe de France.

Outre ces trois acteurs principaux, il n’est pas à exclure qu’Eurosport, détenue par l’américain Discovery, se mêle à la partie, en opposition à sa stratégie actuelle. Des chaînes en clair pourraient être par ailleurs intéressées par la finale (qui sera quoi qu’il en soit diffusée gratuitement, en vertu du décret fixant les évènements sportifs d’importance majeure) ou les résumés, comme cela se fait sur d’autres territoires.

A propos de Télézappeur

Passionné de médias... et bien plus !

36 commentaires

  1. Ce qui est étonnant, c’est que l’on a pas vraiment pour l’instant besoin d’un abonnement Canal+ si on veut voir de la Ligue des Champions. Il suffit d’avoir un abonnement beIN Sports et un enregistreur disque dur TNT, que l’on programme aux alentours d’1 heure du matin sur C8 après le match de Canal…Malin, non ?

  2. Je vais me lancer dans les pronostics pour le montants (annuels) à mettre pour remporter ces lots.
    Il s’agit des montants minimum à mettre mais suffisant pour acquérir les lots, c’est à dire pas trop excessif mais suffisamment plus élevé que les autres diffuseurs pour remporter le lot.
    Lot A1 : 100 millions €
    Lot A2 : 80 millions €
    Lot B : 40 millions €
    Lot C1 : 10 millions €
    Lot C2 : 10 millions €
    Lot D : 10 millions €
    Pour remporter la totalité des lots, il faudrait selon moi mettre 250 millions par ans, soit 750 millions pour la période 2018-2019 à 2020-2021.

    • Pour le lot D ça n’ira pas au delà de 5 millions comme pour les résumés d’ailleurs. Je pense que ça ira à 200 millions. Tu as un peu augmenter un peu trop les sommes. Car BIS, ne voudra pas payer la champions league trop cher. N’oublie pas que la Bundesliga devra aussi être remis en 2018 et il faudra mettre minimum 50 millions pour avoir les droits.

      • Pour les lots C1, C2 et D, c’est possible que j’ai un peu surestimé le montant des lots.

        Après, je pense que 200 millions d’euros ne suffiraient pas pour acquérir tous les lots.

        En effet, dans un premier temps, le contextes des compétitions européennes et notamment de la ligue des champions est très inflationniste depuis 2012.
        Par exemple, en France, on est passé de 55 millions d’euros (jusqu’à 2011-2012) à environ 140 millions  (période 2015-2016 à 2017-2018).
        On peut aussi prendre l’exemple de l’Angleterre qui est passé de 356 millions (ligue des champions, ligue Europa et super coupe pour la période 2015-2016 à 2017-2018) à 456 millions (pour les 3 compétitions pour la période 2018-2019 à 2020-2021).

        Ensuite, si une trêve sur les droits sportifs semblait s’être installé entre Canal et beIN, l’arrivée de SFR Sport (qui comme tu le soulignes très souvent remplace Ma Chaine Sport) a rebattu les cartes et relancé la concurrence. Il suffit de voir ce qui s’est passé avec les droits de la Premier League en France.

        Enfin, je pense que la ligue des champions est une compétition « vitale » pour Canal et beIN et selon moi, la disparition de cette compétition sur la grille mettrait le (ou les 2) groupe(s) en très grande difficulté.

        Après beIN a effectivement d’autres droits à défendre et devront trouver les ressources nécessaires s’ils comptent défendre ce qu’ils ont.

  3. je mets un billet sur BIS et SFR pour l’intégralité des droits

  4. J’aimerais bien voir beIN Sports (qui propose un bon dispositif) et SFR sport voir se partager la Champions ligue sa ferait les pieds a canal+ qui propose de moins en moins de sport et ne baisse toujours pas son prix Onéreux de 40€ par mois. Apres voir Europort se positionner sur la champoins ligue sa me parait surprenant cela ettant tres chere pour leur groupe je les voies peut etre plus faire un appele d’offre sur la ligue europa.

    • Je pense aussi que les droits de la ligue des Champions seront partagés entre Bein Sports en SFR .

      • Je ne suis pas si sùre. BIS est en train de perdre pas mal de droit et la ligue des champions va en faire partie je pense. Canal + c’est une survie pour eux. Sinon ils vont fermés boutique. Donc, Bis est le groupe de chaine qui a le plus à perdre.

  5. Dans AFTER-RMC-

    Le Correspondant en ANGLETERRE nous expliquer que les droits de la champion league sont passer chez BT (box Internet)
    L’audience en CHUTE LIBRE de 3 MILLONS à 200 000 de Téléspectateurs-

    Soit UEFA prend un max d argent et peut de visibilité-
    Soit Moins d argent avec Plus de Visibilité

    • Pour l’uefa comme pour toutes institutions de ce type, l’argent c’est le plus important, et de très très loin.

      • Je pense aussi que comme la Champions League est une compétition si attractive qu’elle n’a finalement pas besoin de visibilité et alors l’UEFA peut en profiter pour se faire un max de bénéfices.
        Si la compétition tomberait dans l’anonymat, peut être que dans ce cas, l’UEFA remettrait des matchs en clair mais je ne sais pas si cela arrivera un jour…

  6. Face à Sfr , ça va être très compliqué pour canal plus

  7. A quand une chaîne gratuite ? TMC pour un match à 19 heures ? Ou pourquoi pas Numéro 23 si SFR rentre dans la danse ? Si encore C8 respectait ses horaires pour les matchs en différé ! Mais ce n’est absolument pas le cas !

    • Excusez moi mais comment vont payer les chaines gratuites pour des droits premium ? Encore plus des chaines de la TNT. Pour info leurs budgets annuel moyen est quasiment au même montant que les droits annuels… Payer pour du contenu premium c’est normal et logique. Avoir des résumés en gratuits idem !

      • Le groupe TF1 a les moyens. Et Numéro 23 peut s’appuyer sur les moyens de SFR. Après, c’est aussi un arbitrage de l’UEFA entre un peu plus de sous et un peu plus de visibilité. L’ERC, qui organise la Coupe d’Europe de Rugby, n’avait pas hésité, à une époque, à accorder les droits à France TV plutôt qu’au payant (qui a quand même eu les autres matchs. Et ils ont bien fait, car l’épreuve a conservé sa visibilité !

      • C’est sûr que la compétition ne peut plus intéresser les chaines gratuites. Si TF1 ne veut plus faire l’effort financié, je ne vois pas le léguer à ces petites chaines robinet à série anciennes. Numéro 23 pourrait par contre avoir des résumés. Mais, je pense aussi que SFR pourrait avoir que les résumés pour remplir leurs chaines comme ils le veulent.

      • Télézappeur

        Sortons les calculatrices. Un lot premium A (ce qu’il faut pour intéresser TF1) coute 50M€ minimum (certainement un peu plus pour avoir le lot A1 qui offre le dernier club français). Le tout pour 14 matchs sans la finale. Soit autour de 3,6M€ par match, avec des audiences très incertaines surtout une fois les clubs français sortis. Un match de l’équipe de France (6 millions garantis pour TF1), c’est 3,5M€.
        Bref, au delà de quelconque désengagement de la part de TF1, la Ligue des Champions est déraisonnable pour n’importe quel diffuseur français gratuit rationnel. Le tout sans compter l’inflation que l’on attend sur le prochain cycle de droits.

      • Le contexte inflationniste des droits ne joue effectivement pas en faveur d’un retour en gratuit de la C1. C’est un peu le problème quand les ayant-droits ne voient que l’argent…

    • Larousse, le problème est que les matchs de poule Champions League ne faisait plus d’audience suffisante pour TF1. En revanche, les scores que faisaient TF1 avec ces matchs auraient satisfait n’importe quelle autre chaîne. On pourrait imaginer une diffusion des matchs de poule sur TMC avant de monter en gamme sur TF1 si les Français vont loin.

      • Ah tiens, comme toi, j’ai songé à « prendre la chose à l’envers ». Si effectivement, l’audience des matches de poule risque de ne pas satisfaire entièrement TF1, ce serait le jackpot pour TMC ou NT1 (j’exagère un peu, mais quand même…)
        Après, peut-être que le groupe TF1 n’a pas le droit d’acheter des programmes de ce genre pour ses autres chaînes (ce que je ne sais pas)…

        D’autre part, à titre de comparaison, j’aimerais bien savoir combien le groupe M6 / W9 paie pour l’Europa League.
        Et puis tiens, justement, pourquoi l’UEFA ne propose pas de contrat de type C3 où un diffuseur payant aurait tous les matches malgré le lot « en clair » ?

      • Le probléme c’est que diffuser ces matchs coute beaucoup d’argents et ce n’est pas rentable par rapport à l’audience: Tf1 paye environs 1 million d’euro pour un prime de The Voice donc payer plus du triple pour une audience un peu inférieur c’est un gouffre financier.. Même pour l’euro 2016 M6 a expliqué avoir diffusé des matchs plus pour le prestige que la rentabilité..

  8. Pouvez-vous me préciser quelle est la stratégie de la chaine eurosport? Merci

    • Télézappeur

      Globalement ils se concentrent autour de certaines disciplines (Sports d’hiver, cyclisme, tennis avec 3 GC sur 4, Moto GP) et les droits dont la valeur est faible à modérée sur les sports majeurs (Coupe de France, MLS, Foot féminin, compétitions de jeunes, Pro D2, Eurocup de basket…).
      En tout, cela reste une stratégie d’acquisitions très mesurée. Voir débarquer la chaine sur ces droits très coûteux serait une véritable surprise et un repositionnement stratégique là où avec un lot premium, il y aurait presque de quoi remplir les grilles de la chaine à l’année.

      • L’acquisition des jeux olympiques pour la quasi-totalité des pays europeens pour la période 2018/2024 pour 1,3 milliards d’euros contredit votre stratégie mesurée d’achat d’événements sportifs.

      • Télézappeur

        L’exception qui confirme la règle. C’est un achat à l’échelle européenne, qui va alimenter toutes les déclinaisons locales d’Eurosport et sera absorbé en partie par les sous-licences. Il s’agit d’un partenariat global plus qu’un droit premium sur un territoire très concurrentiel. Bref, la Ligue des Champions en France me semble bien trop chère, et il serait très surprenant de voir Eurosport se positionner sur l’EL.

      • Télézappeur: pouvez-vous me dire si eurosport serait intéressé par les compétitions suivantes: les championnats d’Espagne et d’Italie de basketball, la proligue en handball, les championnats du monde de waterpolo et de hockey sur gazon….

      • Télézappeur

        Espagne et Italie, ça me semblerait surprenant bien que ça ne coute rien et c’est déjà produit. Idem pour la proligue (quitte à revenir sur le hand, autant tenter la Liga Nos dispo ou se positionner cet été sur Bundesliga et Champions League).
        Pour les deux autres, je ne connais pas assez ces sports pour m’avancer mais ca ne serait pas surprenant.

    • Je nuancerais en soulignant qu’Eurosport aime bien acheter des grands évènements en contenu non-exclusif. Ainsi, ils achètent souvent certes JO et GC (dont Roland-Garros), mais aussi les grands championnats d’Athlétisme ou de Natation, et de Patinage artistique. Des compétitions qu’on peut déjà voir en clair (généralement sur France TV), mais dont Eurosport peut proposer une couverture plus exhaustive que France TV.

    • En France Canal paye 100 millions d’euro par an pour avoir l’exclusivité Eurosport donc les Jo c’est compréhensible puisque c’était les droits pour toute l’Europe mais ici Eurosport ne va pas débourser des sommes comme 50 millions par an pour une compétition, elle perdrait sa rentabilité.

  9. Un diffuseur a gros à perdre la !

    • Oui mais, Il y a de la place pour 3 groupes. Le premier prend le A1 et le C2 le second prend le A2 et le C2 puis le 3éme prend le B. ET tout le monde serait content.

      • Pourquoi pas ?
        Mais le lot B a le désavantage de ne pas permettre la diffusion de matchs de Champions League en demi-finales et en finales étant donné qu’à ce stade de la compétition, il ne restera plus qu’un seul match par soirée.
        Le lot B permet de diffuser la compétition des barrages jusqu’aux quarts de finale uniquement.

      • Sauf le téléspectateur…qui devra prendre 3 abonnements pour suivre la compétition.

      • De toute façon sfr va tenter d’avoir au moins un lot

  10. Dommage, j’aimais bien l’horaire 20h45 moi… Allez, espérons que CANAL remporte les choix « numéro 1 » et les résumés ! Ça serait parfait !! 🙂

Laisser un commentaire